Auteurs nés en 1834808 documents

Auteurs morts en 1834376 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 183410 documents

  • Dessinateur. - illustrateur

  • Acteur de théâtre. - Acteur au théâtre du Gymnase. - Marchand de tableaux, vend son commerce du 54 rue Laffitte en 1863. - En 1863, entre dans l'administration

  • Libraire-éditeur. - Fils d'un géomètre. Breveté libraire à Paris le 15 déc. 1834. Rachète le fonds de J.-J. Blaise en 1839. Qualifie son établissement "Librairie catholique de P.-J. Camus". Paul-Marie-Joseph Leloup lui succède en oct. 1866 au plus tard (et fera faillite en nov. 1869)

  • Actrice. - Joue au théâtre du Palais-Royal

  • Imprimeur-libraire et avocat. - Natif de Cahors, où il est reçu avocat avant 1826 (y publie alors un "Traité de la célébration et du contrat de mariage"). Élu après la révolution de juillet 1830 sous-lieutenant de la garde nationale de Cahors, dont il devient ensuite capitaine. Auteur de nombreux factums, pétitions et publications à caractère judiciaire et législatif ; également auteur d'une comédie, "Les St-Simoniens" (Cahors, l'auteur, 1835), d'une "Biographie de Rouget-Delisle" (Paris, 1842), d'une "Vie du maréchal Bessières" (Cahors, 1845), et d'un "Manuel des pères et mères de famille" (Cahors, 1853). Établi imprimeur en 1834 ou peu avant, il imprime notamment la "Revue du Quercy" entre 1834 et 1845. Décédé à l'hospice de Cahors en oct. 1863

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur lithographe ; imprimeur de la préfecture [du Cher], de la mairie [de Bourges] (, de l'académie, etc.). - (Nicolas-) Alexandre Jollet, né en 1802 dans la Haute-Marne, fils d'un employé des contributions indirectes et gendre (mai 1829) de l'imprimeur-libraire de Bourges Jean-Baptiste-Claude Souchois, est breveté imprimeur et lithographe le 3 avril 1834 en succession de la veuve de celui-ci. Exerce sous le nom de Jollet-Souchois. Imprime le "Journal du Cher", dont il est propriétaire, de 1834 à 1858. En procès pour ce périodique, il publie en oct. 1847 "Affaire de presse. Procès du Journal du Cher". Administrateur de la Caisse d'épargne, il siège également à plusieurs reprises au tribunal de commerce de Bourges. Décédé à Bourges en mai 1859. Sa veuve, née Marie-Corinne Souchois (1812-18..), est brevetée imprimeur et lithographe en sa succession le 16 août 1859. Puis son fils Alfred-Louis Jollet, breveté le 4 juin 1860, lui succède et exercera sous la raison "A(lfred) Jollet fils"

  • Imprimeur. - Breveté imprimeur le 23 juillet 1858 en succession d'Alexandre-Joseph-Eugène Guiraudet (1792-1860) dont il était déjà l'associé depuis 1834 au plus tard. Auteur en 1854 de l'opuscule "À mes confrères les imprimeurs de Paris. Gardons nos casses, ne les mutilons pas" (Paris, impr. de Guiraudet et Jouaust). Décédé le 19 déc. 1864 ; dit alors âgé de 63 ans. Son fils et associé Damase Jouaust est breveté le 13 février 1865 en sa succession

  • Imprimeur-libraire. - Fils du libraire Bernard I Lapeyrette. Succède, comme imprimeur, à Pierre Serres en 1834. Est également lithographe. Cède son imprimerie à Jacques-Maurice Marque en 1862

  • Editeur de cartes géographiques à Liverpool en 1834 puis à Londres avec son fils George junior en 1848

