Auteurs nés en 1697176 documents

Auteurs morts en 1697115 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 169728 documents

  • Prend pour apprenti son fils Benjamin (II) Barker en juin 1727

  • Nom patronymique : Philipp(in)e Philip(p)on. - Libraire. - Veuve en premières noces d'un nommé Godefroy, elle épouse en secondes noces l'imprimeur-libraire de Metz François Bouchard peu avant mai 1682 (naissance d'une fille). Succède à F. Bouchard décédé en juin 1697. Figure en qualité de libraire à l'enquête de 1700-1701, mais n'est plus attestée par la suite. Décédée à Metz en sept. 1721 ; dite alors âgée de 68 ans

  • Variante(s) de prénom : Nicolas-Hubert. - Libraire. - Originaire du diocèse de Sens, fils de boulanger. Apprenti du libraire parisien Jean Couterot, son parent, en mai 1689 pour 4 ans (dit alors âgé de 16 ans). Reçu maître en janv. 1697. Succède à la veuve de Sébastien Mabre-Cramoisy, aux mêmes adresse et enseigne. Dit âgé de 27 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. N'est plus attesté en 1723

  • Avocat au Parlement de Paris. - Auteur d'ouvrages de droit. - Né à Murat

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur des Fermes du Roi. - Fils du libraire de Caen Guillaume Doublet. Reçu maître le 1er avril 1697, il s'établit en 1699. Dit âgé de 24 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Autorisé à continuer d'exercer l'imprimerie par arrêt du Conseil du 4 sept. 1717. Cherche sans succès à devenir imprimeur de l'université de Caen en 1718. Se démet avant le 28 nov. 1757. Par arêt du Conseil du 1er mars 1758, sa place d'imprimeur est accordée sans concours à Pierre Chalopin qui lui rachète son matériel l'année suivante. On le dit décédé "il y a environ dix ans" en 1785

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de la Grande Chartreuse (1697) ; imprimeur (ordinaire) du Roi (1719) ; imprimeur de monseigneur l'illustrissime et révérendissime évêque et comte de Die (1720) ; imprimeur du collège Royal-Dauphin (1748) ; de monseigneur l'archevêque (et prince) d'Embrun. - Fils aîné et successeur de Claude Faure. Exerce dès 1697 auprès de la Grande Chartreuse. Établi à Grenoble en 1698 par arrêt du Conseil, travaille d'abord en association avec sa mère, Marie Galle, veuve de Claude Faure. Dit âgé de 23 ans et reçu maître depuis 2 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Gendre du libraire lyonnais Louis II Servant. - Auteur de plusieurs dédicaces d'ouvrages publiés sur ses presses. Le 30 juin 1727, perd devant le Conseil du Roi le procès qui l'oppose à Gaspard Giroud pour le privilège d'imprimeur du parlement de Grenoble. - De 1722 à 1745, travaille parfois en association avec son frère puîné Pierre II Faure

  • Éditeur et marchand d'estampes. - Peut-être initialement de confession calviniste. Neveu du marchand d'images Henri Langlois, en activité à Lyon et à Marseille, avec qui il s'associe le 30 avril 1697. Son frère Henri Froment est également membre de l'association, dissoute en 1698, après le décès d'Henri Langlois. Obtient en fév. 1701 avec son frère Henri le droit d'utiliser l'enseigne "À la Belle Image" ; ils sont alors qualifiés de "marchands imagiers". Travaille seul, semble-t-il, après le départ de son frère pour Marseille, entre 1722 et 1729. Teste le 9 sept. 1729. Sépulture à Lyon le 26 mars 1730, paroisse Saint-Nizier ; dit alors âgé de 56 ans et "marchand imagier". Sa veuve Catherine Denis lui succède avant de décéder à son tour le 14 mars 1731. Pierre Biesse reprend alors l'enseigne de la Belle Image

    Travaille en association avec son frère Henri Froment jusqu'en 1722 au moins, puis, peut-être, avec l'éditeur et marchand d'estampes Pierre Biesse, à partir de 1728

