Auteurs nés en 1779341 documents

Auteurs morts en 1779179 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 177956 documents

  • Nom patronymique : Jeanne-Charlotte Lancely. - Imprimeur-libraire. - Succède à son mari, l'imprimeur-libraire de Bourg-en-Bresse Jean-Baptiste Besson (1707-1779). Se démet en janv. 1782. Les livres français de son fonds de librairie sont vendus en 1783 par le libraire Jean-François de Los-Rios à Lyon (catalogue imprimé), mais la "veuve Besson" est encore répertoriée par l'"État des imprimeurs qui sont en France" au 1er mai 1784. Louis-Hyacinthe Goyffon est toutefois reçu en sa succession dès le 26 sept. 1782

  • Variante(s) de prénom : Jan Hindrik. - Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de Jakob Bolt. Veuve attestée en 1822

    De 1779 à 1787 au moins, travaille en association avec Leonard Bolt

  • De 1779 à 1787 au moins, travaille en association avec Jan Hendrik Bolt

  • Autre(s) graphie(s) : Brò. - Fils et successeur de l'imprimeur de Gérone Miguel (ou Miquel) Bro (m. 1780). Reçu imprimeur à Gérone en avril 1779. Rédige son testament le 20 déc. 1811 ; sa fille Rafaela Bro i Gordils, mariée à un architecte, est alors sa seule héritière désignée. N'est plus attesté par la suite

  • Autre(s) graphie(s) : Brouillet ; Broulhet. - Imprimeur-libraire. - Fils d'un négociant de Toulouse. En apprentissage 4 ans chez le libraire Bernard Moulas. Reçu libraire le 11 mai 1779. Dès déc. 1781, propriétaire d'un cabinet de lecture, il se qualifie également d'"acquéreur du fonds de M. Baour" ; spécialiste des ouvrages de médecine et des pièces de théâtre. Interdit d'exercice du 10 oct. 1783 au 6 juillet 1786 pour falsification de titre. Succède en sept. 1785 à Jean-Florent Baour à la direction des "Affiches de Toulouse", devenues en 1790 le "Journal universel du département de Haute-Garonne", dont il est le principal rédacteur. En fréquents démêlés avec le Conseil d'État (condamnations en sept. 1781 et avril 1789 pour trafic de contrefaçons), la censure et le parlement de Toulouse jusqu'en janv. 1790. Réhabilité par l'Assemblée législative en août 1792. Dès avril 1793, son "Journal universel" est brûlé publiquement sur dénonciation de la Société populaire. En juin 1793, prend violemment position contre les Montagnards ; accusé de "fédéralisme", il est arrêté le 14 sept. 1793 et relâché peu après pour raison de santé. Lance en fév. 1795, en association avec son ex-prote Martial Meilhac, "L'Anti-Terroriste ou Journal des principes", périodique contre-révolutionnaire virulent qui, jusqu'en 1797, s'attire une dizaine de procès et l'hostilité des militants jacobins. Le journal est interdit au lendemain du coup d'État de fructidor (sept. 1797) et ses rédacteurs sont condamnés à la déportation. Broulhiet réussit à échapper à la police mais cesse toute activité de journaliste. Repris le 16 sept. 1799, il est emprisonné à Pézenas puis à Toulouse et remis en liberté le 19 avril 1800. Se remet alors à exercer la librairie. Breveté imprimeur le 20 juillet 1811. Décédé en mars 1814

  • Éditeur catholique. Contraint d'émigrer aux États-Unis pour cause de publications politico-religieuses. Encore en activité à Philadelphie en 1829

  • Imprimeur du Roi et du Conseil supérieur [de l'île de la Grenade]. - Travaille à la Grenade après la reprise de l'île par la France lors de la guerre d'Indépendance américaine. Au service du Conseil supérieur (un des tribunaux institués dans toute la France par le chancelier Maupeou) de la Grenade, il imprime la "Gazette de Grenade" de 1779 à 1782. Il sera par la suite en charge du service de poste de l'île. Aurait ensuite imprimé à l'île de la Trinité (Trinidad)

