Auteurs nés en 1765436 documents

Auteurs morts en 1765157 documents

  • Compositeur, violoniste et claveciniste

  • Spécialiste en physique et en chimie. - Premier maître d'hôtel du duc de Chartres

  • Comédien et auteur de comédies

  • Professeur d'histoire et de belles-lettres à l'académie de Lausanne. - Vaudois

  • Peintre et graveur

  • Imprimeur-libraire ; seul imprimeur du Roi pour la musique (1750) ; imprimeur de la faculté de droit. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Jean-Baptiste-Christophe Ballard. Dit âgé de 14 ans en mai 1715, et de 50 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, qui le qualifie d'"homme paresseux et sans beaucoup de genie [... qui] a toujours eté assés suspect [... et] est malgré cela un honnete homme". Gendre (juillet 1739) de l'imprimeur-libraire Gilles Paulus-Du-Mesnil. Reçu libraire le 10 avril 1741 et imprimeur le 6 déc. 1742, il exerce en association avec son père dès 1739. Noteur de la chapelle du Roi (mai 1750). Imprime plusieurs périodiques dont la "Bibliothèque amusante" et le "Journal étranger" en 1755 ainsi que "L'Observateur hollandois" en 1758. Décédé à Paris le 5 sept. 1765. Inventaire après décès le 13 sept. suivant. Sa veuve lui succède, avec son fils unique Pierre-Robert-Christophe Ballard (1743-1812)

  • Nom patronymique : Marie-Anne Demay ou De May. - Libraire. - Fille d'un marchand boucher, épouse Jean-Baptiste-Claude I Bauche en 1711. Lui succède à son décès en juin 1753. Inventaire après décès 25 oct. 1765

  • Explorateur. - En 1704 visita Potosi et les Andes boliviennes. Après avoir reçu une concession sur les bords de la rivière Rouge, s'embarqua en 1718 pour la Nouvelle-Orléans. En 1721 fut chargé d'explorer la rivière Arkansas

Personnes ayant débuté leur activité en 176550 documents

  • Imprimeur-libraire ; (seul) imprimeur du Roi pour la musique (1765) ; seul imprimeur pour la musique de la chambre et Menus Plaisirs du Roi et seul imprimeur de la grande chapelle de Sa Majesté (1766) ; seul imprimeur de la musique du Roi, des Menus Plaisirs de Sa Majesté, et de monseigneur et madame la comtesse d'Artois (1777-1789) ; imprimeur du Roi (1790) ; imprimeur du département de la Seine (1791-1800) ; imprimeur de la section des Thermes-de-Julien ; imprimeur du théâtre de la République et des Arts (1800) ; imprimeur de la préfecture de la Seine (1800-1812). - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Christophe-Jean-François I Ballard, il est pourvu en sa succession dès nov. 1765 mais n'est reçu libraire que le 29 mai 1767 et imprimeur le 6 sept. 1779. Gendre (janv. 1769) de l'imprimeur-libraire Pierre-Nicolas Delormel. Franc-maçon, membre de la loge La Concorde (1778) puis de celle des Amis de la Vertu (1783-1787). Doyen des imprimeurs parisiens en 1810. Breveté imprimeur le 1er avril 1811 et libraire le 1er oct. 1812. Décédé en nov. 1812. Son fils Christophe-Jean-François II Ballard (1772-1825) est breveté imprimeur en sa succession le 3 mai 1813

    Travaille en association avec sa mère, veuve de Christophe-Jean-François I Ballard, jusqu'en 1789 environ

  • Nom patronymique : Marie-Anne-Geneviève Paulus-Du-Mesnil. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi. - Fille de l'imprimeur-libraire parisien Gilles Paulus-Du-Mesnil. Épouse l'imprimeur-libraire Christophe-Jean-François I Ballard en juillet 1739. Lui succède à son décès en sept. 1765. Imprime plusieurs périodiques dont la "Gazette de santé" (1773-1789). Encore en activité en 1789

    Travaille en association avec son fils Pierre-Robert-Christophe Ballard (1743-1812)

  • Imprimeur de la chambre des comptes. - Natif de Metz ; fils de Pierre I Barbier, libraire-relieur à Metz, et petit-fils de Paul Barbier, imprimeur-libraire à Nancy. Dès 1756, travaille comme prote dans l'atelier de son oncle Pierre Antoine à Nancy ; obtient sa survivance par brevet de 1765 (pourvu par arrêt du Conseil du 15 juin 1768) et lui succède en 1771. Pendant la Révolution, publie aussi sous la raison : "De l'imprimerie nationale". Son fils Joseph Barbier est seul breveté imprimeur en juillet 1811

