Auteurs nés en 1712207 documents

Auteurs morts en 1712154 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 171235 documents

  • Libraire. - Natif de Paris. Fils d'un marchand bourgeois de Paris originaire d'Annecy. Dit âgé de 24 ans lors de son entrée en apprentissage chez le libraire parisien Louis Guérin (18 mars 1707 ; quittancé le 4 août 1711 par Nicolas Simart), de 28 ans à sa réception à la maîtrise (19 janv. 1712) et de 32 ans à son premier mariage, le 23 juillet 1715. Veuf en 1717, il se remarie le 7 août 1718 avec Marie-Anne Réal, fille d'un ancien échevin de Calais, qui, du 11 déc. 1721 au 29 mars 1722 est détenue à la Bastille pour délit de librairie. François Babuty lui-même est arrêté, accusé avec plusieurs autres imprimeurs et libraires parisiens d'avoir diffusé des écrits "qui ne tendent qu'à troubler la paix de l'Église et la tranquillité de l'État" et jugé par une commission spéciale établie en la Chambre de l'Arsenal le 9 avril 1722. Inquiété pour ses sympathies jansénistes, il aurait trouvé refuge dans les années 1720 auprès du diacre François de Pâris (1690-1727). Père du libraire François-Joachim Babuty (172.-179.?), il se fait appeler "Babuty père" à partir de 1750. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "c'est un homme qui s'est mêlé du jansenisme, et qui a eté a [sic] ce sujet plusieurs fois a [sic] la Bastille avec sa femme et leur fils [...] Il est a present fort rengé [sic] et ne se mêle plus de rien, il vend simplement des livres de devotion". Publie plusieurs catalogues imprimés de sa librairie. Plusieurs portraits de lui ont été réalisés par son gendre le peintre Jean-Baptiste Greuze. Décédé à Paris en août 1768 doyen des libraires de sa communauté. Vente après décès des livres de son cabinet le 5 déc. 1768 (catalogue imprimé). Vente après décès de son fonds de livres religieux le 11 janv. 1769 (BnF, ms. fr. 21823, fol. 1-4) à la requête de sa veuve, qui cependant continue à tenir la librairie ; ce fonds est racheté en totalité par Nicolas Crapart

  • Ingénieur et cartographe anglais actif de 1712 à 1741

  • Variante(s) de prénom : Gian Lorenzo. - Imprimeur-libraire. - Natif de Montòpoli in Val d'Arno (Toscane). Venu à Rome avec ses frères Simone (1683?-1768) et Ottavio (1694?-1757) Barbiellini, tous trois y entrent en apprentissage de librairie. Giovanni Lorenzo est apprenti chez le libraire Carlo Lemer, dont il devient le "facteur" en 1708 puis s'établit à son compte en 1712. Devenu imprimeur dès 1725. Décédé à Rome en mars 1748. Sa veuve et ses fils lui succèdent, d'abord sous la raison : "Héritiers de Giovanni Lorenzo Barbiellini"

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de monseigneur l'évêque [de Boulogne] ; imprimeur de la ville de Boulogne. - Fils, compagnon puis successeur de Pierre I Battut. Se démet en faveur de son fils Pierre III Battut en juin 1739

  • Libraire. - Fils du libraire de Rouen Jean Besongne ; baptisé le 29 janv. 1682 à Rouen. Lors de l'enquête de 1700-1701, il travaille en qualité de compagnon chez son frère aîné l'imprimeur-libraire Jacques III Besongne. Déjà établi au moment de son mariage (mai 1712). Publications connues entre 1724 et 1749 au moins. Succède à son oncle Laurent Besongne, dont il reprend l'adresse, en qualité de concessionnaire de la "Gazette" à Rouen à partir de janv. 1724. Encore attesté sur la "Liste des imprimeurs & libraires de Rouen" établie en 1755-1758

    Travaille en association avec son fils Jacques-Nicolas Besongne à partir de fév. 1738

  • Imprimeur. - En apprentissage de mai 1700 à juin 1707, il s'établit en 1712 ou peu avant. Dit âgé de 91 ans lors de son décès (fév. 1774)

