L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données.
Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF. Les données de data.bnf.fr sont disponibles et réutilisables librement (licence ouverte) en format RDF et JSON. Réutilisez-les ! Faites-nous part de vous remarques et suggestions.
Illustration de la page Jacques Collombat (1668-1744) provenant de Wikipedia

Jacques Collombat (1668-1744)

Pays
France
Sexe
masculin
Naissance
1668
Mort
1744
Activité commerciale
Imprimeur libraire
Note
Imprimeur-libraire ; fondeur de caractères (1712) ; imprimeur (ordinaire) de Madame la duchesse de Bourgogne (1700) ; imprimeur de la Suite, Maison, Bâtiments, jardins, arts et manufactures du Roi (1709) ; imprimeur de Madame la Dauphine (1711) ; (premier) imprimeur ordinaire du Roi (, Suite, Maison, Bâtiments, Jardins, Arts et manufactures royales) (1714) ; imprimeur de l'Académie royale de peinture et de sculpture (1714) ; imprimeur du Cabinet du Roi (1718). - Né à Grenoble, fils de marchand, neveu de l'imprimeur grenoblois François Provensal chez qui il fait son apprentissage à partir de 1685. Dit âgé de 21 ans lors de son entrée en apprentissage à Paris, chez le libraire Jean II Guignard, le 29 nov. 1689. Gendre du libraire parisien Claude I Dehansy, il est reçu libraire le 4 fév. 1695, mais il est établi dès 1694. Reçu imprimeur ordinaire de la duchesse de Bourgogne en janv. 1700, il rachète le matériel de la veuve de Charles II Coignard et monte une imprimerie surnuméraire avant d'être admis parmi les imprimeurs en titre le 18 fév. 1710 en vertu d'un arrêt du Conseil du 13 janv. précédent. Publie à partir de 1700 le "Calendrier de la Cour". En contestation à ce sujet avec la famille d'Houry, qui édite l'"Almanach royal" concurrent (procès en 1710, 1717, 1731). Dit âgé d'environ 33 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. En 1712, rachète la fonderie de Denis II Thierry. Écuyer, gentilhomme de la Grande Vénerie de France (à partir de 1730). En qualité d'imprimeur du Cabinet du Roi (1718), monte aux Tuileries un atelier typographique destiné à distraire le jeune Louis XV. En sept. 1736, la communauté des relieurs lui conteste le droit d'employer chez lui un maître relieur et fait saisir chez lui son matériel ainsi que des livres destinés à la Maison du Roi. Décédé peu avant le 15 juin 1744. Son fils Jacques-François Collombat lui succède
Autre forme du nom
Jacques Colombat (1668-1744)
ISNI
ISNI 0000 0000 8124 9510