  • Autre(s) graphie(s) : Bleuet père. - Libraire. - Originaire de Carlepont (Oise), près de Noyon, fils d'un "laboureur". Dit majeur à son entrée en apprentissage, en mai 1762. Reçu libraire le 14 mai 1765. Vente après décès de son fonds à partir du 23 oct. 1810 (catalogue imprimé)

  • Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur Josué Bonnant. En 1782 rachète la "Feuille d'avis" qu'il cédera à Luc Sestié en 1795

    De fév. 1765 à août 1770, travaille en association avec Étienne Blanc

  • Variante(s) de prénom : Johann George. - Imprimeur-libraire. - Succède à l'imprimeur-libraire de Berlin Christian Friedrich Henning en 1765-1766. Publie notamment les "Mannigfaltigkeiten" à partir de sept. 1769. Décédé peu avant le 29 août 1772, date à laquelle son épouse Dorothea Luise Bosse est attestée en sa succession, reprenant sous son propre nom d'épouse ("D. L. verehl. Bossen") la publication des "Mannigfaltigkeiten"

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi et de monseigneur l'évêque [de Marseille] ; imprimeur de la ville [de Marseille] ; de l'Assemblée patriotique (1790). - Fils de Jean-Pierre Brebion ; succède à Joseph-Antoine Brebion, son frère. Émigré à partir de 1793, il laisse alors sa femme, Élisabeth Martin, diriger l'imprimerie sous son nom patronymique. De retour en 1811, il reprend l'affaire à son compte jusqu'à son décès, le 1er sept. 1818

  • Libraire. - Dans sa "63e année" lors de son décès (fév. 1797)

  • Auteur de récits de voyages

Personnes ayant cessé leur activité en 176529 documents

  • Imprimeur-libraire ; seul imprimeur du Roi pour la musique (1750) ; imprimeur de la faculté de droit. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Jean-Baptiste-Christophe Ballard. Dit âgé de 14 ans en mai 1715, et de 50 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, qui le qualifie d'"homme paresseux et sans beaucoup de genie [... qui] a toujours eté assés suspect [... et] est malgré cela un honnete homme". Gendre (juillet 1739) de l'imprimeur-libraire Gilles Paulus-Du-Mesnil. Reçu libraire le 10 avril 1741 et imprimeur le 6 déc. 1742, il exerce en association avec son père dès 1739. Noteur de la chapelle du Roi (mai 1750). Imprime plusieurs périodiques dont la "Bibliothèque amusante" et le "Journal étranger" en 1755 ainsi que "L'Observateur hollandois" en 1758. Décédé à Paris le 5 sept. 1765. Inventaire après décès le 13 sept. suivant. Sa veuve lui succède, avec son fils unique Pierre-Robert-Christophe Ballard (1743-1812)

  • Nom patronymique : Marie-Anne Demay ou De May. - Libraire. - Fille d'un marchand boucher, épouse Jean-Baptiste-Claude I Bauche en 1711. Lui succède à son décès en juin 1753. Inventaire après décès 25 oct. 1765

  • Marchand-cartier actif à Grenoble, paroisse Saint-Hugues, entre 1718 et 1765. - Fils d'Antoine Bertolet demeurant au Paladru et frère de Charles Bertolet, également marchand-cartier. - Epouse Antoinette Ardouin-Choulet en 1718. - S'associe à François Chantillin, place aux herbes à Grenoble, actif entre 1723 et 1755. - Parmi ses enfants, Antoine, né le 18 juin 1718, et Valentin, né le 15 octobre 1736, sont marchands-cartiers à leur tour. - Sa fille benjamine, Antoinette-Basillice, née vers 1743, épouse le marchand-cartier grenoblois Claude Repellin

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de Jean-Pierre Brebion. Établi imprimeur par arrêt du Conseil du 9 mai 1757. Dit (à tort) âgé de 39 ans lors de l'enquête royale de 1764

  • Libraire. - Fils aîné du libraire parisien Jean-Baptiste Brocas ; né peu avant 1721. Reçu maître le 24 nov. 1747. Gendre du libraire Jean-Luc I Nyon dont il hérite une partie du fonds. Vente de son fonds le 8 fév. 1756 (BnF, ms. fr. 21824, fol. 5-30). Séparé de biens de son épouse en juin 1756, il aurait cessé d'exercer après cette date, mais il publie toujours en 1762 et figure encore au "Tableau des libraires" en 1762 et 1764. Sépulture 8 avril 1765. Sa veuve lui succède

