Auteurs reliés à Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

Tout (5 Contributeurs)
  • Orientaliste. - Professeur d'arabe au Collège royal de France, Paris et membre de l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres (1849). - Fils de Jean-Jacques-Antoine Caussin de Perceval (1759-1835)

    Contributions communes de Amand-Pierre Caussin de Perceval (1795-1871) et Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

  • Libraire et éditeur de cartes géographiques. - Né à Mansfield (Nottinghamshire), fils d'un maître d'école de cette ville. D'abord placé à 14 ans comme laquais. Poète et auteur dramatique. Se serait établi libraire à Londres avec l'aide du poète Alexander Pope en 1735. Publie sous plusieurs pseudonymes. En 1739, emprisonné une semaine pour la publication d'un pamphlet critique vis-à-vis de plusieurs lords de la Chambre. Fonde et publie plusieurs périodiques dont "The Museum" et "The Annual Register". Décédé lors d'un déplacement à Durham en sept. 1764

    À partir de 1750 environ, s'associe son frère cadet James Dodsley (1724-1797), son employé depuis 1742, qui lui succède en 1764

    Contributions communes de Robert Dodsley (1704-1764) et Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

  • A aussi écrit en espagnol

    Inspecteur de l'enseignement primaire, auteur d'ouvrages pédagogiques et d'ouvrages sur l'Orient. - Remarqué par les dirigeants turcs, il enseigna en Turquie, et l'Iran lui décerna le titre de "mirza"

    Contributions communes de Jean-Jacques-Julien Gillet-Damitte (1803-1875) et Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

  • Religieux. - Ordonné prêtre (en 1824). - Éditeur des Patrologies latine et grecque. - Imprimeur. - Fondateur des journaux "L'Univers", "La Vérité", "Le Courrier de Paris"

    Contributions communes de Jacques-Paul Migne (1800-1875) et Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

  • Autre(s) graphie(s) : Renouard l'aîné. - Libraire ; commissionnaire en librairie. - Fils du fabricant de gaze Jacques-Augustin Renouard (1736-1806), avec qui il travaille en association à partir de 1781. Prend une part active aux débuts de la Révolution : électeur de 1791 et 1792 ; membre des Jacobins ; membre du conseil général de la Commune de Paris et commissaire civil en 1793 ; membre du comité civil de la section des Amis-de-la-Patrie en l'an II. Se lance vers cette date dans la librairie tout en continuant à gérer la fabrique de gazes jusqu'en 1797 env. Arrêté après le 9-Thermidor (27 juillet 1794), libéré le 3 déc. suivant ; à nouveau arrêté le 25 mai 1795 et mis en liberté provisoire le 10 juin suivant. Breveté libraire le 25 oct. 1813 (brevet renouvelé le 30 mars 1820). Se retire des affaires en 1825, après s'être démis en faveur de son fils Jules Renouard, qui succède à son brevet dès le 19 oct. 1824. Après la révolution de 1830, sera pendant quelques années maire du XIe (auj. VIe) arrondissement avant de se retirer en 1834 à l'abbaye de Saint-Valery-sur-Somme, qu'il avait achetée à un cousin. Collectionneur et bibliophile, auteur de nombreux ouvrages de bibliographie (notamment "Annales de l'imprimerie des Alde...") et de philologie, ainsi que d'opuscules à caractère politique et économique publiés pendant la Révolution ; éditeur critique de nombreux ouvrages classiques. Décédé à Saint-Valery-sur-Somme en déc. 1853

    Contributions communes de Antoine-Augustin Renouard (1765-1853) et Louis-Gabriel Taillefer (1767-1852)

Tout (5 Contributeurs)