  • Libraire. - Fils aîné du libraire parisien Julien Gandouin et frère aîné des libraires Pierre I et Julien-Michel Gandouin. Gendre (1697) du libraire Pierre Émery. Reçu maître le 2 janv. 1697. Dit âgé de 33 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. Encore en activité en 1747. Décédé avant 1759, il abandonne le commerce en 1749 ou peu avant mais est encore répertorié par les "Tableau des libraires" de 1749 à 1752. Père des libraires Antoine II et Pierre II Gandouin, reçus maîtres le 18 sept. 1731

  • Autre(s) graphie(s) : Gandouyn. - Libraire. - Deuxième fils du libraire parisien Julien Gandouin (16..-1714?) et petit-fils du libraire Gervais Clousier (16..-1681). Reçu maître et établi le 15 oct. 1697. Dit âgé de 28 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. D'une première épouse, Louise Carré, il a quatre enfants, dont le libraire Geoffroy-Pierre Gandouin (1701-1755). Sa deuxième femme, Françoise de Montbine, décède en avril 1721. En 1726, il épouse en troisièmes noces Marie Charpentier (1691?-1763), veuve du libraire Jacques II Piget (16..-1719?), et mère des libraires Jacques-François (1711?-174.) et Pierre Piget (171.-1747). Élu adjoint au syndic de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 8 mai 1731. Rédacteur de catalogues de bibliothèques. Décédé à Paris le 28 fév. 1743. Sa veuve lui succède, avant de se remarier en avril 1761 avec le libraire Jean-Baptiste Gibert (1727?-1784), son ancien garçon de boutique

    A travaillé en association avec son frère aîné Antoine I Gandouin (1668?-175.)

Personnes ayant cessé leur activité en 169727 documents

  • Imprimeur-libraire ; avec Claude Félix, imprimeur juré de nosseigneurs de parlement (ou : de la cour) [de Metz] (1633) ; imprimeur juré de monseigneur l'évêque [de Metz] (1635) ; imprimeur du bailliage [de Metz] (1641) ; imprimeur (juré) du Roi (1643). - Natif de Metz, baptisé le 3 sept. 1609. Fils de l'entrepreneur en bâtiment messin Gury Antoine, chez qui il se forme avant d'entrer en apprentissage chez l'imprimeur Claude Félix. Épouse en fév. 1633 la nièce de Claude Félix, fille de l'imprimeur de Troyes Jean Berthier. Établi en 1633 ou peu avant. Décédé à Metz le 10 déc. 1697 et inhumé paroisse Saint-Victor

    Aurait travaillé en association avec son fils Nicolas Antoine ; de 1681 à 1697, travaille en association avec son plus jeune fils, Brice Antoine, parfois sous la raison : "Jean et Brice les Antoines"

  • Également marchand de cartes géographiques. En apprentissage à Londres de mars 1650 à mars 1657 ; établi en 1658 ou peu avant. Encore en activité en mai 1697

  • Libraire. - En apprentissage à partir de 1659. Exerce à partir de 1674 au plus tard. Décédé entre Pâques et le 6 juillet 1697. Veuve (Katherine Bentley) attestée en sa succession

    Travaille en association avec James puis Susanna Magnes, jusqu'en 1689

  • Nom patronymique : Françoise Clousier. - Libraire. - Fille du libraire parisien François I Clousier. Épouse le libraire Pierre I Bienfait en 1660. Lui succède à sa mort le 30 sept. 1690. Encore en activité en 1695. Figure sur la liste de 1697 en qualité de veuve "sans exercice". Décédée peu avant mai 1697

    Travaille en association avec son fils Pierre II Bienfait

  • À Liège, "imprimeur de m(onseigneur) l'évêque, du chapitre et de la ville". - Pseudonyme qui, sous les fausses adresses de "Cologne" ("L'Ombre de monsieur de Vicht autre fois president des Etats generaux. A Guillaume de Nassau...", 1690 et 1697) et de "Liège" ("L'Erreur du peché philosophique...", du P. Michel Le Tellier, 1691-1692), dissimule des éditions pour la plupart françaises d'après le matériel typographique (probablement lyonnaise en 1690, provinciales en 1691-1692), et hollandaise en 1697

  • Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire Claude I Bouchard. Reçu maître le 17 mai 1666. Gendre en premières noces de l'imprimeur Pierre Collignon. Décédé à Metz en juin 1697 ; dit alors âgé de 53 ans. Sa veuve lui succède

  • Nom patronymique : Barbe Coutté. - Imprimeur-libraire. - Épouse l'imprimeur-libraire parisien Jacques Bouillerot, qui décède en août 1676. Lui succède, avant de se remarier en sept. 1694 avec l'imprimeur-libraire Antoine Fournot, qui reprend son imprimerie. Continue d'exercer sous la raison "Veuve (de Jacques) Bouillerot" jusqu'en 1697 au moins. Décédée peu avant le 12 août 1701, date de son inventaire après décès

    Travaille en association avec Antoine Fournot, de 1681 à 1697 au moins

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire de la Reine ; libraire juré et ordinaire de l'université [de Paris]. - En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Denis Moreau à partir d'août 1641. Reçu libraire le 24 janv. 1647 et imprimeur avant 1666. Dit "Pierre de Bresche le jeune" du vivant de son père Pierre I de Bresche. Épouse le 30 avril 1646 la veuve de l'orfèvre parisien Jacques de Laize ; beau-père de Jacques de Laize (dit de Bresche) dont il fait son apprenti à partir de mai 1647 puis son associé. Qualifié de "maître sans exercice" en 1697 et en sept. 1703. Décédé en 1708 ou peu avant. Ne figure pas à l'enquête de nov.-déc. 1701

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur (et libraire) ordinaire du Roi, de monseigneur l'évêque (comte d'Agen) (et du collège ; et du clergé). - Natif de Brax, près d'Agen. Frère puîné et successeur de l'imprimeur Bernard Bru en 1670 ; n'exerce auparavant que la librairie. Auteur de chroniques manuscrites rédigées entre 1652 et 1663. Son fils aîné Arnaud Bru lui succède en fév. 1697

  • Libraire. - Fils de Michel I Brunet. Reçu maître le 27 juillet 1662. Veuve attestée en 1697

Organisations créées en 16979 documents

  • Réunit de 1697 à 1714, lors de la guerre de succession d'Espagne, des représentants du "Consell de Cent", de la "Disputació de Catalunya" et du "Braç Militar"

  • Erigé en 1697 pour 34 chanoines, et comprenant les 17 chanoines des chapitres des collégiales Saint-Sauveur et Saint-Jacques de Blois, qui continuèrent malgré cela d'avoir leur existence propre

  • Imprimerie-librairie. - Association(s) dont la composition a varié. En vertu d'un traité d'association du 15 mai 1713, elle comprend (dans l'ordre de citation) : Claude-Marin I Saugrain, la veuve de Guillaume I Saugrain et fils, Guillaume II Cavelier, Nicolas Gosselin, Claude Robustel, Joseph I Saugrain, Guillaume II Saugrain, Denis Mouchet et Pierre Prault. - En 1728-1733, elle regroupe encore : Claude-Marin I Saugrain, la veuve de Guillaume I Saugrain et fils, Guillaume III Cavelier, Nicolas Gosselin, Claude Robustel, Joseph II Saugrain, Guillaume II Saugrain, Denis Mouchet et Pierre Prault. - En 1737-1738 : Pierre Prault, Nicolas Gosselin, Denis Mouchet, Claude-Marin I Saugrain, Jean Rouy, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, Guillaume III Cavelier, Jean-Jacques de Nully, la veuve de Claude Prudhomme, Théodore I Le Gras et Saugrain fils. - En 1753 et 1764-1765, Pierre Prault en est encore l'imprimeur. En 1773, il s'agit de Michel Lambert

  • Association pour la recherche, l'étude et la normalisation de la langue allemande et de la poésie. - Fondée en 1697 sous le nom de Görlitzer Collegium Poeticum, devenu en 1720 la Teutschübende Poetische Gesellschaft, puis en 1727 la Deutsche Gesellschaft

