Auteurs nés en 1784347 documents

Auteurs morts en 1784218 documents

  • Théologien. - Recteur de Wintringham, GB

  • Fils d'Henri-François d'Aguesseau (1668-1751), chancelier de France. - Conseiller d'Etat

  • Pasteur en 1749. - De 1773 à sa mort, professeur de grec et de morale à l'Académie de Lausanne. - Correspondant de Voltaire et Gibbon

  • Prédicateur baptiste américain

  • Lieutenant en 1737. - Colonel lieutenant dans l'infanterie à Condé en 1743. - Dans l'Armée du Rhin en 1744. - Brigadier d'infanterie en 1747. - Commandement de Briançon en 1754. - Maréchal de camp en mai 1758. - En Allemagne entre 1761 et 1762. - Lieutenant général en juillet 1762. - Auteur de mémoires manuscrits dans la collection géographique du marquis de Paulmy, réalisés pendant les tournées militaires.

  • Auteur dramatique et librettiste. - Souffleur au Théâtre italien, puis sous-directeur de l'Opéra comique

  • Poète. - Paulin, en entrant dans l'ordre de Saint Paul, en 1772, il prend le prénom de Pál et ordonné prêtre en 1780. - Ses relations avec le cercle des écrivains (Bessenyei György, Barcsay Ábrahám, Orczy Lőrinc) déplaisent aux autorités religieuses qui l' envoient au monastère de Felsőelefánt (aujourd'hui Horné Lefantovce, Slovaquie) en 1781. - De 1782 à 1784 il enseignera à Székesfehérvár, Hongrie. - Représentant hongrois du sentimentalisme

  • Compositeur et organiste

  • Abbé. - Membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (en 1762) et de l'Académie française (en 1771)

Organisations créées en 178426 documents

Fin d'activité en 17847 documents

  • Abbaye de chanoines réguliers de Saint-Augustin de la congrégation de Saint-Victor fondée en 1226. Elle adhéra à la congrégation de France au XVIIe siècle. Supprimée en 1784 par la Commission des réguliers et transformée en ferme

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 755 par saint Ambroise et Pépin le Bref, ou plus vraisemblablement en 838 par des moines de l'abbaye de Conques et Pépin 1er d'Aquitaine (selon les sources). Elle dépendit de l'abbaye de Conques jusqu'en 1096. Sécularisée en 1536 par le cardinal Charles de Lorraine, elle devint collégiale, tout en gardant le titre d'abbaye. Le dernier abbé mourut en 1784. - Entièrement démolie, sauf la salle capitulaire et l'abbatiale qui devint église paroissiale

  • Abbaye cistercienne, fondée en 1123 sur un terrain donné par le marquis de Montferrat à des moines provenant de la Ferté. - Supprimée en 1784

  • École supérieure fondée par Jan Zamoyski en 1595 qui a fonctionné jusqu'en 1784

  • Imprimerie appartenant à Juan Valero, adjudant de la garde d'infanterie du palais. Une imprimerie du même nom réapparaît en 1820 sans qu'il y ait eu continuité

  • Imprimerie et librairie établie à Deutz, en face de Cologne, sur la rive droite du Rhin, et publiant les périodiques internationaux de langue française ayant obtenu privilèges de l'archevêque-électeur de Cologne, le "Magazin politique et historique" (1780) et le "Nouvelliste politique d'Allemagne" (de 1780 à 1784). L'imprimerie, tenue par le journaliste et éditeur Louis-François Metra (1738?-1804), est presque entièrement détruite au printemps 1784 par la débâcle des glaces du Rhin. Metra quitte ensuite Deutz et cesse de diriger le "Nouvelliste politique" pour fonder la Société typographique de Neuwied, sur le Rhin, près de Coblence. Louis de La Roque, ancien collecteur de la loterie de Cologne puis conseiller des finances de l'archevêque-électeur, fondateur nominal du "Nouvelliste politique", est l'un des titulaires des privilèges des ouvrages périodiques de l'électorat de Cologne et le prête-nom de Metra ; il tient aussi bureau de diffusion de ces "ouvrages périodiques" à Cologne, place de la Cathédrale, de janv. 1780 à mars 1782 au moins

  • Compagnie implantée au Venezuela dont l'objectif fondamental était de surveiller les échanges commerciaux avec l'étranger et de lutter contre la contrebande

Œuvres terminées en 178426 documents

Spectacles représentés en 17844 documents

Documents publiés en 17844891 documents

  • [12 petites vignettes]

    [estampe]

    Description matérielle : 12 est. : gravure en taille-douce ; 7,7 x 4,9 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : 12 petites vignettes, d'après Queverdo, représentant six scènes de Figaro et six de Blaise et Babet
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome V, Cochin fils (Charles-Nicolas)-H. Dambrun / par Marcel Roux,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1946, article DAMBRUN (Jean), n. 149
    Édition : [Paris] : [Boulanger] , [1784]
    Graveur : Jean B. Dambrun (1741-18..)
    Peintre du modèle : Queverdo (peintre, 17..-17..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445445707]
  • 1763. // Deus Judex Justus, // Refait en 1784. // Division du Pseaume VII // Domine Deus in te speravi