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Compiègne. Fils de Charles Courtois, imprimeur-libraire à Compiègne puis à Soissons, et de sa première épouse Marie Boulé. Frère consanguin de l'imprimeur-libraire de Soissons Ponce Courtois, né d'un second mariage avec Marie Boscher. Se forme chez son père à Soissons puis s'installe à Laon et travaille dans l'imprimerie de François Meunier, dont il épouse la fille en oct. 1741. Succède à son beau-père au décès de celui-ci en mai 1742. Reçu imprimeur à Laon par arrêt du Conseil du 30 juillet 1742. Mentionné comme imprimeur lors de l'enquête de 1764 ; dit alors âgé de 45 ans. Décédé en 1765. Par arrêt du 16 juin 1766, son prote Jean Calvet est reçu imprimeur-libraire en sa succession et exerce jusqu'en 1774. En 1778, la veuve de Jean Calvet se démet, conformément à un arrangement initial avec la veuve de Charles-René Courtois. Par arrêt du Conseil du 30 nov. 1778, son fils Augustin-Pierre (ou : Pierre-Augustin) Courtois est à son tour reçu imprimeur-libraire et reprend ainsi l'imprimerie paternelle jusqu'en 1826 au moins

  • Imprimeur de la ville [de Périgueux] (1734) ; imprimeur de monseigneur l'évêque ; imprimeur du Roi. - Peut-être fils de l'imprimeur-libraire Pierre (III?) Dalvy. Reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 17 mars 1732. Remplace son cousin Guillaume Dalvy en qualité d'imprimeur de la ville de Périgueux en juin 1734. Encore en activité en nov. 1754. Son fils Arnaud Dalvy, né en 1731, lui succède en qualité d'imprimeur avant 1764 (cf. enquête royale), mais Pierre IV semble avoir continué à exercer la librairie jusqu'en 1765 au moins

  • Nom patronymique : Françoise-Victoire Pannelier. - Libraire. - Épouse en premières noces, le 16 sept. 1736, le libraire parisien Antoine-François Chippier (1710-1739). Lui succède à son décès (18 fév. 1739) puis se remarie dès le 3 mai suivant avec le libraire André Delaguette (1712?-1741). Lui succède à son décès le 4 avril 1741. Revend cependant dès le 4 mai 1741 le fonds de librairie à François Mathey. N'est pas répertoriée par l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery entre 1749 et 1752. Cesse d'exercer avant 1768, date à laquelle elle se retire rue de Picpus, où les "Tableau des libraires" l'attestent jusqu'en 1779. Décédée à Paris en avril 1779

  • Libraire. - Originaire de Saint-Maurice-en-Cotentin (Manche) et fils de laboureur. D'abord employé chez l'imprimeur-libraire parisien Pierre Prault, il commence vers 1744 ou peu avant à exercer la librairie sans avoir été reçu maître. Gendre de l'imprimeur-libraire André Cailleau (168.-1751) à partir de 1747, il est reçu officiellement libraire le 6 nov. 1751, sur ordre du chancelier, malgré l'opposition de toute la communauté des libraires et imprimeurs de Paris. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, il est âgé de 41 ans. A pour commis et associé Pierre Guy, originaire de Montpellier. Mort accidentellement le 4 juillet 1765 à Paris. L'inventaire après décès du 9 juillet suivant décrit un fonds de librairie évalué à plus de 260 000 l. Sa veuve Marie-Antoinette Cailleau (17..-1793) lui succède, assistée de son premier commis P. Guy, puis de son fils Jean-Nicolas Duchesne (1757-1845)

  • Imprimeur-libraire; imprimeur de l'académie et de l'université [de Wittenberg] (1737). - Fils d'un pasteur. Travaille d'abord (1722) en qualité de correcteur chez l'imprimeur de Wittenberg Gottfried Rothen. "Facteur" de la veuve de Gottfried Gäbert qu'il épouse en 1729 et à qui il succède. Décédé vers 1764. Ses héritiers publient encore au moins une édition sous son nom en 1765