  • Diocèse érigé le 1er juillet 1697 au détriment du diocèse de Chartres. Suffragant de Paris. L'église constitutionnelle en fait le diocèse de Loir-et-Cher en 1790, suffragant de Bourges. Supprimé en 1801 au profit du diocèse d'Orléans. Rétabli en 1822. Suffragant de Bourges de 1966 à 2002, puis de Tours

  • Imprimerie-librairie de la souveraineté de Dombes, attestée dès 1697, dont la direction est confiée par le duc du Maine, prince de Dombes, au Parisien Jean I Boudot en 1699 ; ce dernier s'associe le libraire Étienne Ganeau, seul à partir de 1707. É. Ganeau fonde en 1707 la compagnie (ou société) de Trévoux, avec une dizaine de libraires parisiens, pour exploiter le privilège de l'imprimerie de Trévoux, renouvelé et confirmé en déc. 1717 et mai 1723 ; É. Ganeau est caissier et "distributeur" de cette première société, dissoute en fév. 1741 (l'imprimerie ayant fait l'objet d'une vente et d'un nouveau partage en fév. 1731). En mars 1732, l'Imprimerie de S. A. S. est dirigée par François Boulay, elle emploie 12 presses et 30 personnes ; en janv.-fév. 1734, dirigée par le libraire parisien Jean-François Crevier (1685-1764), elle compte 2 à 7 presses et 11 ouvriers. Le libraire parisien Louis Du Puis succède à F. Boulay peu avant janv. 1749 en qualité de directeur de l'imprimerie jusqu'en 1750-1751 au moins. Louis-Étienne Ganeau, fils d'Étienne, semble avoir succédé à son père à la tête de la société ; en fév. 1760, il rachète les parts de ses 9 associés parisiens du moment et, en juin 1760, les revend ainsi que la sienne à Antoine-Claude Briasson. En janv. 1761, J.-F. Crevier, demeurant toujours à Trévoux, est qualifié d'"ancien directeur" de cette imprimerie. L'Imprimerie de S. A. S. devient "Imprimerie du Roi" à Trévoux en 1762 lors de la réunion de la principauté de Dombes au royaume. Nombreuses publications sous fausses adresses hollandaises

  • Pays des Balkans comprenant à l'époque médiévale le territoire de l'actuel Monténégro et une partie de l'Albanie contemporaine. - Province vassale de Bysance jusqu'au Xe siècle. - Devient la Principauté autonome de Duklja (ou Dioclée) au cours du XIe siècle et prend le nom de Zeta au cours des siècles suivants, tour à tour indépendant ou sous la tutelle du Royaume serbe. - Monténégro ou Crna Gora semble avoir été utilisé au cours du XIIIe siècle. - Passe sous l'autorité de l'Empire ottoman en (1496-1878). - Le congrès de Berlin de 1878 reconnaît l'indépendance du Monténégro. - Redevient un territoire du Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes en 1918, qui sera le Royaume de Yougoslavie de 1929 à 1941

  • Sanctuaire fondé en 1697, dédié au culte de la Vierge Marie, situé dans la paroisse de Las Ermitas dans la commune d'O Bolo, dans la province d'Orense

Organisations ayant débuté leur activité en 16972 documents

  • Imprimerie-librairie. - Association(s) dont la composition a varié. En vertu d'un traité d'association du 15 mai 1713, elle comprend (dans l'ordre de citation) : Claude-Marin I Saugrain, la veuve de Guillaume I Saugrain et fils, Guillaume II Cavelier, Nicolas Gosselin, Claude Robustel, Joseph I Saugrain, Guillaume II Saugrain, Denis Mouchet et Pierre Prault. - En 1728-1733, elle regroupe encore : Claude-Marin I Saugrain, la veuve de Guillaume I Saugrain et fils, Guillaume III Cavelier, Nicolas Gosselin, Claude Robustel, Joseph II Saugrain, Guillaume II Saugrain, Denis Mouchet et Pierre Prault. - En 1737-1738 : Pierre Prault, Nicolas Gosselin, Denis Mouchet, Claude-Marin I Saugrain, Jean Rouy, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, Guillaume III Cavelier, Jean-Jacques de Nully, la veuve de Claude Prudhomme, Théodore I Le Gras et Saugrain fils. - En 1753 et 1764-1765, Pierre Prault en est encore l'imprimeur. En 1773, il s'agit de Michel Lambert