  • Brocanteur de livres puis libraire ; marchand mercier ; collectionneur de livres et d'objets d'art. - Natif de Saint-Michel-de-Montjoie (Manche), fils de laboureur. Reçu "marchand mercier grossier joaillier" à Paris le 17 fév. 1769. Achète des livres lors des ventes publiques et diffuse des catalogues de livres rares dès 1779 (vend sa propre bibliothèque en mai 1779 sous le pseudonyme de Filheul, patronyme de son épouse). Fournisseur et correspondant de l'amateur anglais William Beckford (1760-1844) à partir de 1783 environ. Bourgeois de Paris. Membre de la 1re assemblée électorale de Paris (nov. 1790 - juin 1791) et de la 3e (sept. 1792 - déc. 1793). Aurait été blessé par balles lors de la journée du 10 août 1792. Coauteur avec Antoine-Augustin Renouard et Jean-Philippe-Victor Charlemagne des "Observations de quelques patriotes sur la nécessité de conserver les monuments de la littérature et des arts" (1793). Commandant en chef de la force armée de la section parisienne de Brutus en l'an II ; chef de la 4e légion de la force armée de Paris ; trésorier de la section de Brutus ; membre du comité de bienfaisance. Suspect de receler la bibliothèque de Beckford et d'être un agent de l'étranger pendant la Terreur, il est arrêté le 1er germinal an II (21 mars 1794) et emprisonné à Sainte-Pélagie sur décision du Comité de sûreté générale de la Convention. On le dit âgé de 51 ans lors de son interrogatoire devant le Tribunal révolutionnaire le 4 germinal an II (acquittement et libération le 24 suivant). À nouveau arrêté le 31 juillet 1794, il est libéré le 5 août suivant et réarmé ; arrêté et libéré une dernière fois le 3 déc. 1794 ; désarmé puis réarmé en mai 1795 par le Comité de sûreté générale. N'est pas breveté libraire à partir de 1812. Exerce néanmoins avant de se retirer pour raison de santé en 1824. Vente de ses livres en fév.-mars 1824. Décédé à Paris le 30 nov. 1826 (IXe arrondissement actuel) ou le 27 déc. 1827 (Ve arrondissement actuel) (deux Charles Chardin non discernables)

  • Marchand-cartier à Romans-en-Dauphiné, aujourd'hui Romans-sur-Isère, actif de 1768 à 1801, paroisse Saint-Barnard. - Fils de Jacques Coissieux père dont il prend la succession. - Épouse en première noces Marie Blanchard, dont il a une fille, Marie-Marguerite, née le 18 septembre 1768. - Épouse en secondes noces Marguerite Vivian, sa belle-soeur par alliance, le 5 février 1775. - Son fils, Jacques, né de cette seconde union le 24 septembre 1775, lui succède brièvement en 1801

  • Libraire. - Quitte Pope's Head alley à la suite d'un incendie en 1779. Décédé en mars 1801 à la suite de problèmes d'asthme. Son fonds est revendu par Thomas King le 10 nov. 1801

Personnes ayant cessé leur activité en 177932 documents

  • Libraire. - Originaire de Norwich. En apprentissage à Londres de fév. 1731 à fév. 1738

  • Imprimeur-libraire. - Fils du libraire-relieur de Lyon Antoine Besson, il est apprenti imprimeur à Lyon chez Jean Coutavoz de déc. 1718 à fév. 1724. Travaille en qualité de compagnon imprimeur à partir de janv. 1741 au plus tard à Bourg-en-Bresse. Établi imprimeur à Bourg-en-Bresse par arrêt du Conseil du 7 mai 1742, après démission en sa faveur (août 1741) de la veuve de l'imprimeur Pierre Doré, Jeanne-Cécile Flandin (17..-1745), qu'il épouse le 23 nov. 1741. Seul imprimeur de la Bresse, du Bugey et du pays de Gex. Pratique également le commerce des papiers. Dit âgé de 58 ans lors de l'enquête royale de 1764. Décédé à Bourg le 1er août 1779 ; l'inventaire après décès, établi à la même date, fait état de quatre presses. Sa veuve Jeanne-Charlotte Lancely (1716-1788) lui succède

  • Nom patronymique : Marie-Jacquette Périer. - Imprimeur-libraire ; imprimeur et libraire du Roi. - Fille aînée de l'imprimeur-libraire et échevin de Quimper Simon-Marie Périer (1697-1774). Épouse en mai 1769 Marin Blot (1721-1777), alors directeur des Fermes de Bretagne à Quimper, qui succède à S.-M. Périer en qualité de seul imprimeur-libraire de Quimper en août 1772. M. Blot décède au second semestre 1777 des suites d'un accident de santé mentale (1776). Elle lui succède avant de se démettre le 7 janv. 1779 en faveur d'Yves-Jean-Louis Derrien, fils de l'imprimeur-libraire de Brest Jérôme Derrien, puis de l'épouser le 3 août 1779. Dite âgée de 27 ans au début de l'année 1779

