Cheminade (famille)

Pays :France
Langue :français
Autre forme du nom :Famille Cheminade

Pages dans data.bnf.fr

A pour membre

  • Marchand-cartier à Grenoble entre 1670 et 1718, paroisse Saint-Hugues. - Fils de Guillaume Cheminade et Péronnelle Bruyère, il naît à Marsac, aujourd'hui Marsac-en-Livradois, et a pour parrain Pierre Polverel, marchand-papetier. - Il s'installe comme marchand-cartier à Grenoble vers 1670. - Épouse Adrianne Faure qui meurt vers 1685. - Se remarie avec Madeleine de Lisle le 30 novembre 1686 ; il a pour témoin Louis Brun, marchand-cartier et époux de sa soeur Suzanne Cheminade. - Parmi ses quatorze enfants, les premiers de chaque union, Charles et Pierre, sont marchands-cartiers à leur tour à Grenoble

  • Marchand-cartier à Grenoble entre 1703 et 1744, paroisse Saint-Hugues. - Fils de Pierre Cheminade et d'Adrianne Faure. - Épouse Catherine Montant le 28 février 1702. - Après la mort de sa première épouse le 2 mai 1705, il se remarie avec Elisabeth Chovin. - Parmi ses seize enfants, ses deuxième et sixième fils, Pierre et Charles, sont marchands-cartiers à leur tour à Grenoble. - Il est également monnayeur de la monnaie de Grenoble de 1715 à 1742, date à laquelle il transmet cette charge à son fils Pierre

  • Marchand-cartier à Chambéry entre 1718 et 1737. - Fils de Pierre Cheminade et de Madeleine de Lisle. - Ayant eu l'autorisation royale de Victor-Amédée II de Savoie d'ouvrir une fabrique de cartes, il s'installe comme marchand-cartier à Chambéry en 1718, puis revient probablement à Grenoble vers 1720 avant de partir pour Marseille en 1722. - Épouse Anne Chaix, originaire de Dôle, le 1er juillet 1710

  • Marchand-cartier à Grenoble. - Fils de Charles Cheminade et de Catherine Montant. - Il reçoit la charge de monnayeur de la monnaie de Granoble par son père Charles le 17 décembre 1742. - Il épouse Anne Faure à Varces le 8 janvier 1743. - Outre ses fonctions de monnayeur et de marchand-cartier, il est aussi présenté comme "papetier" et "inspecteur et contrôleur des marchands-cartiers et papetiers"

  • Marchand-cartier à Grenoble, actif entre 1750 et 1758. - Fils de Charles Cheminade et d'Elisabeth Chovin. - Épouse Jeanne Tourillon à Voiron le 8 août 1741, dont il a quatre fils et deux filles. - Papetier à la papeterie de Paviot entre 1741 et 1742, il est ensuite marchand-papetier à Saint-Jean-de-Moirans en 1743-1744, puis s'installe à Grenoble où il exerce l'activité de marchand-cartier. - Ses fils Charles, Pierre et Nicolas sont eux-aussi marchands-cartiers, de même, peut-être, que son autre fils Jean-Baptiste

  • Marchand-cartier à Grenoble, actif entre 1772 et 1789. - Fils de Charles Cheminade et de Jeanne Tourillon. - Épouse Marianne Micoud le 12 juin 1770. - Négociant en 1770, il est dit "propriétaire" à sa mort, ayant probablement arrêté son activité de cartier pendant la Révolution. - Il est élu notable de la ville en 1790 et recteur en 1790-1791. - Frère aîné de Pierre et Nicolas Cheminade, il est aussi dénommé "Charles Cheminade aîné"

  • Marchand-cartier à Grenoble, actif entre 1786 et 1804. - Fils de Charles Cheminade et de Jeanne Tourillon. - Épouse Marie Point le 14 août 1786. - Il semble être le dernier marchand-cartier de la lignée de Cheminade actif à Grenoble. - C'est probablement lui qui signe "Cheminade cadet"

  • Veuve probable du marchand-cartier Pierre Cheminade IV, active à Chambéry à partir de 1789

  • Marchand-cartier à Chambéry. - Fils de Charles Cheminade et de Jeanne Tourillon. - Il meurt aux Incurables à Chambéry. - Il est possible que ce soit sa femme qui reprenne à son compte sa boutique et signe "Veuve Cheminade"

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Registres paroissiaux et d'état civil de la ville de Grenoble
    Recherches sur les cartiers et les cartes à jouer à Grenoble / par Edmond Maignien, 1887

Autre forme du nom

  • Famille Cheminade