Personnes ayant cessé leur activité en 183460 documents

  • Libraire ; "libraire-éditeur" ; libraire de la Société de géographie (1825). - Né à Saint-Irénée (aujourd'hui Lyon) ; fils de Claude Bertrand, maître charpentier à Lyon. Il est établi depuis trois ans à Paris, domicilié rue du Hurepoix, n° 19, et on le dit âgé de 23 ans et garçon libraire lorsque sa carte de sûreté lui est délivrée, le 9 août 1793. Capitaine au 19e bataillon de la garde nationale de Paris en 1792, il occupe diverses fonctions au sein de ce corps dont il devient membre du conseil d'administration en 1793. Exerce la librairie à son compte à Paris à partir de 1797 au plus tard. Succède au fonds du libraire parisien François Buisson en 1806 et à celui de la veuve de Nicolas Desaint peu avant sept. 1807. Breveté libraire à Paris le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé les 15 mars 1817 et 20 juin 1820). Commandant du 3e bataillon de la 11e légion de la Garde nationale à partir de janv. 1814. Chevalier de la Légion d'honneur le 16 janv. 1816. Franc-maçon, grand officier du Grand Orient de France. Membre de la Société de géographie, dont il est le libraire et dont il publie le bulletin mensuel. Son fils (Joseph-) Jean-Baptiste (Arthus-) Bertrand (m. 1842) est breveté libraire en sa succession le 13 fév. 1834. Décédé en déc. 1840

  • Imprimeur ; éditeur. - Natif de Paris, fils de Louis-Augustin Auffray, rentier. Breveté imprimeur à Paris le 10 juin 1830 en remplacement de Jeanne Barillot, veuve de l'imprimeur-libraire Jean-Louis Scherff (1755-1819), qui se démet en sa faveur. Se qualifie "successeur de madame Scherff" sur ses publications. Condamné avant avril 1833 à une amende de 3 000 francs pour ne pas avoir fait figurer son nom sur un ouvrage sorti de ses presses. Transmet son brevet le 3 avril 1834 à Jacques-René Mevrel et ne semble plus exercer au-delà de cette date. Devenu ingénieur, il décède à Charleville-Mézières (Ardennes) en oct. 1879 ; dit alors âgé de 73 ans

  • Autre(s) graphie(s) : Marc-Aurelle. - Variante(s) de prénom : Joseph-Emmanuel-Marc. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'Armée du Midi (ou : de l'armée du général Carteaux), notamment pendant le siège de Toulon (1793), puis imprimeur de l'Armée navale (de la Méditerranée) (1794) ; imprimeur de l'Armée d'Égypte, à bord de la frégate "La Justice", puis au Caire (1798 - début 1799). - Fils du libraire de Valence Pierre Aurel. À partir de juillet 1793, exerce en qualité d'"imprimeur suivant l'armée" de la République qui, partie d'Avignon, met le siège devant Toulon. À la reprise de la ville (19 déc. 1793), l'atelier de l'imprimeur-libraire toulonnais Jean-Louis-Raymond Mallard, en fuite, lui est attribué. Y publie alors sous la raison "Imprimerie révolutionnaire de Marc Aurel". Travaille quelques mois en association avec son frère (André-Marie-) Auguste Aurel, avant de lui laisser la direction de l'imprimerie de Toulon et de s'embarquer sur le "Sans-Culotte", navire amiral de l'escadre de la Méditerranée (avril 1794), dont il dirige l'imprimerie ("Imprimerie de l'escadre", "Imprimerie de l'Armée navale") jusqu'au 15 nov. 1794. Remplacé alors par son second Jacques Grivel, sur ordre du représentant du peuple. Réembarqué lors de l'expédition d'Égypte en qualité d'"imprimeur du général en chef et de l'armée expéditionnaire d'Égypte" (mai 1798). Prototypographe du Caire (15 août 1798), il fait aussi paraître le premier journal d'Égypte, "Le Courrier de l'Égypte". Regagne Valence après avoir revendu son matériel à l'Imprimerie nationale établie à Alexandrie (janv. 1799). Breveté imprimeur à Valence le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 25 mai 1819), libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 4 juillet 1818) et imprimeur lithographe le 2 avril 1819. Décédé à Avignon en sept. 1834

    À Valence, a travaillé en association avec sa mère, veuve de Pierre Aurel

  • Libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien François-Jean Baudouin (1759-1838) et frère jumeau de l'imprimeur-libraire Charles Baudouin, avec qui il travaille en association à partir de 1816. Aurait été auparavant secrétaire de la présidence de la Chambre des représentants pendant les Cent-Jours (mars-juin 1815). N'est breveté libraire que le 26 mai 1820. Hippolyte Baudouin (1795-18..), frère de Charles et d'Alexandre, rejoint leur association avant 1828. Association dissoute en 1834 ; Alexandre Baudouin est qualifié d'"ancien libraire" à partir de cette date. Il est l'auteur d'un "Dictionnaire des gens du monde..." (1re éd., Paris, 1818 ; 3e éd., 1821), de plusieurs opuscules sur la propriété littéraire et la police de la presse et de la librairie (1836 et 1852) et d'"Anecdotes historiques du temps de la Restauration, suivies de recherches sur l'origine de la presse..." (Paris, 1853). Serait décédé en Algérie peu avant 1860 (d'après E. Werdet). Son brevet de libraire est annulé le 2 sept. 1860 pour cause d'inexploitation

