Accademia nazionale dei Lincei. Italie

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Création :1603
Site Web :http://www.lincei.it
Adresse :Via della Lungara, 10, Palazzo Corsini, 00165, Roma.
Note :
Académie scientifique fondée en 1603 par Federico Cesi
Domaines :Savoir et érudition. Musées
Autres formes du nom :Academia Lynceorum
Accademia dei Lincei. Italie
Accademia nazionale dei Lincei
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique193 documents8 documents numérisés

Directeur de publication2 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Accademia nazionale dei Lincei. Italie

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Fondé par :

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Metodi e orizzonti della filosofia antica e dell'umanesimo cristiano nella genesi della scienza moderna : Francesco Petrarca e il Lynceorum philosophorum ordo o "Accademia dei Lincei" di Federico Cesi /Gilberto De Angelis, 2010
  • WL 1991
    Doc Italia 1985

Autres formes du nom

  • Academia Lynceorum
  • Accademia dei Lincei. Italie
  • Accademia nazionale dei Lincei
  • Accademia nazionale dei Lincei Roma
  • Accademia nazionale dei Lincei Rome
  • Accademia nazionale dei Lincei. Rome
  • Reale Accademia dei Lincei. Rome
  • Reale accademia d'Italia. Rome

Biographie Wikipedia

  • L'Académie des Lyncéens, ou Académie des Lyncées, parfois Académie des Lynx (en italien l’Accademia nazionale dei Lincèi, originellement Academia Lyncēorum ou Accademia dei Lincei), est la plus ancienne académie scientifique d'Europe. Fondée en 1603 par un pacte entre le prince Federico Cesi et deux amis, elle adopte la référence à la vue perçante du lynx qui symbolise à la fois la puissance de vue de la science et la découverte de l'extraordinaire pouvoir de résolution du microscope — un nouvel outil qui ouvre au XVIIe siècle la voie à des découvertes fondamentales sur la nature de l'homme.Rétrospectivement, la création de cette académie sera l’un des moments forts de la révolution scientifique de la Renaissance, puisqu'elle fonde une tradition nouvelle, celle des académies, sociétés savantes et autres réseaux de correspondants initiés. Ses héritières modernes sont : l'Accademia nazionale dei Lincei, italienne, et l'Académie pontificale des sciences ou Pontificia Academia Scientiarum, du Vatican.↑ ↑ ↑ ↑ ↑

Pages équivalentes