  • Imprimerie-librairie de la souveraineté de Dombes, attestée dès 1697, dont la direction est confiée par le duc du Maine, prince de Dombes, au Parisien Jean I Boudot en 1699 ; ce dernier s'associe le libraire Étienne Ganeau, seul à partir de 1707. É. Ganeau fonde en 1707 la compagnie (ou société) de Trévoux, avec une dizaine de libraires parisiens, pour exploiter le privilège de l'imprimerie de Trévoux, renouvelé et confirmé en déc. 1717 et mai 1723 ; É. Ganeau est caissier et "distributeur" de cette première société, dissoute en fév. 1741 (l'imprimerie ayant fait l'objet d'une vente et d'un nouveau partage en fév. 1731). En mars 1732, l'Imprimerie de S. A. S. est dirigée par François Boulay, elle emploie 12 presses et 30 personnes ; en janv.-fév. 1734, dirigée par le libraire parisien Jean-François Crevier (1685-1764), elle compte 2 à 7 presses et 11 ouvriers. Le libraire parisien Louis Du Puis succède à F. Boulay peu avant janv. 1749 en qualité de directeur de l'imprimerie jusqu'en 1750-1751 au moins. Louis-Étienne Ganeau, fils d'Étienne, semble avoir succédé à son père à la tête de la société ; en fév. 1760, il rachète les parts de ses 9 associés parisiens du moment et, en juin 1760, les revend ainsi que la sienne à Antoine-Claude Briasson. En janv. 1761, J.-F. Crevier, demeurant toujours à Trévoux, est qualifié d'"ancien directeur" de cette imprimerie. L'Imprimerie de S. A. S. devient "Imprimerie du Roi" à Trévoux en 1762 lors de la réunion de la principauté de Dombes au royaume. Nombreuses publications sous fausses adresses hollandaises

Documents publiés en 16971887 documents

  • (-2e) Premier Livre d'airs spirituels de feu M. de Bacilly à deux parties

    2me Edition
    Description matérielle : In-4° oblong
    Édition : Paris : Ch. Ballard , 1697
    Compositeur : Bertrand de Bacilly (1621-1690)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428280939]
  • Abregé de la morale des Actes des apostres, et des Epistres de S. Paul, ou Pensées chrétiennes, sur le texte de ces livres sacrez

    Description matérielle : [24]-681-[9] p.
    Description : Note : Version de Port-Royal/Quesnel avec les "Réflexions morales" de Pasquier Quesnel et la Vulgate en marge. Le t. V contient les Actes des Apôtres ; le t. VI, qui a une p. de titre propre, a pour titre : "Abregé de la morale des Epistres de S. Paul, ou Pensées chrétiennes, sur le texte des Epistres de saint Paul", et contient les Épîtres de Paul aux Romains, aux Corinthiens et aux Galates. - Pagination continue. - Privilège du 27 mars 1677 octroyé à A. Pralard
    Sources : Bibles Paris, 4304
    Sources : CG, CXLIV, 545-546. - Chambers 1620
    Édition : , 1697
    Auteur du commentaire : Pasquier Quesnel (1634-1719)
    Imprimeur-libraire : André Pralard (1635-172.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361198139]
  • Abrégé de la morale des actes des apostres et des épistres de S. Paul ou Pensées chrétiennes sur le texte de ces livres sacrez [par le P. P. Quesnel]. Nouvelle édition, augmentée et corrigée. Tome V

    Description : Note : Ce t. V est la 1ère partie de l'ouvrage
    Édition : Paris, A. Pralard , 1697. In-12, 276 p., pièces limin.
    Auteur du texte : Pasquier Quesnel (1634-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32550536x]
  • Abregé de la morale des Epistres de S. Paul, des Epistres canoniques, et de l'Apocalypse ; ou Pensées chrétiennes, sur le texte de ces livres sacrez

