Auteurs reliés à Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

Tout (11 Contributeurs)
  • Imprimeur-libraire ; libraire juré de l'université [de Paris] ; imprimeur de l'académie de Richmond (Virginie) (1788) ; "l'un des imprimeurs-électeurs de la ville" de Paris (1789) ; imprimeur du département de la Seine (1790). - Fils de l'imprimeur-libraire parisien André Cailleau. Gendre de l'imprimeur-libraire Gabriel Valleyre. Reçu libraire en oct. 1753 et imprimeur en mai 1772. A utilisé, vers 1783, le pseudonyme "Philarete", à l'adresse de "Philadelphie, rue de l'Equerre, au Compas". Membre de la 1re assemblée électorale de Paris, réunie à partir d'oct. 1790 (dit alors âgé de 62 ans). Volontaire du 1er bataillon de la garde nationale de Saint-Étienne-du-Mont. Connu aussi comme littérateur satirique et auteur dramatique. Également éditeur intellectuel et auteur de biographies et d'almanachs. A fréquemment publié dans l'anonymat ou sous pseudonyme et fausse adresse

    Contributions communes de André-Charles Cailleau (1731-1798) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Chirurgien

    Contributions communes de M. Chirol (chirurgien, 17..-17..) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Contributions communes de Cotte (dessinateur et graveur, 17..-17..) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Imprimeur-libraire et marchand d'estampes. - En activité à Paris dès 1792. Publie notamment des almanachs, dont les "Etrennes mignonnes". Non retenu parmi les imprimeurs brevetés dans la capitale par les inspecteurs de la librairie, il envoie une lettre de protestation au ministre de la Justice le 8 fév. 1811. Continue toutefois à exercer la librairie. En faillite déclarée le 8 mars 1811. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 11 sept. 1818). Encore attesté en 1824, il décède cette même année, date à laquelle sa veuve lui succède, en association avec Paul-Joseph Boucquin, breveté libraire le 13 avril 1824 en remplacement de son mari

    Contributions communes de Jean-Baptiste Demoraine (17..-1824) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Libraire et marchand d'estampes. - Né vers 1721. Fils d'un maître savetier qui aurait été aussi gazetier à Paris. Entre en qualité d'alloué chez l'imprimeur-libraire parisien Guillaume II Desprez en juillet 1738. Travaille successivement comme ouvrier imprimeur puis prote d'atelier (en 1758). En apprentissage formel chez l'imprimeur-libraire Laurent-Charles d'Houry à partir d'oct. 1761, il est reçu maître libraire le 21 fév. 1764 moyennant dispense de fin d'apprentissage. Publie plusieurs almanachs, notamment l'"Almanach de Versailles" de 1774-1775 à 1788-1789, les "Étrennes intéressantes des quatre parties du monde" de 1777 à 1791, et les "Étrennes universelles, utiles et agréables..." Encore en activité en 1791, il n'est plus attesté après cette date

    Contributions communes de François-Guillaume Deschamps (1721?-179.?) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Libraire et relieur. - Fils du libraire-relieur parisien Pierre-Étienne Janet (1746-1830) et frère de l'éditeur de musique Pierre-Honoré Janet (1779?-1832) et du graveur-éditeur François-Pierre Janet (1784-1870). D'abord établi en 1810 comme satineur et relieur. Breveté libraire à Paris le 26 juin 1821, en succession de son père qui lui cède son brevet (rapport de l'inspecteur du 12 avril 1821). Édite des almanachs, des livres d'étrennes et des livres de présent connus sous le nom de "keepsakes". Réalise des cartonnages, des reliures en série et des reliures de luxe. Faillite déclarée le 6 juillet 1838. Décédé à Paris en janv. 1840. Sa veuve lui succède dès 1841 et exercera jusqu'en 1875 au moins

    Contributions communes de Louis Janet (1788-1840) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Libraire-relieur ; marchand de musique. - Reçu à la maîtrise de relieur-doreur en 1776, reçu apprenti libraire en mai 1787, il s'établit rue Saint-Jacques vers 1790 comme libraire et relieur. Se dit "successeur du sieur Jubert, doreur" (1790-1793), plus tard de Chapelle, marchand de musique (mars 1802). Vend de petits almanachs à miroirs couverts de moire et de satin. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 28 mars 1820). Un fils, Pierre-Claude-Louis dit Louis Janet, lui succède à la librairie ; un autre, Pierre-Honoré (17..-1832) lui succède dès mars 1808 comme marchand de musique, sous la raison "Janet et Cotelle" à partir d'avril 1810. - Inventaire après décès 8 mars 1830

    Contributions communes de Pierre-Étienne Janet (1746-1830) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Variante(s) de prénom : Jacques. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Philippe-Denis Langlois. Également marchand d'encre. Accusé avec son père d'avoir vendu un almanach contenant des propos contre-révolutionnaires, il est traduit devant le Tribunal révolutionnaire et bénéficie d'un non-lieu le 17 déc. 1793. En faillite en juillet 1803. Lors de l'enquête des inspecteurs de la librairie de déc. 1810, on indique qu'il aurait "tout vendu en fait d'imprimerie". Breveté libraire le 1er oct. 1812. Cesse d'exercer entre 1813 et 1820. Aurait été breveté à nouveau en 1820

    Contributions communes de Jacques-Denis Langlois (imprimeur-libraire, 17..-18..) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Graveur

    Contributions communes de Vincent Le Sueur (1668-1743) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Autre(s) graphie(s) : Prault fils. - Libraire. - 3e fils de l'imprimeur-libraire parisien Pierre Prault, et frère cadet de Laurent-François I et de Pierre-Henri Prault. Reçu maître le 23 mars 1752. Embastillé en nov. 1752 pour vente d'ouvrages prohibés, jansénistes notamment. Vend son fonds aux frères Christophe et François Dumoulin le 23 juillet 1772. Semble avoir néanmoins continué à exercer jusqu'à son décès (à Balan, près de Sedan, en oct. 1773). Veuve attestée en sa succession de 1773 à 1789

    Contributions communes de Laurent Prault (1726-1773) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

  • Autre(s) graphie(s) : Valleyre aîné. - Imprimeur-libraire. - Fils aîné de l'imprimeur-libraire parisien Gabriel Valleyre et frère de l'imprimeur-libraire Nicolas-François Valleyre. Reçu libraire le 31 déc. 1749, puis imprimeur le 20 janv. 1761. Encore en activité en 1791

    Contributions communes de Jean-Baptiste-Paul Valleyre (1728-179.?) et Philippe-Denis Langlois (17..-1809)

Tout (11 Contributeurs)