Dédicateur

URI :http://data.bnf.fr/vocabulary/roles/r300
Code :300
instance de :RDF Property
sous-propriété de :http://purl.org/dc/elements/1.1/contributor
Voir aussi :http://id.loc.gov/vocabulary/relators/dto
Note :

Définition : personne qui signe une dédicace (imprimée) À ne pas confondre avec "4020 Auteur de l’envoi"

quelques exemples de contributeurs en tant que Dédicateur

  • Sculpteur, cartographe et éditeur d'estampes ; géographe ordinaire du Roi (1686). - Natif d'Avignon-lès-Saint-Claude (Jura). Sculpteur sur ivoire à Saint-Claude, il vient s'établir à Paris en 1657 où il obtient le titre de sculpteur ordinaire du Roi. Épouse en janv. 1665 la fille de l'éditeur et marchand d'estampes parisien Nicolas I Berey ; succède à celui-ci, décédé la même année, ainsi qu'à son beau-frère Nicolas II Berey, mort en déc. 1667, dont il rachète le fonds géographique en 1668. Éditeur notamment des cartes géographiques gravées à partir de 1671 par Guillaume Sanson, dont il publie l'"Atlas nouveau" (1681) mais avec qui il entre en conflit. Emploie chez lui à son service, à partir de 1672, les graveurs François Caumartin et Louis Cordier (m. 1711). Publie également la "Liste générale des postes de France" dont sa famille conservera le privilège. Achète en 1697 une charge de procureur du Roi au bailliage de Melun. Décédé à Paris le 2 nov. 1712 ; inventaire après décès 15 nov. 1712. Son fils Bernard-Jean-Hyacinthe Jaillot lui succède à la même adresse

  • Graveur

    Père de Thomas Bowen

  • Compositeur, pianiste. - Conférencier. - Professeur au Conservatoire international de Paris et à la Schola Cantorum. - Directeur de "La Revue"

  • Graveur, éditeur d'estampes, géographe ; géographe ordinaire du Roi (1701). - Fils du graveur parisien Jean Nolin. Élève du graveur ordinaire du Roi Nicolas de Poilly. En 1686, le père Vincenzo Coronelli passe avec lui marché pour son globe céleste et 28 cartes de géographie. En 1688, Jean-Baptiste I Nolin quitte la rue Saint-Jacques pour se spécialiser dans la géographie ; devient géographe du duc d'Orléans (1694), puis géographe du Roi (1701). En 1706 il perd un procès pour contrefaçon contre l'académicien Guillaume Delisle. À sa mort, en 1708, sa veuve continue à exploiter son fonds jusque vers 1712. Son fils, Jean-Baptiste II, reprend le fonds de ses parents à la retraite ou au décès de sa mère

  • Compositeur, organiste et musicologue

  • Épouse du compositeur Lucien Haudebert (1877-1963). - Née Collet, Marie Charlotte

  • Homme de lettres. - Musicographe et critique musical. - Membre de l'Institut, Académie des Beaux-Arts (élu en 1926). - Secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts

  • Compositeur, chef d'orchestre et organiste. - Membre de l'Institut (Académie des beaux-arts, 1938). - Fils de l'organiste et compositeur Fritz Busser (1846-1879)

  • Compositeur, musicien d'église. - Prêtre. - A composé de nombreux oratorios, messes, et poèmes symphoniques. - Maître de chapelle, Basilique Saint-Marc, Venise (à partir de 1894). - Directeur de musique, Chapelle Sixtine, Rome (1898-1915, 1923-1956)

Télécharger les données

  • Télécharger en RDF (xml | nt | n3)