  • Imprimeurs-libraires et éditeurs. - Association formée d'abord par les frères jumeaux Charles (1791-186.?) et Alexandre (1791-1859?) Baudouin, fils de l'imprimeur-libraire parisien François-Jean Baudouin. Charles Baudouin est breveté imprimeur en succession de son père le 16 fév. 1816 (il se démettra de ce brevet le 12 août 1822) et libraire le 10 sept. 1820. Son frère Alexandre, qui ne sera breveté libraire que le 26 mai 1820, travaille cependant avec lui dès 1816. Leur jeune frère Hippolyte Baudouin (1795-18..) les rejoint avant 1828 (il est breveté libraire le 29 avril 1828). Les frères Baudouin, actionnaires par ailleurs du journal "Le Constitutionnel", sont poursuivis en justice et condamnés en 1824 et 1828 pour des éditions des "Chansons" de Pierre-Jean de Béranger. Honoré de Balzac, alors imprimeur, travaille pour les frères Baudouin en 1826-1828, après s'être associé leur ancien prote André Barbier. L'association des frères Baudouin semble s'être dissoute en 1834 ; d'après Werdet, les trois frères auraient été alors ruinés par un "usurier" ; Alexandre Baudouin est qualifié d'"ancien libraire" à partir de cette date

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur à Bordeaux de l'imprimeur-libraire Pierre I Beaume. Né après 1776, probablement à Nîmes où son père exerce alors uniquement. Établi à la mort de son père, en 1799, il est breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 8 août 1816) et libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 4 juillet 1818). Auteur d'un "Vocabulaire français-espagnol à l'usage des deux nations..." (1re éd. chez lui en 1810 ; 7e éd. ibid. en 1823) et d'un "Itinéraire du Portugal..." (1810) ; éditeur français du "Nouveau Sobrino ou Grammaire espagnole simplifiée..." de Francisco Martínez (1re éd. chez lui en 1809 ; 4e éd. ibid. en 1823 ; 12e éd. chez sa sœur et successeur en 1847). Imprimeur du périodique "La Ruche d'Aquitaine". Décédé en nov. 1834 ; sa sœur Pauline-Catherine Beaume, veuve Laplace (née en 1782), est brevetée imprimeur et libraire en sa succession le 23 fév. 1835

  • Frère de l'imprimeur-libraire Nicolò Bettoni qui lui confie l'imprimerie d'Alvisopoli

    Travaille en association avec son frère Nicolò Bettoni

  • Libraire et éditeur ; libraire pour l'éducation (1809-1811) ; éducateur et auteur. - Né à Dammartin (Seine-et-Marne, probablement Dammartin-sur-Tigeaux, près de Coulommiers). Fait ses débuts dans la littérature au cours de la Révolution sous le nom de "Platon Blanchard" ou de "P. B**". Ouvre une institution pour jeunes gens à Paris en l'an IX (1800-1801). S'établit libraire vers 1809 pour commercialiser ses propres ouvrages d'éducation. Breveté libraire le 1er oct. 1812. Travaille en association avec Alexis Eymery sous la raison "P. Blanchard et compagnie", puis, à partir du 30 nov. 1811, "P. Blanchard et A. Eymery". Association dissoute le 4 mai 1812. Alexis Eymery conserve l'adresse de la rue Mazarine. Pierre Blanchard se retire et Pierre-Charles Lehuby est breveté libraire en sa succession le 17 nov. 1834. Décédé à Angers en 1856

  • Imprimeur-libraire et lithographe. - En activité dès 1799-1800, alors associé à l'imprimeur Lépagnez. A peut-être succédé à l'imprimeur-libraire Jean-Baptiste Poirson vers 1807. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 1er août 1816), libraire le 6 avril 1829 et lithographe à la même date. Encore en activité en juillet 1834