  • Succède à son mari l'imprimeur-libraire de Berlin Johann Georg Bosse, décédé peu avant le 29 août 1772, date à laquelle elle reprend sous son nom ("bey D. L. verehl. Bossen") la publication du périodique "Mannigfaltigkeiten", jusqu'en mai 1775. Johann Karl Franz Eisfeld lui succède en 1779

  • Libraire ; éditeur et marchand d'estampes et de cartes. - Fils de Thomas I Bowles (16..-1721), menuisier et marchand d'estampes à Londres. Frère puîné du libraire, graveur et éditeur de cartes et d'estampes Thomas II Bowles (1690?-1767). Aurait commencé à exercer dès 1720 environ. Publie plusieurs catalogues de son fonds. Décédé en 1779. La majeure partie de son fonds passe à Robert Wilkinson, qui lui succède

    Travaille souvent en association avec son frère aîné Thomas II Bowles, puis avec son propre fils Carington Bowles (1724-1793) de 1753 à 1764 sous la raison "John Bowles and son"

  • Marchand-cartier actif à Paris entre 1738 et 1779. - Épouse Marie-Catherine Hue

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi ; imprimeur de (messieurs de) l'hôtel de ville [de Blois]. - Né à Châteaudun (Eure-et-Loir). Fils de l'imprimeur-libraire de Blois Étienne Charles. Travaille avec son son frère Jean-René Charles dans l'officine de son père dès 1733 et lui succède à son décès en nov. 1734. Reçu imprimeur-libraire à Blois par deux arrêts du Conseil de 1735 (dont un du 20 déc.), il se marie à Blois le 7 fév. 1735. Dit âgé de 51 ans lors de l'enquête royale de 1764. Responsable de la loge maçonnique Saint-Charles de Blois. Un seul imprimeur étant autorisé à Blois et sa place d'imprimeur étant théoriquement supprimée par arrêt du Conseil du 12 mai 1759, il n'est autorisé à continuer d'exercer que par tolérance et sa vie durant. Cesse d'exercer vers 1779-1780, mais figure encore à l'"Almanach de la librairie" de 1781 en qualité d'imprimeur-libraire. Décédé à Blois en janv. 1793 ; dit alors âgé de 80 ans

  • Autre(s) graphie(s) : De Fay puîné. - Imprimeur-libraire ; imprimeur des États [de Bourgogne], de la ville, de l'université [de Dijon] (et des Fermes du Roi). - Fils d'un marchand de Gevrey (-Chambertin), près de Dijon. Neveu de l'imprimeur-libraire de Dijon Antoine I Defay, chez qui il entre en apprentissage en mars 1730. Exerce ensuite 4 ans en qualité de compagnon imprimeur dans différentes villes, dont Paris et Lyon, avant de revenir à Dijon se faire recevoir maître libraire le 18 sept. 1745 puis imprimeur par arrêt du Conseil du 17 oct. 1757, en succession de son oncle. Publie notamment l'"Almanach du Palais..." de 1747 à 1774. Attesté lors des enquêtes royales de 1764 et 1777. Beau-père du libraire Jean-Baptiste Capel. Décédé en janv. 1779 ; sa veuve exerce en sa succession en 1779 et 1780

  • Variante(s) de prénom : Antoine-Séraphin. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi. - Fils du libraire de Douai Joseph Derbaix. Succède par arrêt du Conseil du 23 déc. 1748 à sa belle-soeur Marie-Josèphe Mairesse, veuve de Charles-Louis Derbaix. Cette dernière ayant conservé des intérêts dans la maison, A.-S.-J. Derbaix publie toujours sous la raison "Frères Derbaix". Dit à tort âgé de 42 ans et "établi depuis 18 ans" lors de l'enquête royale de 1764. En sept. 1779, se démet en faveur de son neveu Jean-Pierre-Joseph Derbaix. Mort avant le 18 sept. 1780