Organisations créées en 176523 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Bibliopolium novum aulae et academiae ; Hof- und akademische Buchdruckerei. - Imprimerie de l'académie des sciences de Mannheim, fondée le 12 avril 1765 (privilège d'imprimer du 22 mai 1765). Annexe le 12 janv. 1766 la librairie de l'académie ("Akademie Buchhandlung"), dirigée par Tobias Löffler. Le 24 oct. 1771, l'académie rachète l'imprimerie de la veuve de Nicolas Pierron. Le 1er nov. 1777, quatre membres de l'académie (J. C. Häffelin, K. F. Günter, E. A. Lamey et F. K. Medicus) rédigent un bail qui fonde la nouvelle librairie de la cour et de l'académie ("Neue Hof- und Akademie Buchhandlung"). Le 1er janv. 1791, la librairie, son fonds et son privilège sont vendus aux libraires Christian Friedrich Schwan et Gottlieb Christian Götz. L'imprimerie restée en activité jusque-là est finalement achetée aux enchères par l'hôpital de la ville le 2 mars 1807

  • Orchestre fondé par Jens Boalth et Claus Fasting

  • Bibliothèque fondée en 1765 et supprimée en 1794 par le roi Stanislas-Auguste Poniatowski

  • Reprend le fonds de la Bibliothèque des Fontaines par convention signée le 20 octobre 1998 entre la ville de Lyon, la Compagnie de Jésus et le Pôle universitaire lyonnais

  • Éditeur de musique. - Société fondée par Antoine de Peters et Jean-Baptiste Miroglio

  • Société savante bavaroise établie d'abord à Öttingen (ou Altötting ?), puis à partir de 1772 à Burghausen. Fondée en 1765 sous le nom de "Gesellschaft der schönen Wissenschaften", elle prit en 1769 le nom de "Churbaierische Landwirtschaftliche Gesellschat" et en 1778 celui de "Churpfalzbaierische Gesellschaft der sittlich- und landwirthschaftlichen Wissenschaften"

  • École royale vétérinaire d'Alfort fondée en 1765 dans le domaine du château d'Alfort ; l'une des quatre écoles nationales vétérinaires françaises actuelles

  • En vogue à la fin du XIXe siècle, le "Cabaret du Père Lathuille" deveint un café-concert en 1906 et est rebaptisé "Kursaal". Au cours des années 30 il change à nouveau de nom, pour celui de "Eden Music-hall". De la fin des années 30 à la Seconde Guerre mondiale, c'est alors une salle de cinéma connue sous le nom de "Les Mirages". Abandonné après guerre, ce n'est qu'en 1973 que le cinéma renaît, sous la forme d'un complexe, le "Pathé Clichy" jusqu'en 1994. Depuis 1996, avec l'impulsion de l'ARP (Société civile des auteurs-réalisateurs-producteurs) se trouve à cette adresse le "Cinéma des cinéastes", vitrine parisienne du cinéma européen et mondial

Organisations ayant cessé d'exister en 176513 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 971 (ou peut-être avant), qui dut sa grande notoriété au fait qu'elle abritait des reliques de saint Maixent, et surtout saint Léger, amenées par des moines poitevins lors des invasions normandes. Au XVIIe siècle, plusieurs tentatives de réformes échouèrent et l'abbaye fut supprimée en 1765. - L'église abbatiale est devenue paroissiale et les bâtiments conventuels furent détruits, les charitains construisirent en 1768 un hôpital sur cet emplacement

  • Société littéraire fondée à Asolo en 1750 par Girolamo Beltramini, Andrea Pasini, Pietro Trieste dei Pellegrini, Ignazio Fietta, Angelo Bevilacqua, Giovanni Trieste, Benedetto Beltramini et Francesco Castelli; ses fondateurs se fixèrent comme objectifs le retour à la tradition classique et la glorification de Dieu.

  • Maison de commerce

  • Collège fondé en 1591 par les Jésuites et dirigé par eux jusqu'à 1765. Repris par des séculiers entre 1765 et 1791

  • En territoire espagnol, avant de passer dans le domaine français, le Collège est fondé en 1562, puis fermé en 1578, par suite des troubles de Flandre. Il rouvre en 1595. Le Parlement de Flandre s'oppose à sa fermeture jusqu'au 1er avril 1765

  • Collège fondé par les Jésuites en 1592 et , 1988 par eux jusqu'à 1765. Repris par des séculiers entre 1765 et 1791

  • Ce collège était établi dans les bâtiments de l'ancien Monastère Notre-Dame de Marienthal (des Guillemites). - Il appartenait à la Province rhénane de la Compagnie

  • La direction du collège royal fondé en 1685 par Louis XIV est confiée dès l'origine aux Jésuites. Province de Champagne. le collège, ainsi que le Séminaire (1682) et l'Université (1685) est fermé le 1er octobre 1685 Province de Champagne