  • Libraire ; graveur, éditeur et marchand d'estampes et de cartes. - Fils de Thomas I Bowles (16..-1721), menuisier et marchand d'estampes à Londres, chez qui il se forme à partir de 1704. Frère aîné du libraire et éditeur de cartes et d'estampes John Bowles (1701?-1779). Exerce à Londres à partir de 1712 au plus tard. Succède à son père dès 1714. Spécialisé dans l'édition de livres illustrés. Se retire vers 1763. Décédé à Londres en avril 1767 ; dit alors âgé (à tort) de 87 ans. Son fils Thomas III Bowles (1712?-1762) étant mort avant lui, c'est son neveu Carington Bowles (1724-1793) qui lui succède avec l'aide de son père John Bowles

    Travaille souvent en association avec son frère puîné John Bowles

  • Imprimeur-libraire. - Né à Orléans, fils de l'imprimeur orléanais Jean Boyer. Gendre et successeur de François Toubeau à Bourges ; reçu imprimeur le 5 janv. 1712

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de la province [de Pennsylvanie] (1714?). - Fils de William I Bradford, auprès de qui il fait son apprentissage, à partir de 1693 environ, à New York, et à qui il reste associé au tout début de son exercice. Publie en déc. 1719 "The American Mercury", premier périodique de Pennsylvanie, auquel il adjoindra en 1741 l'éphémère "American Magazine". Conseiller municipal de Philadelphie (1726) et "post master" (1732). Âgé de 56 ans lors de son décès (nov. 1742)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi ; imprimeur des Fermes du Roi, de la Marine, de la Compagnie des Indes, du bureau de la prévôté. - Né à Bordeaux le 30 janv. 1692. Fils de l'imprimeur-libraire bordelais Raymond Brun. D'abord clerc tonsuré (mai 1706), il devient compagnon imprimeur à Bordeaux et autres villes avant de se fixer à Nantes, où il travaille pour l'imprimeur-libraire Nicolas I Bailly. Reçu maître à Nantes en survivance de celui-ci le 5 déc. 1712. Devenu gendre de N. Bailly le 1er fév. 1717, il lui succède après son décès (déc. 1718). Reçu imprimeur en succession de son beau-père par arrêt du Conseil du 6 mai 1719. Également qualifié (en 1754) d'"imprimeur et garde à cheval des Plaisirs de Sa Majesté". Dit à tort âgé de 64 ans lors de l'enquête de 1764. Publie un catalogue de son fonds de librairie en 1768. Décédé en 1773 ; sa veuve Marie-Marthe Mahot lui succède à cette date. Père de l'imprimeur-libraire nantais Pierre-Jean Brun (1746-1808?)

Personnes ayant cessé leur activité en 171222 documents

  • Variante(s) de prénom : Petrus. - Libraire ; libraire de messeigneurs les ducs de Bourgogne, d'Anjou et de Berry, les Enfants de France (1698) ; de Sa Majesté Catholique [le roi d'Espagne Philippe V], de monseigneur le Dauphin et de monseigneur le duc de Berry. - Fils du libraire parisien Pierre I Aubouyn. Reçu maître le 14 oct. 1666. Dit âgé de "60 ans et plus" lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. Publie des catalogues de sa librairie en 1686-1687, 1694, 1704 et 1707. Décédé à Paris en août 1712

    A travaillé en association avec François I Clousier de 1666 à 1676 ; avec Charles Clousier et Pierre Émery à partir de 1687

  • Libraire. - Fils d'Étienne I Baritel. Beau-frère de Léonard Plaignard (1679) et de J. Thioly (1685). Dit âgé de 43 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Inventaire après déc. 18 juillet 1712. Fonds revendu en janv. 1714

  • Nom patronymique : Marie Dallin. - Fille du libraire parisien Jacques Dallin. Attestée lors de l'enquête de nov.-déc.1701, et au procès-verbal de 1702. Obtient encore un privilège le 23 nov. 1710, qu'elle cède le 21 fév. 1711. Revend son fonds le 19 mars 1712 à Jean-Joseph Barbou. Décédée entre 1718 et le 12 fév. 1724

