Mahmud II (sultan ottoman, 1785-1839)

Pays :Turquie
Langue :turc ottoman (1500-1928)
Sexe :masculin
Naissance :20-07-1785
Mort :01-07-1839
Note :
Trentième sultan ottoman (1808-1839), le fils d'Abdülhamid I. - Réforma l'armée et fit massacrer les janissaires qui s'opposaient aux reformes (1826)
Domaines :Histoire du reste du monde
Autres formes du nom :Adlî (1785-1839)
Mahmut II (sultan ottoman, 1785-1839) (turc)
ISNI :ISNI 0000 0001 1619 3415

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • [Firman]

    Cote : Supplément turc 1575
    Description matérielle : 1 f.

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc91382v]
  • Contenu dans : Türk okçuluğu ve Sultan Mahmud'un ok günlüğü

    Sultan Mahmud'un ok günlüğü. - çeviren Necati Aktaş. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (190 p.)
    Description : Note : Contient le fac-sim. du texte original de Sultan Mahmud II en caractères arabes
    Édition : İstanbul : Ötüken , 2006

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Mahmud II (sultan ottoman; 1785-1839)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Türk okçuluğu ve Sultan Mahmud'un ok günlüğü / Mehmet Zeki Kuşoğlu, 2006
  • Ouvrages de reference : AnaBritannica
    GLU : Mahmud II (1784-1839)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service turc, 2008-04-22

Autres formes du nom

  • Adlî (1785-1839)
  • Mahmut II (sultan ottoman, 1785-1839) (turc)

Biographie Wikipedia

  • Mahmoud II (20 juillet 1784 - 1er juillet 1839) fut sultan de l'Empire ottoman, du 28 juillet 1808 au 1er juillet 1839.Il reprit les réformes commencées par son cousin Selim III, visant à restaurer l'autorité centrale dans l'empire et à réformer l'armée. Il fit massacrer ainsi l'ordre des janissaires en 1826, et créa une nouvelle armée sur le modèle européen.Malgré certains succès, il ne put empêcher l'indépendance de la Grèce en 1830, et l'indépendance de fait de l'Égypte de Méhémet-Ali.Son fils Abdülmacid Ier lui succéda.

Pages équivalentes