  • Imprimerie implantée en 1712 par le missionnaire danois Bartholomäus Ziegenbalg (1683-1719) ; son directeur en était à l'origine G. Adler

Organisations ayant débuté leur activité en 17652 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Bibliopolium novum aulae et academiae ; Hof- und akademische Buchdruckerei. - Imprimerie de l'académie des sciences de Mannheim, fondée le 12 avril 1765 (privilège d'imprimer du 22 mai 1765). Annexe le 12 janv. 1766 la librairie de l'académie ("Akademie Buchhandlung"), dirigée par Tobias Löffler. Le 24 oct. 1771, l'académie rachète l'imprimerie de la veuve de Nicolas Pierron. Le 1er nov. 1777, quatre membres de l'académie (J. C. Häffelin, K. F. Günter, E. A. Lamey et F. K. Medicus) rédigent un bail qui fonde la nouvelle librairie de la cour et de l'académie ("Neue Hof- und Akademie Buchhandlung"). Le 1er janv. 1791, la librairie, son fonds et son privilège sont vendus aux libraires Christian Friedrich Schwan et Gottlieb Christian Götz. L'imprimerie restée en activité jusque-là est finalement achetée aux enchères par l'hôpital de la ville le 2 mars 1807

  • Autre(s) graphie(s) : Libraires du quai de Gêvres. - Association de libraires qui publient, en 1765, au moins une édition des "Amans malheureux ou le Comte de Comminge..." de François-Thomas-Marie de Baculard d'Arnaud

Organisations ayant cessé leur activité en 17653 documents

  • Imprimerie implantée en 1712 par le missionnaire danois Bartholomäus Ziegenbalg (1683-1719) ; son directeur en était à l'origine G. Adler

  • Association formée pour l'exploitation des privilèges des œuvres de Thomas-Simon Gueullette, notamment "Les Mille et un quart d'heure" (privilège initial octroyé au libraire Guillaume Saugrain le 26 juin 1722). Composition du groupe en 1753 : Jean Brocas, Michel Damonneville, Michel-Étienne I David (père), Veuve de Pierre Gandouin, Laurent-Charles d'Houry (fils), Charles Le Clerc, Jacques-Nicolas Le Clerc, Laurent-François I Prault (fils), Charles II Robustel, Jacques III Rollin. Encore en activité en 1765

  • Autre(s) graphie(s) : Libraires du quai de Gêvres. - Association de libraires qui publient, en 1765, au moins une édition des "Amans malheureux ou le Comte de Comminge..." de François-Thomas-Marie de Baculard d'Arnaud

Œuvres terminées en 176510 documents

Spectacles représentés en 176513 documents

Documents publiés en 17653388 documents

  • 1795. The county of Dorset, surveyed and engraved by Isaac Taylor. The second edition revised and corrected

    Description matérielle : 6 flles avec limites : en rouge
    Édition : London : W. Faden , [v. 1765-95]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406843317]
  • 2 Duetti Mis en Musique par Mons.r. Anzani

    Description matérielle : 1 partition (7 p.) : 24,5 x 30 cm
    Description : Note : Textes non identifiés. - Voix : Ut 1 (2). - Bc
    Édition : , [Entre 1765 et 1815]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39606531r]
  • [2e] Recueil portatif de Chansons, airs, ariettes, et duo, avec accompagnement par M. Lescot,...

    Description matérielle : In-8°, 1 fol. limin. n. c., 123 p.
    Description : Note : Partition gravée. - La date de 1765 est celle de l'enregistrement du privilège, p. 123. - Entre les p. 60-61, 4 ff. n. c., dont 2 en blanc. - Les paroles de ces morceaux sont de Lescot, sauf indication contraire. - Le texte des deux morceaux (p. 105 et p. 113) n'est pas de Lescot
    Édition : Paris : chez Melle Castagneri , [1765]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43111620s]
  • 4 pièces instrumentales extraites d'un opéra non identifié