  • Cartographe et auteur de globes

  • En apprentissage de fév. 1671 à avril 1678

  • Variante(s) de prénom : Guillaume ; Guillelmus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur (ordinaire) du Roi (et du clergé ; et de la ville) [de Toulouse] ; (libraire) juré de l'université [de Toulouse] ; imprimeur de l'académie des Jeux floraux (1696-1704). - Baptisé le 27 août 1656 à Toulouse, paroisse Notre-Dame-du-Taur. Fils de l'imprimeur-libraire de Toulouse Arnaud II Colomiez et frère aîné d'Antoine Colomiez. Reçu maître le 3 fév. 1675. Semble avoir succédé au moins partiellement à l'imprimerie de son père. Éditeur en 1695 des "Sorberiana ou Pensées critiques de M. de Sorbière". Dit âgé de 44 ans lors de l'enquête de 1700-1701. En mai 1704, l'académie des Jeux floraux lui retire son privilège, au profit de Claude-Gilles Lecamus, en raison de sa négligence. Se qualifie d'avocat au parlement de Toulouse, en 1707 au moins. Encore en activité en sept. 1712

    De 1677 à 1694 environ, travaille en association avec Jérôme Posuel en qualité d'imprimeurs du Roi

  • Imprimeur-libraire et fondeur de caractères ; imprimeur-libraire ordinaire de l'Académie royale des inscriptions et médailles (1707). - Fils et successeur du libraire et fondeur de caractères parisien Jean Cot. En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien André Cramoisy. Reçu libraire le 24 mai 1703 et imprimeur le 28 avril 1712 seulement, en vertu d'un arrêt du Conseil du 25 avril précédent pris à la requête de l'Académie des inscriptions, dont il se qualifie d'imprimeur-libraire ordinaire dès sept. 1707. Publie en 1707 des "Essais de caractères d'imprimerie" (épreuves de caractères orientaux) de son fonds. Auteur de "L'Origine et le progrès de l'écriture ; avec l'histoire des alphabets de toutes les nations, des bibliotheques & de la librairie" (Paris, l'auteur, 1710, t. I en 56 p., seul paru, d'une "Histoire générale de la fonderie des lettres et de l'imprimerie" qui devait comprendre 4 vol. in-4°). Décédé à Paris en sept. 1712. Laurent d'Houry est reçu le 15 nov. 1712 à sa place d'imprimeur

    Travaille en association avec son père de 1703 à nov. 1707, puis avec sa mère, veuve de Jean Cot, de nov. 1707 à sa propre mort (sept. 1712)

  • Pseudonyme qui en 1712, sous la fausse adresse d'Utrecht, dissimule des impressions probablement belges (d'après le matériel typogr. utilisé) de plusieurs écrits relatifs au congrès assemblé à Utrecht pour mettre fin à la guerre de Succession d'Espagne, notamment : "Deffense du present ministere d'Angleterre...", "Remarques, mémoires et lettres sur les presentes négociations... traduit de l'anglois" et "Recueil de divers écrits qui ont paru depuis le congrès assemblé à Utrecht pour la paix générale"

  • Libraire. - Troisième ou quatrième fils du libraire-relieur parisien Robert I Du Castin (162.?-169.) et frère puîné du libraire Étienne Du Castin (1665?-171.). Né après 1665. Reçu maître le 18 mai 1708. Épouse Marie Martin. Décédé en 1712. Sa veuve lui succède

  • Libraire. - Dit âgé de 60 ans lors de l'enquête de 1700-1701

Organisations créées en 17126 documents

  • Imprimerie implantée en 1712 par le missionnaire danois Bartholomäus Ziegenbalg (1683-1719) ; son directeur en était à l'origine G. Adler

  • Manufacture d'armes créée en 1712 par Pierre le Grand

  • Paroisse issue du démembrement de la paroisse Saint-Paul, dont le vaste territoire allait du Marais au village de Charonne. En 1634, les fidèles habitant le faubourg Saint-Antoine, trop éloignés de leur église paroissiale, obtinrent la fondation d'une chapelle succursale dédiée à Sainte-Marguerite, mais elle fut vite insuffisante. Au début du XVIIIe siècle les neuf prêtres desservant la chapelle avaient en charge une population atteignant 40 000 habitants

    Le cardinal de Noailles fit donc reconstruire Sainte-Marguerite, qui pouvait désormais contenir plus de 3000 personnes. Il l'érigea en paroisse avec une vingtaine de desservants, par une ordonnance du 1er décembre 1712. Sainte-Marguerite obtint tout le territoire de Saint-Paul situé hors de l'enceinte de Charles V. Paroisse supprimée en 1793 et rétablie en 1802, avec un territoire moins important

