Auteurs nés en 1669104 documents

Auteurs morts en 1669139 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 166919 documents

  • Libraire. - Fils de Jacques Amaulry, avocat au parlement de Paris et receveur des tailles à Conches (Eure) ; natif de Paris, où il a été 5 ans apprenti libraire et 4 ans commis. En activité à Lyon dès 1669. Gendre (mars 1675) du libraire lyonnais Benoît Coral. Publie à Lyon le "Mercure galant" de 1677 à 1695. Qualifié de "juge de police" en oct. 1687 puis de lieutenant (pennon) du quartier Bellecordière en avril 1699. Dit âgé de 50 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Auteur d'une "Histoire de la dernière révolte des Catalans" (Lyon, 1714) et éditeur d'une relation des campagnes du prince Eugène de Savoie (Lyon, 1718). Sépulture à Lyon le 15 mai 1725 ; dit alors âgé de 75 ans environ. Inventaire après décès 25 mai 1725. Père du libraire parisien Gabriel Amaulry

    De 1675 à 1690, travaille en association avec sa belle-mère, veuve de Benoît Coral

  • Libraire-relieur. - Fils de Benoît et frère d'Étienne et de Laurent Bachelu. Dit âgé de 66 ans lors de l'enquête de 1700-1701, "ayant ouvert boutique depuis 32 ans", en fait probablement dès 1660. Retenu en prison à Paris pour contrefaçon en juillet 1685. Plusieurs fois poursuivi (et même arrêté, à Lyon, en fév. 1691) pour le même motif. Revend son fonds à son gendre Marcellin Duplain en août 1710. Testament 1er mars 1712. Décédé à Lyon en fév. 1716

    Travaille en association avec son gendre Marcellin Duplain de sept. 1702 à août 1710

  • Imprimeur-libraire. - Âgé de 28 ans en mars 1674

    Associé à son frère Hendrick Boom de 1669 à 1680

  • Autre(s) graphie(s) : Chevalier, Petrus ; Chevalier, Pedro. - Peut-être apparenté au libraire lyonnais Michel Chevalier, en activité de 1600 environ à 1628. Mis en apprentissage par sa mère, "veuve Chevalier", chez son beau-frère le libraire Horace Boissat, en fév. 1665. À partir de 1668, voyage en Espagne pour le compte d'H. Boissat. En 1669, lors de la faillite de ce dernier, il est l'un de ses créanciers. Pendant les années qui suivent, édite des titres provenant du fonds Boissat. Puis, par acte du 14 mars 1675, s'associe pour 4 ans avec le libraire Jean-Antoine II Huguetan (1619-1681) sous la raison "Jean-Antoine Huguetan et compagnie". Publie de nouveau à son compte à partir de 1679 (éditions en langue espagnole). N'est plus attesté par l'enquête de 1700-1701

  • Autre(s) graphie(s) : Crook. - Nom patronymique : Mary Tooke. - Soeur de Benjamin Tooke. Veuve de John I Crooke. Teste en juin 1685 avant un voyage en Angleterre

    À partir de 1679 puis de 1680, associée à ses fils John II, puis Andrew Crooke

  • Nom patronymique : Marie Loyselet. - Autre(s) graphie(s) : La Mothe ; De La Mothe ; Delamothe. - Imprimeur-libraire. - Fille de l'imprimeur de Rouen Jean Loyselet. Épouse Pierre II Delamotte en fév. 1645. Dite âgée de 61 ans lors de son décès (oct. 1681)

    Ses fils Jacques et Abraham Delamotte travaillent sous son nom puis en association avec elle

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur juré ; imprimeur du Roi (1689) ; de Sa Majesté impériale et catholique (1715). - Fils d'un mercier de Bruxelles. Neveu de l'imprimeur Jean II Mommaert, à qui il succède en 1669-1670

