Le dieu bleu
ballet

Illustration de la page Le dieu bleu provenant de Wikipedia
Date :1912
Note :
Musique pour le ballet en 1 acte de même titre. - 1re représentation : Paris, Châtelet, 13 mai 1912, orchestre sous la direction de D. L. Inghelbrecht
Domaines :Musique

Détails du contenu

Voir aussi

  • Légende hindoue en 1 acte. - Ballet. - 1re représentation : Paris, Châtelet, le 13 mai 1912, sous la dir. de D. L. Inghelbrecht, avec les Ballets russes de Serge Diaghilev

Éditions de l'œuvre

Partitions2 documents

  • Le dieu bleu // 1 p° // net définitif

    Description matérielle : 1 partition (84 f.) : 35 x 27 cm
    Description : Note : Manuscrit à l'encre bleue et noire et au crayon de couleur bleu. - Signé au dernier feuillet : "Rdo H". - Ballet créé le 13 mai 1912 au Théâtre du Châtelet par les Ballets russes. - Réduction pour piano. - Folioté et paginé anciennement : f. 1-8, 9a, 9b, 10-11, p. 12-18, f. 19a, 19b, 20-25, 26a, 26b, 27-28, 28bis, 28ter, 29-36, 37a, 37b, 38-73, A-D, 1-4. - Une collette au f. 23. - Tout au long de sa partition, Reynaldo Hahn a inscrit les principaux épisodes du livret : "Entrée des porteuses d'oiseaux" (f. 4), "On revêt le jeune homme d'habits sacerdotaux" (f. 10), "Danse des bayadères sacrées" (f. 13), "Danse des yoghis burlesques" (f. 19), "Avant d'introduire le jeune homme dans le sanctuaire, les prêtres se livrent à une dernière invocation" (f. 23-24), "Entrée de la jeune fille. Palpitante, désespérée, elle se précipite aux genoux du jeune homme, le conjure en se tordant les bras, de ne pas la quitter" (f. 24), "Tout entier à sa vision divine, il l'écarte doucement" (f. 24), "Supplication et larmes de la jeune fille" (f. 25), "Fureur des prêtres contre l'audacieuse qui vient troubler leurs mystères sacrés" (f. 27), "Mais la jeune fille, indifférente à leurs menaces, se met à danser pour séduire celui qu'elle aime" (f. 28), "Fureur des prêtres. Ils veulent la saisir. Elle leur échappe et revient vers son bien-aimé" (f. 29-31), "Elle danse encore, avec tristesse, lui rappelle sa tendresse passée" (f. 31), "Elle lui rappelle leurs danses, leurs courses dans la campagne" (f. 33), "Elle voit qu'il n'est pas insensible ; sa mimique devient plus rapide, plus passionnée" (f. 33), " “Viens, viens !” lui dit-elle, fuyons !" (f. 34), "Son geste et son élan lui indiquent l'horizon" (f. 35), "Il va la suivre…" (f. 35), "Colère générale. On saisit le jeune homme, on le pousse dans le temple" (f. 35-36), "Menaces terribles du grand-prêtre" (f. 36), "Railleries des prêtres servants" (f. 37), "Tandis que la foule se disperse, on apporte des chaînes qu'on attache aux bras et aux jambes de la jeune fille" (f. 37-38), "Solitude, silence ; miroitement de la lune sur l'eau du bassin" (f. 40), "Cloches à l'intérieur du temple" (f. 41), "La jeune fille se glisse, se traîne le long des murailles" (f. 42), "Apparition des monstres" (f. 43), "Les monstres entourent la jeune fille en une ronde terrifiante" (f. 44), "Au comble de l'horreur, la jeune fille se précipite à genoux en invoquant le secours du ciel" (f. 47), "Malaise : la lumière change… les monstres s'arrêtent comme inquiets" (f. 48), "Apparition de la déesse et du dieu bleu" (f. 49), "Danse et scène du dieu bleu" (f. 52), "Le dieu bleu, souriant, montre à la déesse les monstres à demi fascinés" (f. 64), "La déesse tend au jeune dieu la flûte d'or magique et divine dont le chant recèle l'enchantement suprême. Il en joue" (f. 66), "Les monstres maintenant sont plongés dans une extase immobile" (f. 68), "Le Dieu court légèrement de l'un à l'autre afin de s'assurer de la réalité de sa victoire. Radieux, il décrit dans les airs une pirouette juvénile et tombe doucement assis en une pose sacrée" (f. 69), "Lumière, tumulte ; les prêtres rentrent pour constater l'effet de leur vengeance" (f. 70), "À la vue du miracle, ils tombent la face contre terre" (f. 70). - Reynaldo Hahn a noté des instructions pour le copiste, ou à sa propre intention pour la révision : "Laisser en blanc pour indications de mise en scène" (f. 2), "Revoir tout cela au point de vue de la difficulté pianistique" (f. 18), "Bitte, kleine schreiben" (f. 44), "Laissez ces mesures en blanc, je les remplirai (un peu larges)" (f. 62), "Attention à cette page qui est compliquée" (f. 80). - "Un nom inachevé dans un coeur qui se brise // Lamartine" (f. 40). - "Assez bon article du Mquis de Ségur sur Veuillot" (f. 81). - Manuscrit acquis lors de la vente "Archives et souvenirs de la famille Heugel, éditeurs de musique" (Paris, Hôtel Drouot, 26 mai 2011), lot n°63
    Compositeur : Reynaldo Hahn (1874-1947)
    Ancien possesseur : Heugel

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43662012n]
  • Le Dieu bleu, ballet de MM Jean Cocteau et Frédéric de Madrazo, musique de Reynaldo Hahn. (Partition pour piano seul.)...

    Description matérielle : In-4°, 90 p., couverture illustrée - In-4, 90 p.
    Description : Note : Et livret
    "1ère représentation, Théâtre du Châtelet, Paris, juin 1912". - Aux plats intérieurs de la couv. et aux p. de garde : reproductions du décor et des costumes de Bakst
    Édition : Paris : au Ménestrel , 1911
    Auteur ou responsable intellectuel : Jean Cocteau (1889-1963)
    Compositeur : Reynaldo Hahn (1874-1947)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb430369384]

Spectacles1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Pages équivalentes