Organisations ayant cessé d'exister en 17123 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 641 par Dagobert 1er et par saint Cyran, qui y fut inhumé en 657. Abbaye connue par deux de ses abbés du XVIIe siècle, Martin de Barcos et surtout du Vergier de Hauranne. Souvent nommé Saint-Cyran, il fut ami de Jansénius, directeur de l'abbaye de Port-Royal, et donc un des pères fondateurs du jansénisme. - Cela explique sans doute que la mense abbatiale de l'abbaye de Saint-Cyran ait été unie en 1712 à l'évêché de Nevers, et la mense conventuelle au collège des Jésuites (!) de Bourges

  • Confrérie de dévotion des orfèvres parisiens créée en 1449 (?) et dissoute en 1712, domiciliée dans la chapelle Sainte-Anne de Notre-Dame de Paris et organisatrice des Mays annuels en l'honneur de la Vierge

  • Monastère bénédictin attesté dès 887. - Affilié à l'Ordre de Cluny en 1045. - Supprimé en 1712 au profit d'un séminaire

Organisations ayant débuté leur activité en 17121 document

Œuvres créées en 1712160 documents

Œuvres terminées en 171229 documents

Documents publiés en 17121593 documents

  • זה ינחמנו ממעשנו ומעצבון ידינו // ספר // זה ינחמנו // חלק ראשון // והוא מדרש המכילתא אלפים בת לא יכיל פלפולו חברו איש האלהי רבי ישמעאל // במדות מבוא התלמוד מוכלל מבואר לנגיד רבי ישמעאל . ובדור רבי עקיבא // היה נכנס לפרדס עם קדושים נאמן ורד עם אל: // עם פירוש מספיק ומהותו ותועלתו מבואר בהקדמתו // [ועוד] נתוסף עליו מראה מקום הפסוקים . ומראה מקום המאמרים באיזה ספר הם // מפורשים ומבוארים כדי להקל מהמעיינים ולמלאות רצון הדרשנים // עם הגהה מדוייקת וצודקת // והובא לבית הדפוס על ידי האלוף הנעלה התורני כהר"ר משה בכמ"ר צבי זצ"ל מק"ק הלברשטט יהי משכורתו שלימה // מאת ה' על אשר נתן לכסף מוצא לזכות הרבים וכאשר זכה להשלים חלק הראשון . כן יזכהו ה' // להשלים גם החלקים האחרים והם הספרא וספרי ופסיקתא ושאלתות דרב אחאי // גאון עם פרושים . לזכות גם בים הרבים . ויהא זכות הרבים // תלוי בו . וחפץ ה' בידו יצליח . ויסף אומץ לעשות // חיל . ויהי נועם ה' עליו בעלמא הדין // ובעלמא דאתא: // נדפס // באמשטרדם // בבית ובדפוס // כה"ר שלמה בן יוסף כ"ץ זצ"ל פרופס מוכר ספרים // בשנת בעת רצון עניתיך לפ"ק

    Description matérielle : f. [2], 1-64
    Description : Note : Midrash en carré non ponctué ; commentaire en rashi ; en marge externe : références bibliques ; en marge interne : références des oeuvres citées
    Édition : באמשטרדם [A Amsterdam] : משה בן צבי [Mosheh ben Tzvi] , 472 [1712/1713]
    Auteur du texte : Ismael ben Elisha

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44730237r]
  • Abrégé chronologique de l'histoire de France, par François de Mézeray,... Nouvelle édition, augmentée de quelques pièces originales et de l'Abrégé de la vie des reynes par l'auteur

    Description matérielle : 6 vol. in-12
    Description : Note : Le T. II porte la date "1701" et diffère du T. II de l'édition précédente
    Édition : Amsterdam : H. Schelte , 1712
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30939925j]
  • Abrégé chronologique, ou extrait de l'histoire de France

    Description matérielle : 6 vol. in-12
    Description : Note : Le tome II, bien qu'entièrement pareil pour la justification et les caractères aux autres volumes de cette édition, porte cependant la date de 1701. Il diffère du tome II de l'édition de cette dernière date mentionnée ci-dessus
    Édition : Amsterdam : Schelte , 1712
    Autre : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36280602j]
  • Abrégé de l'histoire des plantes usuelles, dans lequel on donne leurs noms différens françois et latins, la manière de s'en servir, la dose et les principales compositions de pharmacie dans lesquelles elles sont employées... par J.-B. Chomel,...