  • Imprimeur-libraire et éditeur de cartes marines ; imprimeur et libraire de monseigneur le duc de Saint-Aignan [gouverneur du Havre] et de la ville (1671). - Originaire de Rouen. Aurait été d'abord apprenti à Lyon puis à Paris chez Gilles Tompère (brevet d'apprentissage cassé par sentence du prévôt de Paris du 10 nov. 1663 au motif qu'il est déjà "marié et barbu"). Gendre du libraire de Rouen Louis I Maurry. S'établit dès fin 1668 ou début 1669 au Havre (naissance d'un fils en fév.) avec l'appui de la ville et du gouverneur. Prétend apporter de Rouen une presse achetée à Laurent II Maurry, malgré l'opposition de la communauté rouennaise, qui fait mettre l'embargo sur le matériel en partance (oct. 1669). Un procès s'ensuit où J. Gruchet est accusé de n'être que "mercier", mais à l'issue duquel (déc. 1670) il obtient, grâce à la protection des autorités havraises et à l'intervention du parlement de Normandie, que sa presse lui soit restituée. Prototypographe du Havre. Dit âgé de 48 ans lors de son décès (fév. 1687)

  • Imprimeur de l'université de Cambridge. - Peut-être ne fait-il qu'un avec John Hayes, imprimeur à Londres de 1655 à 1667 et ruiné par l'incendie de la ville

Personnes ayant cessé leur activité en 166926 documents

  • Nom patronymique : Marguerite Le Blond. - Libraire. - A épousé le libraire parisien Gervais Alliot peu avant 1624. Lui succède avant le 23 juin 1654

    Travaille d'abord en association avec son gendre, Antoine Clément, puis, avant 1667, avec son fils Gilles Alliot

  • Nom patronymique : Aegje Weyers. - Libraire. - Son fils lui succède en 1669. Une vente de ses livres a encore lieu en nov. 1671

  • Libraire. - Originaire d'Orléans, issu d'une famille de libraires, peut-être fils de Jean I Borde. Épouse en mai 1629 la fille du libraire lyonnais Claude I Rigaud. Veuf, se remarie avec la veuve de Gabriel Boissat (déc. 1640). Mort entre le 13 (testament) et le 20 (sépulture) juillet 1669

    Associé de 1629 à 1641 à la veuve de Claude I Rigaud, sa belle-mère ; de 1640 à 1643, à Laurent Durand et à Laurent Arnaud ; de 1644 à 1649, à Laurent Arnaud et aux héritiers de Pierre Prost ; de 1649 à 1662, à Laurent Arnaud et Claude II Rigaud ; de 1661 à 1669, à son fils Pierre Borde et à Laurent Arnaud (ainsi qu'à Guillaume Barbier à partir de 1663)

  • Variante(s) de prénom : Sebastianus. - Imprimeur-libraire ; à Pont-à-Mousson, imprimeur du duc de Lorraine ; à Paris, imprimeur (ordinaire) du Roi (1633) (et de la Marine (1641) ; et de la Reine régente (1643) ; et de la cour des Monnaies (1646). - Né en 1583 ou 1584. Fils de Pierre Cramoisy, marchand bourgeois de Paris, et non d'un premier Sébastien Cramoisy libraire ; petit-fils par sa mère et successeur de l'imprimeur-libraire Sébastien Nivelle, mort en 1603. Acquitte la taxe d'ouverture de boutique en 1606. Membre de la Compagnie de la Grand-Navire, qu'il dirige, et de la Compagnie des usages (1631). Reçoit dès sa fondation en 1640 la direction technique de l'Imprimerie royale, avant d'en être officiellement nommé directeur en 1643. Échevin de Paris (1639-1641), grand juge-consul (1652), administrateur de l'église et hôpital Saint-Jacques (1636), un des quatre directeurs et administrateurs perpétuels du nouvel Hôpital général (1656) ; contrôleur du dépôt des publications à la Bibliothèque du Roi (1656) et garde des poinçons du Roi (1660). Joue un rôle important durant la Fronde, participant notamment aux délibérations de l'hôtel de ville de Paris. Son petit-fils Sébastien Mabre-Cramoisy est pourvu dès 1660 de la survivance de ses places d'imprimeur du Roi et de directeur de l'Imprimerie royale. Dit âgé de 83 ou 84 ans lors de son décès (janv. 1669)

  • Autre(s) graphie(s) : Crook. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi en Irlande (1660-1669). - En apprentissage de mars 1628 à avril 1635. Père de John II et d'Andrew Crooke. - Associé à Richard II Sergier de 1637 à 1642 à Londres et à Dublin

