Auteurs nés en 1817765 documents

Auteurs morts en 1817366 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 181720 documents

  • Variante(s) de prénom : Pierre-Martin-Rémy. - Pharmacien ; botaniste ; auteur ; imprimeur-libraire. - Natif de Blois. Après des études à Orléans et Paris, il épouse une demoiselle Éloy, acquiert un fonds de librairie à Blois où il exerce dès 1817. Breveté libraire à Blois le 18 déc. 1822 et imprimeur le 17 fév. 1824 en remplacement de la veuve Verdier. Établit également une librairie à Paris. Publie plusieurs catalogues de sa librairie, notamment sous la raison "Aucher-Éloy et compagnie". Publie en 1826 "Entomologie ou histoire naturelle des insectes enseignée en 15 leçons". Cède sa librairie de détail dès 1827. Se démet de son brevet de libraire à Blois en faveur d'Ange-Aimé-Marie-Joseph Giroud, breveté en sa succession le 26 juin 1827, et de son brevet d'imprimeur en faveur de François-Eugène Dezairs, breveté en sa succession le 27 juin 1828. Effectue des voyages en Russie, Turquie, Grèce, Égypte, Syrie et Perse, dont le récit "Relations de voyages en Orient, de 1830 à 1838" est publié en 1843. A complété les catalogues de plantes déposés au Muséum d'histoire naturelle à Paris. Décédé à Djulfa (Azerbaïdjan)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1817) ; imprimeur de l'évêché de Quimper (1824). - Natif de Quimper, fils de Marin Blot, imprimeur-libraire du Roi dans cette ville. Élu en 1792 capitaine de la 1re compagnie de la garde nationale de Quimper, il part en janv. 1793 pour Paris en qualité de sergent major de la division des fédérés du Finistère. Lieutenant du bataillon du district de Pont-Croix en nov. 1793. Réquisitionné comme imprimeur en déc. 1794. Après 1795, travaille à Quimper dans l'atelier d'imprimerie de son beau-père Yves-Jean-Louis Derrien (1743-1820), second mari de sa mère, Marie-Jacquette Périer (1751-1817). Sous-chef de bureau à la préfecture du Finistère en 1800. Nommé contrôleur des octrois à Ostende (Belgique) en 1813, la présence de l'ennemi l'empêche de s'y installer. Secrétaire général de la préfecture du Finistère pendant les Cent Jours (mai-juin 1815). Prend la succession de son beau-père, qui se démet en sa faveur et lui transmet son brevet d'imprimeur le 16 sept. 1817. Obtient un titre de libraire le 20 juillet 1818 (mais pas de brevet, restant au nom de son beau-père) et tient une boutique lui permettant de vendre la production de son imprimerie. En sept. 1825, la police ordonne la fermeture de sa librairie, faute de brevet en bonne et due forme. Il est alors le seul imprimeur de Quimper, la demande de brevet de Hyacinthe de Saint-Pray ayant été rejetée par l'administration. Fonde en 1827 l'"Annuaire du département du Finistère". Imprime notamment des chansons, des ouvrages de piété en langue bretonne ainsi que le "Recueil des actes administratifs de la Préfecture du Finistère". Se démet en mars 1831 de son brevet d'imprimeur en faveur de son fils Eugène Blot (1802-1867), qui travaillait avec lui depuis neuf ans et dirigeait l'imprimerie depuis 1827. Conseiller municipal en sept. 1830, élu maire de Quimper en juin 1831, il démissionne pour devenir président du tribunal de commerce de Quimper en 1832, puis conseiller à la préfecture du Finistère entre 1833 et 1838. Membre et correspondant de plusieurs sociétés savantes. Décédé en mai 1853 à Quimper

  • Libraire ; commissionnaire en librairie ; inspecteur des postes. - Natif d'Alençon. Frère cadet du libraire d'Alençon François-Benjamin Bonvoust (1782-1842). Breveté libraire à Alençon le 20 août 1817 en succession de son frère aîné François-Benjamin dont il réclame le brevet par une lettre du 17 juillet 1817 ; brevet renouvelé le 27 juillet 1818. Travaille en association avec son frère. Tient un cabinet de lecture. Poursuit parallèlement une carrière dans l'administration des postes. Publie à partir de 1817 l'"Annuaire statistique, historique et administratif du département de l'Orne..." sous la raison "A. Bonvoust". Éditeur, de 1819 à 1821, du périodique "Feuille économique des campagnes de l'Orne". Mentionné également en qualité de commissionnaire en librairie dans l'"Almanach du commerce de Paris" pour 1820. Se démet le 25 juin 1826 de son brevet en faveur de François-Florent Cochin. Inspecteur des postes du département du Puy-de-Dôme (nov. 1843). Nommé chevalier de l'ordre royal de la Légion d'honneur le 27 avril 1846