    Description matérielle : 1 partition (14 f. et 2 f. vides à la fin) : 28,5 x 22 cm
    Description : Note : Titre propre pris au départ. - Motet composé d'extraits du psaume 7, respectivement les versets 12, 13, 9 (extrait), 11, 2, 18. - Version remaniée en 1784 (1re version : 1763, inconnue). - Voix : Sol 2, Fa 4. - Choeur : Sol 2, Ut 3, Ut 4, Fa 4. - Vl 2, b. - Foliotation ajoutée. - Mention d'ancienne classification du cons., au départ : "N° 17"
    Filigranes : D. Malmenaide. - Auvergne
    Sources : Catalogue thématique grand motet français, n° 806
    Édition : , 1784
    Compositeur : François Giroust (1737-1799)
    Fabricant du papier : D. Malmenaide (fabricant de papier, 17..?-17..?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39644123c]
  • 1767. Confitebor tibi Domine... narrabo. // Refaut en 1784

    Description matérielle : 1 partition (84 p.) : 29,5 x 22 cm
    Description : Note : Titre propre pris au départ de la partition . - 2de version du psaume (1re version : 1767 ; perdue). - Daté précisément à la fin : "A Versailles ce 30 aoust 1784.". - Parties (rel. à la fin ; non autogr., papier bleuté) : Récit D'haute contre [n° 4, Psallite Domino ; n° 5, Miserere mei Domine] ([3] f.), Récit de Dessus [n° 5 Tibi derelictus est/ Miserere mei Domine/ Exurge Domine Deus, n° 6 Contere brachium peccatoris et maligni] ([4] f. ; les trois voix du trio Miserere mei Domine, dessus, haute-contre, basse-taille, sont en accolade ; f. [4] vide), Basse Taille [n° 5, Miserere mei Domine] ([1] f.) . - Voix : Sol 2, Ut 3, Fa 4. - Choeur : Sol 2, Ut 3, Ut 4, Fa 4. - Vl 2, vla, fl 2, ob 2, cl 2, cor 2 (en ré), fag 2, b, cb. - Rel. avec Veni sponsa mea (du Cantique des cantiques) et Confitebor tibi... in consilio (psaume 110) du même compositeur ; voir respectivement H. 553 et H. 555. - Ancienne numérotation du cons. au départ : "N° 9". - Étiquette du marchand-papetier Janet au contreplat de la rel.
    Sources : Catalogue thématique grand motet français, n° 781
    Édition : , 1784
    Compositeur : François Giroust (1737-1799)
    Relieur : Michel Janet

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39643644g]
  • 1. Avanzo del condotto dell' Anione Vecchio...

    [estampe]

    [2e édition]
    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 13 x 19,5 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Légende explicative sous l'image
    Sources : Giovanni-Battista Piranesi, essai de catalogue raisonné de son oeuvre / par Henri Focillon, Paris, 1918, n° 161
    Sources : Giovanni Battista Piranesi : the complete etchings / John Wilton-Ely, San Francisco, 1994, n° 296
    Édition : [Roma] , [1784]
    Graveur : Giambattista Piranesi (1720-1778)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb436138300]
  • 1.ere Expérience de la Machine Aërostatique, avec les moyens de la diriger à volonté, par le Docteur Jonathan, et la vüe du Village // Dessessebrucque au Pays de Galles, d'où est partie cette Machine le 22. Décembre 1783...

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte coloriée ; 19,2 x 27,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Ballon dirigeable du D.r Jonathan
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, article BRESSE (C.), n. 1
    Édition : , [1784]
    Graveur : C. Bresse (graveur, 17..-17..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44535240h]
  • 1ere. Expérience de la Machine Aërostatique, avec les moyens de la diriger à volonté, par le Docteur Jonathan, et la vüe du Village Dessessebrucque au Pays de Galles, d'où est partie cette Machine le 22 Décembre 1783 à 9 heures du matin laquelle après avoir parcouru environ l'espace de 10 lieues est revenue tomber proche l'endroit d'où elle s'étoit enlevée. Cette Machine est construitte de fil de Laiton très fin, laminé et arangé en forme de toile ordinaire et couvert d'une toile de Coton enduitte d'un mastic, le Gouvernail est aussi de Laiton couvert d'une toile de Coton, et la Voile de toile ordinaire

