Beatrice (princesse de Grande-Bretagne, 1857-1944)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :Buckingham Palace, Londres (Royaume-Uni), 14-04-1857
Mort :Brantridge Park, Balcombe (Sussex, Royaume-Uni), 26-10-1944
Note :
Dernière enfant de la reine Victoria. - Épouse le 23 juillet 1885 Henri de Battenberg (1858-1896). - Gouverneur de l'île de Wight (1896-1944). - Prénoms complets : Beatrice Mary Victoria Feodore
Autres formes du nom :Béatrice du Royaume-Uni (1857-1944)
Beatrice Battenberg (princesse de, 1857-1944)
Beatrice de Saxe-Cobourg-Gotha (1857-1944)
ISNI :ISNI 0000 0000 5489 3642

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Beatrice (princesse de Grande-Bretagne; 1857-1944)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Béatrice du Royaume-Uni (1857-1944)
  • Beatrice Battenberg (princesse de, 1857-1944)
  • Beatrice de Saxe-Cobourg-Gotha (1857-1944)

Biographie Wikipedia

  • Béatrice Marie Victoria Féodora du Royaume-Uni (en anglais : Beatrice Mary Victoria Feodore of the United Kingdom et en allemand : Beatrice Mary Victoria Feodore von Großbritannien und Irland), princesse du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande puis, par son mariage, princesse de Battenberg est née le 14 avril 1857 à Londres et est décédée le 26 octobre 1944 à Brantridge Park, à Balcombe. Membre de la famille royale britannique, elle est gouverneur de l'île de Wight de 1896 à sa mort. L'enfance de la princesse Béatrice est marquée par la mort de son père, le prince consort Albert, le 14 décembre 1861, et par la dépression consécutive de sa mère, la reine Victoria. À mesure que les sœurs aînées de Béatrice se marient et quittent la Cour, Victoria s'appuie davantage sur la compagnie de sa benjamine, qu'elle appelle « Baby » durant la plus grande partie de son enfance.Pendant longtemps, Victoria s'oppose à toute idée de mariage de sa benjamine et refuse même la possibilité d'en discuter. Néanmoins, de nombreux prétendants sont envisagés pour la princesse, parmi lesquels le prince impérial français Louis-Napoléon (fils de Napoléon III), le grand-duc Louis IV de Hesse (veuf d'une sœur aînée de Béatrice) et Louis de Battenberg. De son côté, Béatrice semble avoir été attirée par le prince impérial et la rumeur publique évoque un éventuel mariage quand il est tué dans la guerre anglo-zouloue, en 1879. Par la suite, Béatrice tombe amoureuse du prince Henri de Battenberg, frère cadet de Louis. Après un an de lente persuasion, Victoria accepte le mariage qui est finalement célébré à Whippingham, sur l'île de Wight, le 23 juillet 1885. Cependant, la reine n'y consent qu'à la condition que Béatrice et Henri résident en permanence avec elle et que Béatrice poursuive ses fonctions de secrétaire non officielle. Dix ans après leur mariage, le 20 janvier 1896, le prince Henri meurt du paludisme, qu'il a contracté en combattant pour le Royaume-Uni dans l'actuel Ghana. Devenue veuve, Béatrice reste aux côtés de sa mère jusqu'au décès de celle-ci, le 22 janvier 1901. En tant qu'exécuteur testamentaire désigné, la princesse consacre les trente années qui suivent à l'édition du journal intime de sa mère. Survivant à tous ses frères et sœurs et à plusieurs de ses enfants, nièces et neveux, elle continue longtemps à faire des apparitions publiques et décède à l'âge de quatre-vingt-sept ans, le 26 octobre 1944. Son arrière-petite-nièce, la future Élisabeth II est alors une jeune fille de 18 ans.

Pages équivalentes