  • Succède à l'imprimerie de Louis-Gabriel Michaud dès 1817. Breveté imprimeur le 22 juin 1818 et libraire le 14 déc. 1819. François Pihan-Delaforest est breveté imprimeur en sa succession le 11 déc. 1828. Semble avoir continué à exercer la librairie (cessation du brevet de libraire le 14 déc. 1860 seulement)

  • Actrice du Vaudeville (1817-1833)

  • Nom patronymique : Michelle Mercier. - Imprimeur-libraire ; imprimeur des hôpitaux de Lyon. - Brevetée imprimeur le 27 mai 1817 en succession de Louis II Cutty, décédé le 7 avril. Se démet en faveur de son gendre Siméon Darnaud, breveté imprimeur le 8 fév. 1821. Cherche en vain à se faire réattribuer le brevet après la mort prématurée de son gendre, en mai 1822

  • Libraire-éditeur ; libraire de S. A. S. (puis : S. A. R.) monseigneur le duc de Nemours (1824-1829). - Natif de Vaugirard (aujourd'hui Paris). Publie des éditions dès 1817 et n'est breveté libraire que le 20 nov. 1820. Aurait été auparavant commis du libraire parisien Pierre-Henry Raymond dont il aurait racheté le fonds. En faillite déclarée le 11 avril 1826. Auteur en mai 1827 d'un "Mémoire pour le sieur François-Denis Dalibon, libraire à Paris, prévenu de faillite frauduleuse... contre les sieurs Millot, Doyen, Marchand-Dubreuil et Jules Didot, ses créanciers..." (Paris, 1827, 4 f. in-4°). Publie plusieurs catalogues de son fonds. Encore en activité en 1833. Ne figure plus à l'"Annuaire des imprimeurs" de 1835. (Jean-Pierre-) Henri Féret se présente comme "acquéreur de la maison Dalibon". Décédé à Paris en janv. 1853

  • Marchand-cartier actif à Lyon, paroisse Saint-Pierre Saint-Saturnin, entre 1817 et 1844. - Épouse le marchand-cartier Claude-Marie Fayolle le 23 février 1815. - Veuve, elle reprend l'affaire en 1817. - En 1823, elle est condamnée pour s'être livrée, en 1819, à la fabrication illicite de cartes à jouer. - Sa mort est déclarée le 7 mai 1844 par Benoît Poisson et Louis Jacquier, cartiers

  • Variante(s) de prénom : Pierre-Marie-Denis. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de Son Excellence monseigneur l'archevêque de Reims (1822). - Natif de Verzenay (Marne), fils d'un rentier. Fait carrière dans l'armée pendant le Premier Empire. À son mariage en 1816, il est qualifié de "capitaine d'infanterie retraité". Breveté imprimeur à Reims le 10 juin 1817 et libraire le 11 sept. 1827 en remplacement de Louis-François-Hippolyte Brigot. Imprime notamment des ouvrages religieux. Ne paraît plus exercer après 1834. Forme son neveu Nicolas-Louis Delaunois. Chevalier de la Légion d'honneur. Décédé à Reims en mars 1864, dit alors âgé de 80 ans

  • Breveté imprimeur le 18 août 1817 en succession de Jacques-Philippe Hardy. Se démet le 5 juillet 1821 ; Joseph-Denis David est breveté en sa succession le 26 juillet 1821. Encore en activité en 1822, il se qualifie alors d'"éditeur"

Personnes ayant cessé leur activité en 181739 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Allier, Joseph d'. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de la Grande Chartreuse ; de la Société littéraire de Grenoble ; de la municipalité (1789) ; de la Société des Amis de la Constitution (1789-1792) ; de l'administration départementale (1790) ; de la préfecture (1800) ; du Roi (1814). - Fils d'un traiteur de Grenoble. À distinguer de son frère cadet Joseph II Allier (1763-1843), imprimeur-libraire à Gap. Après des études au collège Royal-Dauphin, il est apprenti chez l'imprimeur-libraire de Grenoble Joseph Cuchet de janv. 1762 à nov. 1766, puis travaille de 1770 à 1777 à Lyon et Paris. Revenu à Grenoble, succède en fév. 1781 à André Arnaud dont il rachète le fonds ; reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 24 sept. 1781. Franc-maçon. Conseiller municipal de Grenoble de sept. 1802 à mai 1815. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811. Décédé à Grenoble en juin 1817. Son fils François-Joseph Allier est breveté imprimeur en sa succession le 1er oct. 1817