  • Variante(s) de prénom : Paulus. - Fils du libraire de Fontenay-le-Comte Jacques Dangicourt. De confession calviniste. Épouse en avril 1637 Geneviève Amproux, fille d'un Breton au service de Louise de Chasteigner, dame de Bessay. Attesté en activité à Saint-Jean-d'Angély de 1648 à 1669. Publie plusieurs ouvrages de l'avocat saintongeais Armand Maichin. Vraisemblablement décédé avant 1681, date à laquelle on trouve un Jacques "d'Angicourt" libraire à Saint-Jean-d'Angély, peut-être son fils

    Travaille en association avec l'imprimeur de Saint-Jean-d'Angély Henri Boysset

  • Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire de Rouen Pierre I Delamotte. Reçu maître avant 1645. De confession calviniste. Plusieurs fois poursuivi pour impressions sujettes à caution, notamment en 1647 pour "La Messe trouvée dans l'Escriture". Sépulture au temple de Quevilly le 27 sept. 1669, dit âgé de 60 ans. Sa veuve lui succède

    Travaille au début en association avec son beau-père Jean Loyselet et à son adresse

  • Autre(s) graphie(s) : Elsevirius ; Elzevirius. - Variante(s) de prénom : Lodovico ; Louis ; Lowijs ; Ludovicus ; Ludwig. - Imprimeur-libraire. - Fils aîné du libraire Joost Elzevier d'Utrecht. Orphelin, il est élevé par son oncle Matthijs Elzevier, puis travaille comme "facteur" à Leyde pour l'entreprise de son oncle Bonaventura et de son cousin Abraham Elzevier, avant de s'installer à Amsterdam. Se retire des affaires en 1664 mais une bible paraît encore sous son nom en 1669

    À partir de 1655 travaille en association avec son cousin Daniel Elzevier, avec lequel il a parfois publié sous le pseudonyme d'"Almarigo Lorens"

  • Libraire. - En apprentissage de juin 1635 au 1er juillet 1644 chez le libraire londonien George Latham dont il devient le gendre. En activité dès 1648 à son compte. Sa veuve Mary Garthwaite née Latham lui succède à son décès (nov. 1669) et est attestée en activité en 1670-1671

  • Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire de Rouen David I Geoffroy. Reçu maître en 1631 ou peu avant. De confession calviniste. Dit âgé de 67 ans lors de son décès (Rouen, oct. 1669)

    Travaille en association avec son frère David II Geoffroy jusqu'à la mort de celui-ci (1665)

Organisations créées en 166917 documents

  • Instituée par le privilège du 28-06-1669, accordé à Pierre Perrin d'établir des académies d'opéra ou représentations en musique, en vers français, à Paris et dans tout le royaume ; à partir de mars 1672, dirigée par Jean-Baptiste Lully ; nombreux changements de dénominations, surtout durant la période révolutionnaire pour aboutir à la forme : Théâtre national de l'Opéra le 12-07-1871 (en 1994 : Opéra national de Paris)

  • Depuis 1978, la BIULO est rattachée administrativement à l'université Paris 3. - En 2010, la BIULO fusionne avec le projet BULAC

  • Créée en 1669 par Colbert pour lutter contre le monopole de la Compagnie hollandaise du Nord en mer Baltique, elle fut dissoute en 1684. Elle revit le jour, sans fonctionner réellement, en 1784, sous le nom de Compagnie de la navigation du Nord ou de Compagnie française de Russie

  • Institution fondée en 1669 par Colbert pour former un corps de "drogmans" ou interprètes, composé de jeunes Français envoyés en Orient pour étudier les langues arabe, turque et persane. - Disparaît en 1873 (concurrencée par la création en 1795 de l'Ecole nationale des langues orientales vivantes)

  • En 1904, cette congrégation fut associée à la Sacra rituum congregatio : même préfet et même secrétaire, mais les deux institutions restaient distinctes. En 1908, la Congrégation des indulgences et reliques fut supprimée : création d'une Section des indulgences au sein de la Congrégation du Saint Office ; et compétence accordée à la Congrégation des rites en ce qui concerne les canonisations et les reliques

  • Siège pendant les vacances du Parlement

  • Instance judiciaire aux attributions analogues à celles des parlements d'ancien régime. Institué, à la suite de l'annexion du Roussillon à la France, par un édit royal du 18 juin 1660. Dissous, comme tous les tribunaux d'ancien régime en août 1790

