Auteurs en relation comme :

Auteurs reliés à Jean-Antoine Gastinel (1735-1822)

Tout (2 Contributeurs)
  • Imprimeur du département [de l'Isère] (déc. 1795) ; imprimeur de l'évêque [du département de l'Isère] (1796) ; imprimeur des tribunaux civils et correctionnels [de Grenoble] (1796). - Exerce en qualité d'imprimeur à Grenoble dès août 1793. Se qualifie d'imprimeur-libraire en 1794 ; publie alors l'"Instruction sur l'écriture à la portée de tous les citoyens", de l'instituteur Alexandre Zeis. Imprime en mai 1795 l'éphémère journal "Le Reveil extraordinaire..." À partir de sept. 1795 et jusqu'en mai 1797, travaille en association avec l'imprimeur Alexandre-Antoine Ferry ; impriment l'"Almanach pour l'an V de la République française" sous la raison "Duclaud et Ferry". N'exerce plus après 1797

    Travaille en association avec Alexandre-Antoine Ferry, imprimeur à Grenoble, de l'été 1795 à mai 1797

    Contributions communes de G. Duclaud (imprimeur-libraire, 17..-18..?) et Jean-Antoine Gastinel (1735-1822)

  • Imprimeur ; imprimeur du département [de l'Isère] (déc. 1795) ; imprimeur de l'évêque [du département de l'Isère] (1796) ; imprimeur des tribunaux civils et correctionnels [de Grenoble] (1796). - Exerce en qualité d'imprimeur à Grenoble à partir de 1794. Lieutenant au 9e bataillon de l'Isère. De sept. 1795 à mai 1797, travaille en association avec G. Duclaud, également imprimeur à Grenoble ; impriment l'"Almanach pour l'an V de la République française" sous la raison "Ferry et Duclaud". Entre 1794 et 1797, Alexandre-Antoine Ferry imprime aussi sous son seul nom. Se qualifie en mai 1797 d'"imprimeur des nouveautés". Rachète en 1797 le matériel de l'imprimeur Jean-Louis Moyse (né le 13 juin 1773), fils de l'imprimeur Pierre-François Moyse (17..-1794), qu'il fait travailler comme ouvrier. Imprime et rédige "Le Journal de Grenoble" à partir de 1798. Arrêté en juin 1799 avec J.-L. Moyse pour avoir recelé un réquisitionnaire, il est remis en liberté ainsi que son ouvrier en vertu de la loi du 2 juillet 1799. Encore en activité en 1801. Une veuve Ferry exerçant l'imprimerie sous la raison "Ve Ferry" est attestée à Grenoble en nov. 1801 et janv. 1802, à la même adresse (rue Chenoise)

    Travaille en association avec l'imprimeur G. Duclaud de l'été 1795 à mai 1797

    Contributions communes de Alexandre-Antoine Ferry (17..-1801) et Jean-Antoine Gastinel (1735-1822)

Tout (2 Contributeurs)