Les Actes des Apôtres (périodique. - 1789-1791)

Thème :Les Actes des Apôtres (périodique. - 1789-1791)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Note :Pamphlet périodique français créé en novembre 1789 à Paris par Jean-Gabriel Peltier. Trihebdomadaire, voué à la défense de la monarchie menacée et à la satire des hommes et des institutions de la Révolution
Domaines :Sciences de l'information et de la documentation

Thèmes liés

Auteurs en relation (1)

  • Journaliste et pamphlétaire, éditeur et libraire, banquier, diplomate. - Probablement natif de Valanjou (anciennement Gonnord, Maine-et-Loire). Fils aîné de l'armateur de Nantes Jean Pel(le)tier (-Dudoyer) (1734-1803) et de Gabrielle-Marie Dudoyer. Étudie à Nantes chez les Oratoriens. En 1785, grâce aux capitaux de son père, fonde une banque à Paris, en association avec Étienne Carrier de Montieu ; en faillite en déc. 1787. Aurait alors séjourné à Saint-Domingue. De retour à Paris, semble avoir soutenu brièvement les idées révolutionnaires, avant de s'y opposer dès le mois d'août 1789. Publie dès lors plusieurs pamphlets contre-révolutionnaires. Fondateur et l'un des principaux rédacteurs du journal royaliste "Les Actes des apôtres" (2 nov. 1789 - janv. 1792), d'abord édité par le libraire parisien François-Charles Gattey puis par lui-même (sous le nom de "Dudoyer") à partir de juin 1790, après que la librairie de Gattey a été saccagée et les exemplaires du journal brûlés (21 avril ou 21 mai 1790). Le 21 sept. 1792, doit fuir en Angleterre, à la suite de la journée du 10 août et des massacres de Septembre. Poursuit à Londres ses publications antirévolutionnaires, comme le "Dernier Tableau de Paris, ou Récit historique de la révolution du 10 août 1792..." (1792), et plusieurs journaux dont "Paris pendant l'année..." (1795-1802) puis "L'Ambigu" (juillet 1802 [?] - nov. 1818), très hostile à Napoléon Bonaparte. En fév. 1803, est condamné à une amende lors d'un procès tenu à Westminster et consécutif à une plainte diplomatique de la France pour injures et outrages (jugement non exécuté, mais les biens de Peltier en France sont alors confisqués). Poursuit parallèlement une carrière d'agent et de diplomate : traducteur pour le Foreign Office, "chargé d'affaires d'Haïti" au service du roi Christophe de 1807 à 1816, attaché à l'ambassade de Suède... Fréquente à Londres François-René de Chateaubriand. De retour d'exil vers 1820, il décède à Paris en mars 1825

Documents sur ce thème

Livres2 documents

  • "Les Actes des Apôtres"

    1789-1791, un journal royaliste en 1789

    [Reproduction en fac-similé]
    Description matérielle : 1 vol. (275 p.)
    Édition : Nîmes : Lacour , DL 2017
    Auteur du texte : Marcellin Pellet (1849-1942)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb453029010]
  • Les Actes des apôtres (1789-1791)

    Description matérielle : 275 p., frontisp.
    Description : Note : Avant-titre : "Un journal royaliste en 1789"
    Édition : Paris : A. Le Chevalier , 1873
    Auteur du texte : Marcellin Pellet (1849-1942)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31075401m]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Source de la forme principale du nom : Myriade : catalogue collectif national des publications en série (2003-1) (2017-07-06)
  • Source des autres formes du nom et des notes : Wikipédia (2017-07-06)
  • Catalogues de la BnF : "Les Actes des Apôtres" : 1789-1791 : un journal royaliste en 1789 / M. Pellet, 2017