Organisations créées en 1736

Tout (12 Documents)
  • Congrégation d'Augustines fondée en 1736 pour desservir l'Hôtel-Dieu de Carpentras fondé par l'évêque Malachie d'Inguimbert (1735-1757). - La congrégation fut absorbée en 1952 (ou 1954 selon les sources) par les Augustines de Meaux

  • En 1736 Louis Roslet, ancien curé de Brienne, avait fait un don pour la fondation d'un collège, qui serait confié par un prêtre séculier. Mais le 7 septembre 1744 l'évêque confia le collège aux Minimes ; il ouvrit cette année là. En 1768, 4 religieux seulement desservaient cet établissement qui manquait de revenus, si bien que par une déclaration du 1er février 1776 le roi en fit une succursale de l'Ecole Militaire de Paris

  • Couvent de Saint Marie des Frères Mineurs est mentionné pour la première fois en 1502. - Jusqu'en 1735, le couvent demeurait sous la juridiction de la Province de la Sainte Croix de Bosnie Argentine. - En 1735 fut constituée la Province du Très Saint Rédempteur, dans les régions méridionales de la Croatie. - A cette Province fut aussi assigné, avec onze autres couvents, celui de Makarska, auprès duquel existait dejà, depuis 1708 un Institut d'études philosophiques. - Dans le même couvent, le 3 juin 1736 fut créé l'Institut supérrieur de théoligie qui a maintenu son activité jusqu'à present

  • Bibliothèque privée constituée de 10.000 livres et 569 manuscrits réunis par Thomas Coke (1697-1759), premier des comtes de Leicester, installée dans leur domaine familial de Holkham Hall depuis les environs de 1736

  • Imprimerie fondée en 1736 par le baron Gustaaf Willem van Imhoff (1705-1750), gouverneur hollandais de l'île de Ceylan. Dirigée successivement par Johann Bernhardt Arnhardt (1753-1755), Pieter Bruwaart (1759), (Johann) Frederik Christoph Dornheim (1769-1776) et Johann Frederik Christnau (1790). La prise de Ceylan par les Anglais (fév. 1796) met fin à ses activités

  • Association formée autour du privilège de 6 ans octroyé le 11 mai 1736 au libraire parisien François Didot pour les nouvelles éditions des œuvres de François Barrême (1638-1703?), continuées par son fils Gabriel Barrême (1663-1711?) et son petit-fils (Jean-) Nicolas Barrême (1687-174.?). Composition de l'association assumant la "distribution générale des livres de M. Barreme", en 1740 : Nicolas-Pierre Armand, Michel Damonneville, Christophe II David, Michel-Étienne I David, François Didot, Laurent Durand, Pierre I Gandouin, François Lambert, Jean-Luc I Nyon, Étienne-François Savoye (imprimeur : Jacques Chardon)

  • Fondée en 1736, agrandie à partir de 1811, ravagée en partie par un incendie, ensuite restaurée. - Rachetée par la Chambre de commerce et d'industrie de Morlaix et classée monument historique en 2001. - Abrite aujourd'hui l'Institut universitaire de technologie de Morlaix

Tout (12 Documents)