Jean-Louis Giovannoni

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Poète. - Assistant social dans un hôpital psychiatrique (en 2005)
ISNI :ISNI 0000 0000 7829 6105

Ses activités

Auteur du texte36 documents2 documents numérisés

  • Garder le mort

    Éd. définitive
    Description matérielle : 1 vol. (91 p.)
    Abstract : Curieux destin que celui de Garder le mort, premier livre de Jean-Louis Giovannoni, publié en 1975 aux éditions de l'Athanor. Réédité dès l'année suivante, le livre en est aujourd'hui à sa sixième édition. Ce succès immédiat, jamais démenti dans le temps, tient paradoxalement à la grande violence du texte, cette violence hypnotique de l'évocation du deuil de la mère. Garder le mort est une opération à cœur ouvert, un livre clinique et bouleversant. Le lecteur n'a pas d'échappatoire, hypnotisé par le scalpel d'une écriture qui révèle la peur. Jean-Louis Giovannoni interroge l'élasticité du corps, masse fermée devant soi, masse fermée en soi. Livre de la chair, du noir, des humidités. Livre du dégoût : livre qui a retourné la pudeur. Nos organes, nos moignons, nos glandes, tout cela enfermé dans le noir. Nos contractions, nos mouvements embarrassés du corps face au corps inerte. Poète légiste : « on ne peut pas se fuir ». Corps posé dans les pièces froides, derniers mouvements de vie à l'intérieur, Giovannoni mesure sa crispation contre la nôtre. On lui ferme les yeux et la bouche, on le lave, on l'habille, on le veille. On vit dans les odeurs. C'est le rituel silencieux du côtoiement de la mort, le passage suffoquant vers la parole retrouvée. Plus qu'un livre unique, Garder le mort est un livre seul. Cette édition définitive présente, à la suite du texte original, une version préparatoire de Garder le mort, ainsi que des poèmes inédits écrits juste après la parution du livre.
    Édition : Nice : Éditions Unes , DL 2016

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45279570p]
  • Voyages à Saint-Maur

    récit

    Description matérielle : 1 vol. (100 p.)
    Édition : Seyssel : Champ vallon , impr. 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43761012k]
  • L'Absence réelle

    Description matérielle : 43 p.
    Édition : Le Muy : Unes , 1986
    Autre auteur du texte : Raphaële George (1951-1985)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34908680j]
  • L'Absence réelle

    Description matérielle : 43 p.
    Édition : Le Muy : Unes , 1986
    Autre auteur du texte : Raphaële George (1951-1985)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34868879z]
  • Contenu dans : Double intérieur

    L'absence réelle. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (125 p.)
    Édition : Castellare-di-Casinca : Éd. Lettres vives , impr. 2014
    Auteur du texte : Raphaële George (1951-1985)

    [catalogue]

Éditeur scientifique2 documents

  • L'expérience Guillevic

    Description matérielle : 263 p.
    Édition : [Paris] : Deyrolle : Opales , 1994
    Éditeur scientifique : Pierre Vilar

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35688571k]
  • Je suis le monde qui me blesse

    journal intégral, 1976-1985

    Description matérielle : 1 vol. (192 p.)
    Édition : Nice : Éditions Unes , DL 2017
    Auteur du texte : Raphaële George (1951-1985)
    Traducteur : Nicolas Marquet

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45279575d]

Traducteur2 documents

Autre1 document

  • Giovannoni, Jean-Louis

    Cote : NAF 28740 (6)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Edmond Jabès. Correspondance reçue. Tome 6 (Fabre-Luce-Grubb)

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc96550s/ca59847945299059]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Garder le mort / Jean-Louis Giovannoni, 1991
  • Dictionnaire des lettres françaises : le XXe siècle, 1998

Biographie Wikipedia

  • Jean-Louis Giovannoni est un écrivain et poète français, né à Paris le 7 janvier 1950 (de père corse et de mère d'origine italienne).Il a exercé le métier d'assistant social, pendant plus de trente-cinq ans, dans un hôpital psychiatrique parisien. Il effectue aussi des lectures de poésie dans les prisons .Il fonde, en 1972, avec un groupe de jeunes travailleurs sociaux, la revue Champ Social, publiée par les Éditions Solin. Il fonde aussi en 1977, avec Raphaële George, la revue Les Cahiers du double qu'ils codirigent tous deux jusqu'en 1981.De 2005 à 2007, il est membre du comité de rédaction de la revue Nouveau Recueil.Il reçoit le prix Georges Perros en 2010.Il est président de la Maison des écrivains et de la littérature de juin 2011 à juin 2012.

Pages équivalentes