    Description matérielle : 1 partition ([2] f.) : 30 x 23 cm
    Description : Note : Suite de 4 pièces instrumentales, peut-être destinées à être insérées dans un opéra non identifié. - Orchestre réduit dessus et basse, sauf certains passages (dont toute la musette) en trio ; d'après les diverses indications d'instrumentation : vl 2, fl 2, fag, bc
    Édition : , [Entre 1765 et 1785]
    Compositeur : Louis-Joseph Francoeur (1738-1804)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396341475]
  • 8 esquisses de décors pour "Sylvie"

    esquisses de décors

    Description matérielle : 8 dessins : plume et lavis (gris) ; 490-495 x 640 mm
    Description : Note : 8 esquisses de décors pour "Sylvie", opéra de Pierre-Montan Berton et Jean-Claude Trial. Représenté à Fontainebleau le 17 octobre 1765. - 7 châssis et un rideau : les forges de Vulcain. - Signé et daté en partie inférieure droite des documents : "Agrée a Paris le 4 aoust 1765. Delaferté". - Annotations à l'encre et au crayon en partie inférieure droite du premier document : "En tout 7 chassis, et un rideau" ; "forge de Vulcain" et "Silvie opera forges de Vulcain, n°1 pour le theatre de fontainebleau // année 1765". - Numérotation selon le document concerné allant de 1 à 8. - Attribué à Michel-Ange Challe. - Vues d'arcades pierreuses rustiques représentant la grotte de la forge de Vulcain, décor du prologue de "Sylvie", pour des châssis de théâtre
    Sources : Théâtre de Cour, Les spectacles à Fontainebleau au XVIIIe siècle / Vincent Droguet et Marc Henri Jordan, 2006
    Édition : , [1765]
    Dessinateur : Charles-Michel-Ange Challes (1718-1778)
    Ancien possesseur : France. Mobilier national

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43652888w]
  • 9 pièces instrumentales extraites d'un opéra non identifié

    Description matérielle : 1 partition ([4] f.) : 30 x 23 cm
    Description : Note : Contient 9 pièces instrumentales d'effectifs divers, probablement extraites ou destinées à être insérées dans un opéra non identifié. - Foliotation ajoutée
    Filigranes : C. Pignon
    Édition : , [Entre 1765 et 1785]
    Compositeur : Louis-Joseph Francoeur (1738-1804)
    Fabricant du papier : Claude Pignion (fabricant de papier, 17..-17..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396324554]
  • Abbé Commendataire // au Chœur

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 17,7 x 19,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Debout de face. Il tient un chapelet de la main dr., et s'appuie de l'autre sur un bâton recourbé du bout
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 14, Legras (Les)-Lequien / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. Bibliothèque nationale (Paris), 1977, article LE PRINCE (Jean-Baptiste), n. 29
    Sources : Jean-Baptiste le Prince, 1734-1781, peintre et graveur / Jules Hédou, 1879 [reprod. en fac-sim. 1970], n. 58
    Édition : [S.l.] , [1765]
    Graveur : Jean-Baptiste Le Prince (1734-1781)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44578098t]
  • Abbé Commendataire // au Chœur

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 17,7 x 19,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Debout de face. Il tient un chapelet de la main dr., et s'appuie de l'autre sur un bâton recourbé du bout
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 14, Legras (Les)-Lequien / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. Bibliothèque nationale (Paris), 1977, article LE PRINCE (Jean-Baptiste), n. 29
    Sources : Jean-Baptiste le Prince, 1734-1781, peintre et graveur / Jules Hédou, 1879 [reprod. en fac-sim. 1970], n. 58
    Édition : [S.l.] , [1765]
    Graveur : Jean-Baptiste Le Prince (1734-1781)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445780995]
  • Abbé Commendataire // Officiant

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 17,7 x 19,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Debout de face, légèrement tourné vers la dr. Il est coiffé d'une mitre ronde. Ses deux bras sont relevés inégalement
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 14, Legras (Les)-Lequien / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. Bibliothèque nationale (Paris), 1977, article LE PRINCE (Jean-Baptiste), n. 30
    Sources : Jean-Baptiste le Prince, 1734-1781, peintre et graveur / Jules Hédou, 1879 [reprod. en fac-sim. 1970], n. 59
    Édition : [S.l.] , [1765]
    Graveur : Jean-Baptiste Le Prince (1734-1781)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44578100j]
  • Abbé Commendataire // Officiant

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 17,7 x 19,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Debout de face, légèrement tourné vers la dr. Il est coiffé d'une mitre ronde. Ses deux bras sont relevés inégalement
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 14, Legras (Les)-Lequien / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. Bibliothèque nationale (Paris), 1977, article LE PRINCE (Jean-Baptiste), n. 30
    Sources : Jean-Baptiste le Prince, 1734-1781, peintre et graveur / Jules Hédou, 1879 [reprod. en fac-sim. 1970], n. 59
    Édition : [S.l.] , [1765]
    Graveur : Jean-Baptiste Le Prince (1734-1781)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44578101w]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données