  • Association artistique fondée en 1669, à Amsterdam, par Lodewijk Meyer

Organisations ayant cessé d'exister en 16693 documents

  • Chambre composées de magistrats catholiques et protestants, concédée aux protestants par l'édit de Nantes (1598) pour leur assurer des jugements non suspects. - Celle-ci particulièrement dépendait du Parlement de Paris. - Supprimée par un édit royal de 1669

  • Prieuré de chanoines réguliers à vocation hospitalière : léproserie, maladerie, maison-Dieu

    En 1669, ce prieuré s'affilia aux Chanoines réguliers de saint Augustin de la Congrégation de France

    Ce prieuré a donné son nom à la paroisse, puis à la commune du Mont-aux-Malades, laquelle a fusionné en 1819 avec la commune de Saint-Aignan-lès-Rouen pour former l'actuelle commune de Mont-Saint-Aignan

Organisations ayant débuté leur activité en 16691 document

Œuvres créées en 166936 documents

Œuvres terminées en 16692 documents

Documents publiés en 16691947 documents

  • Գիրք պատմութեանց Շարադրեալ Վարդապետին Առաքելոյ Դավրէժացիոյ ։ Սակս դիպուածոց հայաստանեայց՝ և ևս գաւառին արարատոյ՝ և մասին գողթան գաւառի, սկսեալ ի թուոյն հայոց. 1054. էն. մինչև յաւարտ պատմագրութես. այլև ի յիշումն ածեալ մասնաւորաբար. աստի և անտի։

    Description matérielle : 650 p.
    Description : Sources : Kévorkian, Imprimés arméniens, 16-17e s, n° 11, p. 27
    Édition : , 1669. - , 1669
    Auteur du texte : Arakel de Tavriz (1591-1670)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30024499r]
  • Benjamini Prioli Ab excessu Ludovici XIII de rebus gallicis historiarum libri XII...

    Description matérielle : In-24, pièces limin., 508 p. et 5 ff. sign. Y
    Description : Note : Le frontisp. gr. porte pour titre : "Benj. Prioli Historiae Galliae libri XII", avec la même adresse et la même date
    Édition : Ultrajecti : apud P. Elzevirium , 1669
    Auteur du texte : Benjamin Priolo (1602-1667)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31152413n]
  • Benjamini Prioli Ab excessu Ludovici XIII de rebus gallicis historiarum libri XII, juxta exemplar Carolopoli MDCLXV impressum Christian Frider. Franckenstein indicibus et notis sub manu natis auctum recudi fecit

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 404 p. et l'index sign. Cc-Nn
    Édition : Lipsiae : sumptibus J. Grossii et consort , 1669
    Auteur du texte : Benjamin Priolo (1602-1667)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb311524140]
  • Abregé de la vie et miracles de S. Gaude evesque d'Evreux, decedé dans le diocese de Constances en Normandie

    Description matérielle : 118 p.
    Description : Note : Daté d'après le contenu et l'exercice de l'imprimeur-libraire. - Vignette au titre, lettrine, gr. sur bois.
    Édition : , entre 1669 et 1679
    Imprimeur-libraire : Veuve de Jean Pien (imprimeur-libraire, 16..-170.?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36115821z]
  • Abrégé méthodique des principes héraldiques ou du véritable art du blason, par le P. Menestrier, 8e éd.

    Description matérielle : In 12 (fig.)
    Édition : Lyon : B. Coral , 1669
    Autre : Claude-François Ménestrier (1631-1705)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39341145f]
  • Les acquisitions de la France par la paix

    Description : Note : Mariembourg
    Édition : Paris : [s.n.] , 1669
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40697847x]
  • Les acquisitions de la France par la paix

    Description : Note : Perpignan
    Édition : Paris : [s.n.] , 1669
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40713267f]
  • Les acquisitions de la France par la paix

    Description matérielle :
    Description : Note : Le Quesnoi
    Édition : Paris : [s.n.] , 1669
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40714862m]
  • Les acquisitions de la France par la paix

    Édition : Paris : [s.n.] , 1669
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40692117v]
  • Les acquisitions de la France par la paix

    Édition : Paris : [s.n.] , 1669
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40756044s]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données