  • Variante(s) de prénom : Isaacus Carolus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur (et libraire) ordinaire du Roi ; imprimeur de monseigneur l'intendant ; des États du royaume de Navarre ; des États généraux de la province de Béarn ; de la souveraine cour de Parlement ; imprimeur et libraire ordinaire de la ville. - Né à Dunkerque, fils de l'imprimeur de Pau Isaac Desbaratz. Semble avoir commencé à exercer dès 1729. Reçu officiellement imprimeur du Roi en sept. 1737, après la mort de son père, mais prend ce titre dès 1732. - Autorisé à siéger parmi la noblesse et qualifié d'avocat au parlement par les États de Béarn à partir de 1738 ; député de la ville de Pau. Dit âgé d'environ 54 ans lors de l'enquête royale de 1764. Se démet en faveur de Pierre Daumon, reçu en sa succession par arrêt du Conseil du 18 sept. 1779. Dit âgé de 78 ans lors de son décès (juin 1787)

Organisations créées en 177922 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17791 document

Organisations ayant débuté leur activité en 17792 documents

  • Imprimerie-librairie fondée en 1779 sous la raison "Co(u)gnet père et fils et compagnie" par l'avocat Charles Cristini (17..-1817), acquéreur de l'imprimerie de Simon Molle. L'établissement se spécialise dans l'édition des classiques italiens. Une papeterie lui est annexée en 1790. En 1791, la société est dissoute et l'imprimerie de François Co(u)gnet devient indépendante. Charles Cristini fonde alors une nouvelle Société typographique, sous la raison "Divis(s)i et compagnie", qui ne semble pas avoir vraiment produit avant 1800. En 1807, le directeur de la société a pour nom André. L'activité se poursuit après la Restauration sarde et au-delà du rattachement à la France en 1860

  • Imprimerie de la mission luthérienne de Vepery (localité aujourd'hui incluse dans Madras), mise sur pied par deux missionnaires allemands spécialistes des langues indiennes, Johann Philipp Fabricius (1711-1791) et Christian Breithaupt

Œuvres terminées en 177914 documents

Spectacles représentés en 17791 document

  • Spectacle : Agis

    Versailles (France) : - 23-12-1779

Documents publiés en 17793509 documents

  • 1779. // Deux petits Mottets tirés de la prose du St Sacrement // Pour des saluts pendant l'octave

    Description matérielle : 1 partition (14 f.) : 28 x 21,5 cm
    Description : Note : Contient deux motets pour le Saint-Sacrement : Lauda Sion salvatorem (f. 1-7), Ecce panis angelorum (f. 8 v° -14) ; esquisse du motet Ecce panis angelorum aux f. 7 v° et 8. - Voix : Sol 2 (2) (Lauda Sion salvatorem), Sol 2 (Ecce panis angelorum). - Choeur : Sol 2, Ut 3, Ut 4, Fa 3, Fa 4. - Vl 2, vla, b (vlc, cb, fag). - Emboîté dans une rel. de livre du roi ("Mote[t] // du // Roy" au dos), aux armes de Louis XVI. - À la p. de t., ancienne classification du cons. : "N° 42" ; de la même main : "Lauda Sion"
    Sources : Catalogue thématique grand motet français, n° 814 et 849
    Édition : , 1779
    Compositeur : François Giroust (1737-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396451615]
  • 18 ariettes à 1 v. et instr.

    Description matérielle : 63 vol. in-fol.
    Description : Note : Dans : Bailleux (A.) édit. Journal des ariettes italiennes..., Paris, 1779-1788, n° 15, 35, 52, 76-77, 83, 87, 89, 96, 103, 120, 131, 141, 145, 147, 151, 196, 208
    Édition : Paris : [s.n.] , 1779-1788
    Compositeur : Pasquale Anfossi (1727-1797)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42815775c]
  • 2 ariettes à 1 v. et instr.

    Description matérielle : 63 vol. in-fol.
    Description : Note : Dans : Bailleux (A.) édit. Journal des ariettes italiennes..., Paris, 1779-1788, n° 58, 209
    Édition : Paris : [s.n.] , 1779-1788
    Compositeur : Gennaro Astarita (174.-1805)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428210014]
  • 2 ariettes à 1 v. et instr.

    Description matérielle : 63 vol. in-fol.
    Description : Note : Dans : Bailleux (A.) édit. Journal des ariettes italiennes..., Paris, 1779-1788, n° 12, 41
    Édition : Paris : [s.n.] , 1779-1788
    Compositeur : Carlo Franchi (1743?-1779?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42995224x]
  • 2 ariettes à 1 v. et instr.