    Description matérielle : In-12, 640 p., pièces liminaires et tables
    Édition : Paris : C. Osmont , 1712
    Auteur du texte : Pierre Jean Baptiste Chomel (1671-1748)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302398074]
  • Abregé des vertus de nôtre très chere soeur Renée Eugenie Roüillé, décedée en ce premier monastere de la Visitation Sainte-Marie de Paris, le 16. février 1712

    Description matérielle : [pagination multiple]
    Description : Note : Le premier texte daté du 16 février 1712, mention des années 1713 à 1721 dans les autres textes. - Nécrologie de la soeur Renée Eugenie Roüillé. Suivie d'autres nécrologies de Visitandines : Marie-Eugenie Piques (171?), Marie-Gabrielle de Fremont (1713), Marie-Rosalie Hors Dubois (1714), Jeanne-Françoise Perrot (1715), Marie-Jeanne Pean (1715), Marie-Elizabeth Achette (1716), Marguerite-Augustine Henaut (1717), Jeanne-André Huet (1719), Marie-Therese Picques (1719), Marie-Beatrix Levy, Claude-Angelique Hubert (1721), Anne Terese de Bréauté (1721)
    Édition : , 1712-1721

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb436114087]
  • Absalon, tragédie tirée de l'Écriture Sainte

    Description matérielle : [xii], [1]-[71], [3 bl.] p.
    Description technique : ã6 A-F6 χ1 [$3 en bas à droite, romains droits]. - Filigrane : marque : ã6, B6, χ1 ; contre-marque : raisin ; A6, C4, E5. - Faux-titre : [sans]
    Description : Note : Approbation / permis d'imprimer délivré par Tallemant (abbé) le 1702-06-01 (Lue à l'abbé Bignon, M. Pavillon et à moy [Tallemant]), pour la tragédie d'Absalon. - Privilège accordé par Phelypeaux le 1701-12-12 pour une durée de 20 ans (à compter de l'AI) à Académie Royale des Inscriptions et Médailles pour Remarques ou observations journalières, et les Relations annuelles de tout ce qui aura été fait dans les assemblées de ladite Académie, et généralement tout ce qu'elle voudra faire paraître en son nom ; comme aussi les ouvrages, mémoires, traités ou livres des particuliers qui la composent (Registré par Traboüillet, P. le 1702-06-20). - Cession de privilège à Ribou (par le sieur Rigaut)
    Première représentation : Paris, Saint-Cyr, 1701
    ã6 A-F6 χ1 [$3 en bas à droite, romains droits]. - Filigrane : marque : ã6, B6, χ1 ; contre-marque : raisin ; A6, C4, E5. - Faux-titre : [sans]
    Édition : Paris : Ribou, Pierre , 1712
    Auteur du texte : Joseph-François Duché de Vancy (1668-1704)
    Libraire : Pierre Ribou (1654?-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb447295188]
  • Absalon, tragédie tirée de l'Écriture sainte, dédiée au Roi par Mr Duché,...

    Description matérielle : In-12, 67 p.
    Édition : Paris : P. Ribou , 1712
    Auteur du texte : Joseph-François Duché de Vancy (1668-1704)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30363784n]
  • Academiae Caesareo-Leopoldinae naturae curiosorum ephemerides

    Description matérielle : 5 vol.
    Description : Note : A partir de la "Centuria III"; devient "Academiae Caesareo-Leopoldinae Carolinae naturae curiosorum ephemerides". - Index
    Édition : , 1712-1722
    Auteur du texte : Deutsche Akademie der Naturforscher Leopoldina
    Imprimeur-libraire : Johann Ernst Adelbulner (1665-1737), Veuve de Paul Kühtze (1689-1730), Christoph Riegel (16..-1714)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39342496d]
  • L'Académie de l'admirable art de la lutte... représentée en soixante et onze tailles douces... par le célèbre et fameux Mr Romein de Hoogue...

    Description matérielle : In-4° , préface, tableaux, pl. gravées
    Édition : Leide : I. Severinus , (1712)
    Auteur du texte : Romein De Hooge (1645-1708)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306156114]
  • Achille et Polixène, tragédie (paroles de Campistron, musique de Lulli et Colasse), représentée pour la première fois par l'Académie royale de musique le 1687 et remise au théâtre le onzième octobre 1712

    Description matérielle : In-4° , XIV-52 p., front. gravé
    Édition : Paris : impr. de C. Ballard , 1712
    Auteur du texte : Jean Galbert de Campistron (1656-1713)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301905792]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données