Pr̥thvīrāja Cauhāna (1159-1192)

Image non encore disponible
Pays :Inde
Langue :hindi
Sexe :masculin
Naissance :Ajmer (Rajasthan, Inde), 1159
Mort :Taraori (Haryana, Inde), 1192
Note :
Roi rajput d'Ajmer et de Delhi (1165-1192)
Autres formes du nom :पृथ्वीराज चौहान (1159-1192) (hindi)
Pr̥thvīrāja Cauhāna (1159-1192) (hindi)
पृथ्वीराज चौहान (1159-1192) (hindi)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 2654 0006

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pr̥thvīrāja Cauhāna (1159-1192)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • पृथ्वीराज चौहान (1159-1192) (hindi)
  • Pr̥thvīrāja Cauhāna (1159-1192) (hindi)
  • पृथ्वीराज चौहान (1159-1192) (hindi)
  • Prithivīrāja Chāhamāna (1159-1192) (hindi)
  • प्रिथिवीराज छाहमान (1159-1192) (hindi)
  • Prithivīrāja Chāhamāna (1159-1192) (hindi)
  • प्रिथिवीराज छाहमान (1159-1192) (hindi)
  • Prithvī Rāj (1159-1192) (hindi)
  • Prithī Rāj (1159-1192) (hindi)
  • Rai Pithorā (1159-1192) (hindi)
  • Pithura (1159-1192) (hindi)
  • Prithviraj Chauhan (1159-1192) (hindi)
  • Prithviraj Chauhan (1159-1192) (hindi)

Biographie Wikipedia

  • Prithivîrâja Châhumâna III (1149-1192)- appelé aussi Prithivîrâj et Râi Pithora - est le dernier des grands râja Châhumâna d'Ajmer, le dernier roi hindou de Delhi, célèbre comme le modèle du chevalier rajpoute. Sa vie, ses exploits et sa mort tragique sur le champ de bataille sont le sujet de plusieurs poèmes épiques, dont le plus célèbre est le Prithivîrâjasau écrit par Chand Bardâi, le poète de sa cour.En 1182, Muhammad Ghûrî fait la conquête du Sind et de Lâhore et, peu après, commence ses attaques sur les royaumes rajpoutes. Prithivîrâja le défait à la première bataille de Tarain en 1191. D'après la tradition, Prithivîrâj aurait enlevé, pour l'épouser, la fille du puissant râja de Kânauj, qui règne sur Vârânasî, suivant le râkshasa, une des huit formes traditionnelles acceptables de mariage, d'après le Mânavadharma-shâstra. Cependant, le râja de Kanauj n'ayant pas accepté le fait, il lui refuse son assistance dans les conflits à venir, aidant même peut-être les musulmans à envahir l'Inde du Nord. Muhammad Ghûrî, s'étant préparé durant une année, l'affronte à nouveau sur le même terrain et le défait, ouvrant l'Inde du Nord à sa domination; il s'empare aussitôt de Kanauj, son général Muhammad ibn Bakhtiyâr s'empare plus tard de Vâranâsî, y exterminant la population mâle et rasant tous les temples.

Pages équivalentes