  • Libraire ; éditeur ; auteur ; journaliste. - Né à Paris. Fils cadet de l'imprimeur-libraire parisien Martin Bossange (1765-1865), frère du libraire Hector Bossange (1795-1884). Fait ses études au lycée Napoléon à Paris. Formé au métier de libraire en travaillant pour son père à Londres. Breveté libraire à Paris le 14 mars 1820, en même temps que son frère Hector, avec lequel il s'associe. Exercent ensemble dès 1820 sous la raison "Bossange frères". Publie en 1821 une notice sur la vie et les écrits de Constantin-François de Chassebœuf Volney. En difficultés financières dès 1827, il fait faillite le 4 juin 1830. Se retire progressivement de la librairie, laissant son frère seul après 1834. Publie en 1832 un essai, "Des crimes et des peines capitales", puis des pièces de théâtre en collaboration avec Frédéric Soulié dont "La Famille de Lusigny". En 1847, prend la direction du théâtre des Nouveautés. Écrit également pour la presse. Nommé secrétaire général de la Compagnie des chemins de fer de l'Est vers 1850. Son brevet de libraire n'est annulé qu'en déc. 1860. Décédé en janv. 1862 à Maisons-sur-Seine (aujourd'hui Maisons-Laffitte, Yvelines)

    Travaille en association avec son frère Hector de 1820 à 1834 au moins

Organisations créées en 183498 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 183424 documents

Organisations ayant cessé leur activité en 18341 document

  • Imprimerie-librairie placée sous la tutelle de la "superintendencia de Correos" et fondée par le roi Charles III à partir notamment de la "Imprenta (real) de la Gaceta", dirigée de 1761 à sa mort (1780) par le libraire Francisco Manuel de Mena. Auparavant, et depuis le XVIIe siècle, "Imprenta real" est une raison sociale qu'utilisent les imprimeurs royaux à côté de leur nom particulier. Gabino de Mena, neveu et héritier de F. M. de Mena, est le premier directeur ("administrador") de cette nouvelle "Imprenta real", qui absorbe en 1794 la "Imprenta y Obrador de fundición de la Real biblioteca" (imprimerie et fonderie de caractères attachées depuis les années 1760 à la Bibliothèque royale). L'imprimerie compte 15 presses en 1780 et 21 en 1794. Protes ("regentes") ayant aussi signé de leur nom certaines impressions : Lázaro Gayguer en 1790-1794 et Pedro Julián Pereira en 1797-1800. L'"Imprenta real" devient après 1834 "Imprenta nacional"

Œuvres créées en 1834164 documents

Œuvres terminées en 183428 documents

Spectacles représentés en 183442 documents

Documents publiés en 18345783 documents

  • تخليص الإبريز في تلخيص باريس

    Description matérielle : Gr. in-8° , IV-210-4 p.
    Description : Note : "Tahlīṣ al ibrīz"... - Relation du voyage de l'auteur en France et description de Paris
    Édition : Boulāq , 1250 (1834)
    Auteur du texte : Rifāʿaẗ Badawī Rāfiʿ al- Ṭahṭāwī (1801-1873)

    2 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31216771z]
  • قلائد المفاخر في غريب عوائد الأوائل والأواخر

    Description matérielle : 1 vol. (4-2-106-112 p.)
    Description : Note : "Qalāʼid al-mafāh̲ir fī ġarīb ʿawāʼid al-awāʼil wa-l-awāh̲īr". - Traduction arabe par Rifāʿa Rāfiʿ al-Taḥtāwī de : "Apercu historique sur les moeurs et coutumes des nations" et de "Dictionnaire des connaissances utiles, contenant les principales expressions géographiques, littéraires, etc. de l'Europe". En tête, lexique des termes étrangers à la langue arabe contenus dans l'ouvrage
    Édition : Boulak , 1249 (1834)
    Auteur du texte : Georges Bernard Depping (1784-1853)
    Traducteur : Rifāʿaẗ Badawī Rāfiʿ al- Ṭahṭāwī (1801-1873)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326547358]
  • ספר // עץ חיים // אדער // דייתשע איבערזעטצונג // דער // חמשה חומשי תורה // נעבזט // חומש מגילות אונד הפטרות. // פאן דעם געלעהרטען אונד אללגעמיין געשאטצטען מ. מענדעלזזאהן // זולצבאך // שנת ה"ת"ק"צ"ד לב"ע. // פיערטע דורכאויש פערבעשערטע אויפלאגע

