Journal des départements, districts et municipalités de la ci-dev. province de Bretagne

Langue : français
Titre complet :Journal des départements, districts et municipalités de la ci-dev. province de Bretagne : par une societé de patriotes, bulletin de la correspondance de Rennes
Date de création :1790
Fin de publication :1795
Périodicité :Tous les jours sauf lundi
Numéros :Tome 1, n° 1 (17 juillet 1790) - tome 7, n° 385 (5 oct. 1791). ? - ?
Contributeurs :Titre de départ. - En 1793 porte en tête : "Convention nationale" ; le sous-titre porte alors : "correspondance de la députation de l'Ille et Vilaine"
Lieu de publication :Rennes (Ille-et-Vilaine, France)
ISSN :2016-3886

Périodiques en relation

Suite de

Absorbe

  • Périodique : Affiches de Rennes

    Hebdomadaire. bihebdomadaire (janvier 1790-1792)

    28 juillet 1784 - n° 63 (27 février 1792) [?]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Auteur du texte :

  • Première assemblée constituante fondée par les députés des Etats généraux lorsqu'ils s'érigèrent d'eux-même en une Assemblée nationale le 17 juin 1789. Le 20 juin, 577 députés (répresentants du clergé, de la noblesse et du Tiers Etat) se réunissent dans la salle du Jeu de Paume, où il prêtent le serment : « de ne jamais se séparer, et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeront, jusqu'à ce que la constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides ». Le 9 juillet, cette assemblée est proclamée Assemblée nationale constituante. Elle vote la première constitution du 3 au 13 septembre 1791, acceptée par le roi le 14 septembre 1791. Fondée sur le principe de la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs, elle institua en France une monarchie constitutionnelle. Dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 1791, l'Assemblée constituante laisse la place à l'Assemblée législative

Auteur du texte :

  • Créée par la constitution de 1791, elle succéda à l'Assemblée constituante. Elue au suffrage censitaire, elle se divisait en trois grandes tendances : les modérés, la gauche et le centre. Après les journées révolutionnaires du 20 juin 1792 et du 10 août 1792, l'Assemblée législative vota la suspension du roi et un décret demandant l'élection au suffrage universel (masculin) d'une Convention nationale

Auteur du texte :

  • Assemblée constituante formée en 1792 de 749 députés élus selon un suffrage quasi universel et se répartissant en une droite (les Girondins), un centre (la Plaine) et une gauche (les Montagnards)

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autre forme du titre

  • Journal des départements, districts et municipalités de la ci-dev. province de Bretagne