    Description matérielle : 2 t. ([16]-356 ; 288 p.)
    Description : Note : Version de Port-Royal/Quesnel avec les "Réflexions morales" de Pasquier Quesnel et la Vulgate en marge. Le t. VII contient la suite des Épîtres de Paul ; le t. VIII, qui a une p. de titre et une pagination propres, a pour titre : "Abregé de la morale des Epîtres canoniques et de l'Apocalypse", et contient les Épîtres canoniques et l'Apocalypse. Précédé de la table commune aux t. VII et VIII
    Sources : Bibles Paris, 4305
    Sources : CG, CXLIV, 546. - Chambers 1620
    Édition : , 1697
    Auteur du commentaire : Pasquier Quesnel (1634-1719)
    Imprimeur-libraire : André Pralard (1635-172.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361198150]
  • Abrégé de la morale des Epistres de S. Paul ou Pensées chrétiennes sur le texte des Epistres de Saint Paul... [Par le P. Pasquier Quesnel.] Nouvelle édition... Tome VI

    Édition : Paris, A. Pralard , 1697. In-12, paginé 278-681 et la table. [Don] -IIa-
    Auteur du texte : Pasquier Quesnel (1634-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32550535k]
  • Abrégé de la morale des Epitres de S. Paul, des Epitres canoniques et de l'Apocalypse, ou Pensées chrétiennes sur le texte de ces livres sacrez... Nouvelle édition... T. VII

    Description matérielle : In-12, table, 356 p. [Don 220908] -IIb-
    Description : Note : Du P. Pasquier Quesnel d'après Barbier. - Ce t. VII est la 2° partie de l'ouvrage "Abrégé de la morale des Actes des apostres et des Epistres de S. Paul[...]. - Ex-libris ms. de l'abbaye Sainte Geneviève
    Édition : Paris : A. Pralard , 1697
    Autre : Pasquier Quesnel (1634-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33231763t]
  • Abrégé de la morale des Epitres de S. Paul, des Epitres canoniques et de l'Apocalypse, ou Pensées chrétiennes sur le texte de ces livres sacrez... Nouvelle édition... T. VII

    Description : Note : Du P. Pasquier Quesnel d'après Barbier. - Ce t. VII est la 2° partie de l'ouvrage "Abrégé de la morale des Actes des apostres et des Epistres de S. Paul. - Ex-libris ms. de l'abbaye Sainte Geneviève
    Édition : Paris, A. Pralard , 1697. In-12, table, 356 p. [Don 220908] -IIb-
    Auteur du texte : Pasquier Quesnel (1634-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb325505378]
  • Acta seu decreta Tarentasiensis ecclesiae ab Anastasio Germonio, Benedicto Theophilo de Chevron, et Francisco Amedeo Millet de Chales, archiepiscopis Tarentasiae, ab anno MDCIX ad annum MDCXCVL promulgata

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Lugduni : Ant. Boudet , 1697
    Auteur du texte : Benoît-Théophile de Chevron Villette (1587-1658), Église catholique. Diocèse. Tarentaise

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33799359h]
  • Acta seu decreta Tarentasiensis ecclesiae ab archiepiscopis et patribus Anastasio Germonio, Benedicto Theophilo de chevron, et francisco Amadeo Millet de Chales, comitibus Tarentasiae, ab anno domini 1619 ad Labentem annum 1696 promulgata

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Lugduni : Sumptibus A. Boudet , 1697
    Auteur du texte : Église catholique. Diocèse. Tarentaise

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb337993585]
  • (Acte contenant procès-verbal de la nomination d'Henri Oswald de la Tour d'Auvergne comme coadjuteur de l'abbé de Cluny 1697, 25 avril ; commençant par les mots :) In nomine Domini. Amen. Per hoc publicum instrumentum...

    Description matérielle : In-4° 7 p.
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : Ordre de Cluny

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33804414x]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données