  • Imprimeur-libraire ; à Rennes, imprimeur-libraire de la faculté des droits (et des citoyens-militaires) ; à Brest, imprimeur de la représentation nationale. - Second fils et successeur de l'imprimeur-libraire Nicolas III Audran, qui se démet en sa faveur en 1784. Emprisonné le 22 janv. 1794 pour avoir imprimé des écrits favorables à la princesse de Lamballe, il n'est libéré le 9 avril 1794 qu'à la condition d'aller s'établir à Brest. Breveté imprimeur le 20 juillet 1811. Imprimerie fermée et brevet retiré en avril 1812 sur ordre du directeur général de la Librairie. Brevet cependant renouvelé le 8 déc. 1817. Décédé peu avant le 26 fév. 1818 (lettre du préfet du Finistère)

  • Libraire ; libraire de S. A. R. le prince de Galles (1779?-1817). - Aurait travaillé avant 1760 pour Andrew Millar. En faillite en 1779

    De 1760 à 1776, travaille en association avec Peter Abraham De Hondt. Associé à la fin de sa carrière à John Porter qui lui succède après 1815

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Reims. Reçu apprenti chez le libraire parisien Victor Desenne en août 1786 ; reçu libraire le 4 sept. 1787 en vertu d'un arrêt du Conseil du 27 août précédent réduisant son temps d'apprentissage. Dès 1790, exerce également l'imprimerie. Dit âgé de 37 ans en avril 1793 et de 39 ans fin fév. 1795. Breveté libraire le 1er oct. 1812. Une "Madame Blanchon" attestée à son adresse en 1813-1815. Déclaration de cessation de commerce le 14 déc. 1816. Brevet de libraire néanmoins renouvelé le 24 mars 1820. Un rapport d'inspecteur de la librairie en date du 7 mai 1821 indique : "N'a pas retiré son brevet ; mort"

    Dès août 1791 et jusqu'en l'an VIII (1799-1800), travaille en association pour l'imprimerie avec Laurent-Étienne Testu et à son adresse

  • Marchand d'estampes. - Peintre et graveur

    Associé à son oncle John Boydell à qui il succède en 1804

  • Se qualifie d'"éditeur". Ne figure pas parmi les libraires brevetés à Paris entre 1812 et 1830. Publie en 1816-1817 au moins deux éditions d'un almanach chantant pour l'année 1817

  • Imprimerie dirigée par Mathew Carey

  • Autre(s) graphie(s) : Cerioux. - Également graveur et éditeur d'estampes. - Fils d'un Jacques Cérioux et frère puîné de l'imprimeur-libraire parisien Jean-Baptiste Cérioux dit "Cérioux aîné". Se marie à Paris en janv. 1804. Exerce en qualité de libraire à Paris dès oct. 1805. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811. En faillite en mai 1813. Se qualifie de "propriétaire et éditeur" d'estampes en 1814-1815. Exerce la librairie jusqu'en 1816-1817 au moins

  • Fils et successeur du libraire John Cooke. "Common councillor Farringdon ward" de 1805 à 1816

    En association avec son père John Cooke en 1789

  • Autre(s) graphie(s) : Cornillac ; Cornillac dit Lambert. - Imprimeur-libraire. - Fils d'un marchand d'Avignon, où il fait son apprentissage chez Jean-Louis Chambeau. Compagnon relieur à Châtillon-sur-Seine dès 1770. Reçu libraire à Châtillon le 12 fév. 1778. Vend aussi de l'encre, de la cire à cacheter, des registres et portefeuilles et des papiers peints. Reçu imprimeur à Châtillon par arrêt du Conseil du 2 fév. 1790 à l'issue d'un concours (21 janv. 1790). Lance le "Journal de Châtillon" (août 1790 - janv. 1791). Officier municipal de déc. 1792 à 1795 et procureur de la commune à partir d'avril 1793. Dit à tort âgé de 47 ans en fév. 1793. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811. Décédé à Châtillon-sur-Seine en oct. 1818. Son fils Charles Cornillac-Lambert (1788-18..) lui succède dès 1817 avant d'être breveté imprimeur le 20 nov. 1818 en sa succession