    Description matérielle : 63 vol. in-fol.
    Description : Note : Dans : Bailleux (A.) édit. Journal des ariettes italiennes..., Paris, 1779-1788, n° 152, 177
    Édition : Paris : [s.n.] , 1779-1788
    Compositeur : Giuseppe Baini (1775-1844)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428292875]
  • Aan mijn vaderland, bij gelegenheid der oprichting van den huishoudelijken tak der Haerlemsche maatschappije

    Description matérielle : [2]-46 p.
    Description : Note : Publié en 1783 dans un recueil d'éditeur portant le titre : "Mengelwerk van Mr. Rhijnvis Feith". - Bandeaux et cul-de-lampe gr. sur bois
    Sources : CG, L, 537
    Édition : , 1779
    Auteur du texte : Rhijnvis Feith (1753-1824)
    Imprimeur-libraire : Cornelis Van Hoogeveen (1740-1792)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30425102n]
  • [Abeilard]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Annoncé dans le "Journal de Paris" du 9 mai 1779 : "Héloïse et Abeilard, deux estampes faisant pendans, gravées par J. Barbié, d'après Le Barbier aîné. Prix, 2 liv. 8 s. chacune. A Paris, chez Isabey, rue d Gêvres, au Grand Cœur."
    Voir l'IFF18 BARBIÉ (Jacques), 5
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome II, Baquoy (Pierre) - Bizac / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1933, article BARBIÉ (Jacques), n. 4
    Édition : [S.l.] , [1779]
    Graveur : Jacques Barbié (graveur, 17..-17..?)
    Peintre du modèle : Jean-Jacques-François Le Barbier (1738-1826)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44530490d]
  • Abeilard et Héloïse.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 33 x 22 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Dans le chœur d'une église d'un gothique préromantique, Abélard, en vêtements religieux bénit Héloise agenouillée devant lui, en religieuse. Dans le transept, la suite des moniales qui l'accompagnent. En marge, de part et d'autre des armes : "Dédié à Monsieur Gilbert de Voisins // Président du Parlement // Par son très soumis serviteur Le Beau."
    "Gazette de France", 20 avril 1779, p. 140
    Cette pl. doit être un agrandissement, inversé, exécuté après coup, d'une vignette dessinée par Marillier. Voir l'IFF18 LE BEAU (Pierre-Adrien), 138
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BEAU (Pierre-Adrien), n. 11
    Édition : , [1779]
    Dessinateur du modèle : Clément-Pierre Marillier (1740-1808)
    Graveur : Pierre-Adrien Le Beau (1744-1817?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44574776g]
  • Abhandlung von Niederbrunner-Bad, abgefasst von Petri,...

    Description matérielle : In-12, VI 54 p.
    Édition : Strassburg : bey Lorenz und Schuler , 1779

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310948921]
  • [Abisag présentée à David]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : manière noire ; 64,4 x 48,4 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - manière noire
    Sources : Catalogue sommaire des gravures et lithographies composant la Réserve [Bibliothèque nationale. Département des Estampes] / rédigé par François Courboin, 1900-1901. Tome second, 1901, p. 398, n. 11754
    Sources : Le Département des estampes à la Bibliothèque nationale. Notice historique suivie d'un catalogue des estampes exposées dans les salles de ce département / par le Vte Henri Delaborde, 1875, p. 334, n. 154
    Sources : Notice des Estampes exposées à la Bibliothèque Royale, Formant un aperçu historique des produits de la gravure, Avec des recherches sur l'origine, l'accroissement et la Disposition méthodique du Cabinet des Estampes / Par Duchesne aîné, troisième édition, 1837, p. 137, n. 237
    Note sur le sujet : Jeune vierge originaire de Shunem (en), ville située au N. de Yizréel et du mont Guilboa, sur le territoire d'Issakar (Jos 19:17-23), Abisag ou Abishag, fut choisie par les serviteurs de David pour être la garde et la compagne du roi pendant ses derniers jours
    Édition : [Londres] : J. Boydell excudit, Publishd, , [July 30, 1779]
    Graveur : Richard Earlom (1743-1822)
    Peintre du modèle : Adriaen Van der Werff (1659-1722)
    Éditeur commercial : John Boydell (1719-1804)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb443890758]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données