    Vierte Durchaüs verbesserte Aüflage
    Description matérielle : f. [1], 1, 3-319, [1]
    Description : Note : Texte en waybertaytsh
    Édition : זולצבאך [Sultzbach] : S. Arnstein und Sohne , 5594 [= 1834]
    Traducteur : Moses Mendelssohn (1729-1786)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44730276n]
  • 10 Août 1792

    Raffet del., [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 7,5 x 9,5 cm (im.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - Chine appliqué
    Note : Ce tirage provient du "Musée de la Révolution. Histoire chronologique de la Révolution Française" édité par Perrotin en 1834. - Le 10 août 1792, des sans culottes parisiens envahissent les Tuileries avec l'aide de volontaires bretons et marseillais
    Sources : Giacomelli, Hector, "Raffet son oeuvre lithographique et ses eaux-fortes", Paris, Bureaux de la Gazette des Beaux-Arts, 1862, pp. 275-277
    Édition : [Paris] : Perrotin , [1834]
    Dessinateur de l'œuvre reproduite : Denis-Auguste-Marie Raffet (1804-1860)
    Graveur : Jean-Jacques Frilley (1797-18..)
    Éditeur commercial : Perrotin (éditeur, 17..-18.. )

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40553287j]
  • 1793, 1815, 1832, épisodes des guerres de la Vendée, précédés d'un tableau historique de cette contrée depuis la révolution de Juillet, par J. Crétineau-Joly

    Description matérielle : In-8° , VIII-417 p. et pl.
    Édition : Paris : Pillet aîné , 1834
    Auteur du texte : Jacques Crétineau-Joly (1803-1875)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30286528k]
  • 1834. Profession de foi de M. Ymbert, membre du Conseil général de l'Aisne, maître des requêtes, chef de la division des gardes nationales

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : (Paris,) : Impr. de P. Dupont et Gaultier-Laguionie , (s. d.,)
    Éditeur scientifique : France. Chambre des députés (1814-1848)
    Autre : Jean-Gilbert Ymbert (1784?-1846)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36362487f]
  • 1834. Situation politique de la France, principes d'une alliance politique ayant pour but de mettre fin à la lutte révolutionnaire par l'initiative du progrès social. [Signé : Jules Lechevalier, E. Mallac.]

    Description matérielle : In-8° , 32 p.
    Édition : Paris : "Revue du progrès social" , 1834
    Auteur du texte : Jules Lechevalier Saint-André (1806-1862)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30866926m]
  • [18 Brumaire an 8]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 7,5 x 9,5 cm (im.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - Chine appliqué
    Note : Ce tirage provient du "Musée de la Révolution. Histoire chronologique de la Révolution Française" édité par Perrotin en 1834. - Epreuve sans titre ni lettre
    Sources : Giacomelli, Hector, "Raffet son oeuvre lithographique et ses eaux-fortes", Paris, Bureaux de la Gazette des Beaux-Arts, 1862, pp. 275-277
    Édition : [Paris] : Perrotin , [1834]
    Dessinateur de l'œuvre reproduite : Denis-Auguste-Marie Raffet (1804-1860)
    Graveur : Jean-Jacques Frilley (1797-18..)
    Éditeur commercial : Perrotin (éditeur, 17..-18.. )

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb405618977]
  • 18 Brumaire an 8

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 7,5 x 9,5 cm (im.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - Chine appliqué
    Note : Ce tirage provient du "Musée de la Révolution. Histoire chronologique de la Révolution Française" édité par Perrotin en 1834. - Dans ce volume, il existe une épreuve sans le titre
    Sources : Giacomelli, Hector, "Raffet son oeuvre lithographique et ses eaux-fortes", Paris, Bureaux de la Gazette des Beaux-Arts, 1862, pp. 275-277
    Édition : [Paris] : Perrotin , [1834]
    Dessinateur de l'œuvre reproduite : Denis-Auguste-Marie Raffet (1804-1860)
    Graveur : Jean-Jacques Frilley (1797-18..)
    Éditeur commercial : Perrotin (éditeur, 17..-18.. )

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40561895j]
  • 1er Arrondissement. Clermont ("intra muros")

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Description : Note : En faveur de la candidature de M. Blatin aîné
    Édition : Clermont : Impr. de Thibaut-Landriot , (1834,)
    Éditeur scientifique : France. Chambre des députés (1814-1848)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363625553]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données