Organisations créées en 181775 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 18178 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 18171 document

Organisations ayant cessé leur activité en 18171 document

  • Maison d'édition et librairie. - Publie des écrits catholiques, notamment le périodique "Mémorial religieux, politique et littéraire" (sept. 1815 - nov. 1816), fondé et rédigé par Mathieu-Guillaume-Thérèse Villenave (1762-1846). Ne semble plus en activité au-delà de 1817

Œuvres créées en 1817212 documents

Œuvres terminées en 181721 documents

Spectacles représentés en 181717 documents

Documents publiés en 18173608 documents

  • 10 Variations pour le piano forte sur un air populaire napolitain dit La Ricciolella, intercalé dans le Carnaval de Venize (sic), ballet de l'Opéra

    Description matérielle : In-fol., 12 p.
    Description : Sources : Daté d'après A. Devriès et F. Lesure : Dictionnaire des éditeurs de musique français, vol.1
    Édition : Paris : Carli , [ca.1817]]
    Compositeur : Franciszek Mirecki (1791-1862)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43158260f]
  • 1816...

    Description matérielle : 10 flles : 63 x 45
    Description : Note : Registre C 1693
    Échelle : 20 v = 0m 125 @
    Édition : @g : @g , 1817

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406836325]
  • Le 21 janvier 1793, poème en quatre chants, par Monti, traduit de l'italien par Joseph Martin, avec le texte en regard

    Description matérielle : In-8° , XVI-159 p.
    Description : Note : Le faux-titre porte : "La Morte di Ugo Bassville, poema. La Mort de Hugues Bassville, poème"
    Édition : Paris : Rey et Gravier , 1817
    Auteur du texte : Vincenzo Monti (1754-1828)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30971878r]
  • 2 Airs à 1 v. et acc. tirés de l'Elisabetta d'Inghilterra

    Description matérielle : [V] p. 144 ; [VI] p. 44, in-fol.
    Description : Note : Dans : Journal d'Euterpe, 1817 [V] ; 1818 [VI]
    Édition : Paris : [s.n.] , 1817-1818
    Compositeur : Gioachino Rossini (1792-1868)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432436651]
  • 2 Airs de 1 v. et acc. tirés de Deucalion et Pyrrha

    Description matérielle : In-fol., [V], p. 133 ; [VI], p. 20
    Description : Note : Dans : Journal d'Euterpe, 1817,[V] ; 1818, [VI]
    Édition : Paris : [s.n.] , 1817-1818
    Compositeur : Henri-Benoit-François Darondeau (1779-1865)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb429364861]
  • 3 Duos concertants pour deux violons... par J.-B. Viotti. [W IV : 28-30]

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : Janet et Cotelle , [1817]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43324134c]
  • 3 Quatuors concertants pour deux violons, alto et basse... par J.-B. Viotti. [W II : 13-15]

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : Janet et Cotelle , [1817]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43324184x]
  • [42 lithographies en couleurs de costumes italiens, russes, suisses etc...]

    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1817-1819
    Auteur du texte : Hippolyte Lecomte (1781-1857)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43997290b]
  • L'abbaye de Craigh-Melrose, ou Mémoires de la famille de Mont-Linton

    Description matérielle : 4 t. ([6]-258 ; [4]-225 ; [4]-230 ; [4]-219 p.)
    Description : Note : Trad. de : "Craigh-Melrose priory, or Memoirs of the Mount Linton family". - Par mistriss Moss, née Henriette Rouvière, d'après Barbier
    Sources : CG, CXX, 369. - Barbier
    Édition : , 1817
    Auteur du texte : Henrietta Rouvière Mosse (17..-1834)
    Traducteur : Jean Cohen (1781-1848)
    Imprimeur-libraire : Louis-Toussaint Cellot (1788-1869), François-Étienne Ledoux (libraire, 17..-18..), Noël-Louis-Joseph Tenré (libraire, 17..-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30985997g]
  • L'abécédaire du petit naturaliste

    contenant tout ce qu'il est nécessaire d'apprendre aux enfans, et un petit abrégé de l'histoire des animaux...

    Description matérielle : 1 vol. (60- p.-[4] p. de pl.
    Édition : Paris : Saintin , 1817

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44497095s]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données