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte sur papier bleuté coloriée ; 19,3 x 27,4 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Expérience vraisemblablement fictive : l'existence du personnage est mise en question par le journal : "Affiches, annonces et avis divers, ou Journal général de France", du samedi 7 février 1784, qui, ayant cité le titre, présente ainsi l'estampe : "Telle est l'explication qu'on a mise au bas de cette gravure, qui ne nous paroit qu'une charge, & en l'annonçant nous sommes bien éloignés de vouloir accréditer cette Expérience." ; au contraire le "Magasin pittoresque", Vol. 21, p. 302, 1853, semble accréditer une expérience par le docteur Jonathan le 24 décembre 1783 consistant en un lâcher de ballon équipé d'un réchaud
    Sources : Inventaire analytique du recueil "Histoire des ballons" : Bibliothèque nationale, Cabinet des Estampes, Ib-1 à Ib-4 / Gilbert Mondin, 1977, 231
    Édition : Paris : Esnauts et Rapilly , 1784
    Graveur : C. Bresse (graveur, 17..-17..)
    Éditeur commercial : Esnauts et Rapilly (17..-18..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb421088002]
  • 1ere. Expérience de la Machine Aërostatique, avec les moyens de la diriger à volonté, par le Docteur Jonnhatham au Village de Dessessebrugue au Pays de Galles, d'où est partie cette Machine le 22 Décembre 1783 à 9 heures du matin, laquelle après avoir parcouru dix lieues est revenue descendre à l'endroit d'où elle s'étoit enlevée. Cette Machine est construite en Fil de Laiton très fin, laminé, arangée en forme de toile, et couverte d'une toile de Coton enduit de mastic. Le Gouvernail est aussi demême matière. Et la Voile de toile ordinaire

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte coloriée ; 21,2 x 17,8 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Expérience vraisemblablement fictive : l'existence du personnage est mise en question par le journal : "Affiches, annonces et avis divers, ou Journal général de France", du samedi 7 février 1784, qui, ayant cité le titre, présente ainsi l'estampe : "Telle est l'explication qu'on a mise au bas de cette gravure, qui ne nous paroit qu'une charge, & en l'annonçant nous sommes bien éloignés de vouloir accréditer cette Expérience." ; au contraire le "Magasin pittoresque", Vol. 21, p. 302, 1853, semble accréditer une expérience par le docteur Jonathan le 24 décembre 1783 consistant en un lâcher de ballon équipé d'un réchaud
    Sources : Inventaire analytique du recueil "Histoire des ballons" : Bibliothèque nationale, Cabinet des Estampes, Ib-1 à Ib-4 / Gilbert Mondin, 1977, 232
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1784?]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42108817s]
  • 1.er Globe Aërostatique de M. Blanchard enlevé au Champ de Mars le 2 mars 1784 29

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 10 x 4,7 cm (tr.c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Sources : Inventaire analytique du recueil "Histoire des ballons" : Bibliothèque nationale, Cabinet des Estampes, Ib-1 à Ib-4 / Gilbert Mondin, 1977, 315
    Édition : : Esnauts et Rapilly , [1784]
    Éditeur commercial : Esnauts et Rapilly (17..-18..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb421183911]
  • 1er Recueil d'Airs tirés de l'opéra de Renaud, arrangés pour le clavecin ou piano-forte par Monsieur Charpentier,.... L'accompagnement de violon est ad libitum. Op. XVI...

    Description matérielle : In-fol. obl., 1 fol. limin., 21 p.
    Description : Note : Arrangement de Jean Jacques Beauvarlet-Charpentier. - Paroles de Leboeuf. - Au début catalogue de mus. instr. de l'éditeur. - Les airs sont à 1 v.. - Daté d'après Lesure
    Édition : A Paris : chez Leduc , [1784]
    Auteur du texte : Jean-Joseph Le Bœuf (17..-1799?)
    Arrangeur : Jean-Jacques Beauvarlet-Charpentier (1734-1794)
    Compositeur : Antonio Sacchini (1730-1786)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432500755]
  • 1re. Expérience de la machine Aérostatique avec les moyens de la diriger à volonté par le Docteur Jonathan, et la Vüe du Village Dessessebrucque au pays de Galles d'ou est partie cette machine le 22. Dec.bre 1783 à 9 heures du matin laquelle après avoir parcouru environ l'espace de 10 lieues est revenue tomber proche l'endroit d'ou elle s'étoit enlevée, cette machine est construite de fil de laiton très fin laminé arangé en forme de toile ordinaire et couvert d'une toile de Coton enduite d'un mastic, le Gouvernail est aussi de laiton couvert d'une toile de coton, et la Voile de toile ordinaire

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 10,8 x 15,8 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Expérience vraisemblablement fictive : l'existence du personnage est mise en question par le journal : "Affiches, annonces et avis divers, ou Journal général de France", du samedi 7 février 1784, qui, ayant cité le titre, présente ainsi l'estampe : "Telle est l'explication qu'on a mise au bas de cette gravure, qui ne nous paroit qu'une charge, & en l'annonçant nous sommes bien éloignés de vouloir accréditer cette Expérience." ; au contraire le "Magasin pittoresque", Vol. 21, p. 302, 1853, semble accréditer une expérience par le docteur Jonathan le 24 décembre 1783 consistant en un lâcher de ballon équipé d'un réchaud
    Sources : Inventaire analytique du recueil "Histoire des ballons" : Bibliothèque nationale, Cabinet des Estampes, Ib-1 à Ib-4 / Gilbert Mondin, 1977, 228
    Sources : Inventaire analytique du recueil "Histoire des ballons" : Bibliothèque nationale, Cabinet des Estampes, Ib-1 à Ib-4 / Gilbert Mondin, 1977, 230
    Édition : [S.l.] : [s. n.] , [1784?]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42106148n]

Pages équivalentes

Page correspondante dans DBpedia

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données