Michel Tardieu (1935-2008)

Illustration de la page Michel Tardieu (1935-2008) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 17-08-1935
Mort :23-01-2008
Note :
Journaliste économique
ISNI :ISNI 0000 0000 8165 2318

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • A quoi sert la Cour des comptes ?

    Description matérielle : 221 p.
    Édition : Paris : Hachette , 1967

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33188706j]
  • L'Argent

    Description matérielle : 257 p.
    Édition : Paris : Fayard , 1985

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb347712351]
  • La Bourse

    Description matérielle : 277 p.
    Édition : Paris : B. Grasset , 1970

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35321972k]
  • L'encyclopédie des placements

    Description matérielle : 3 vol.(169 + 155 + 189 p.)
    Description : Note : Publication à feuillets mobiles. Index
    Édition : [Paris] : Institut pratique de l'épargne , 1972

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35352841w]
  • Mémoires d'actualité

    Description matérielle : 309 p.
    Édition : Paris : Flammarion , 2003

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39012669x]

Rédacteur4 documents2 documents numérisés

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'Argent / Michel Tardieu, 1985
  • Ouvrages de reference : WW, France 1984-1985
    Monde, 2008-02-03/04
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Michel Tardieu (né le 17 août 1935 à Paris, mort le 23 janvier 2008) est un journaliste et homme d'affaires français.Après des études de droit et de journalisme, ce fils d'antiquaire débute en 1961 à La Vie française. En 1967 il est recruté à L’Express par Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. En 1972, il entre aux Échos comme rédacteur en chef. En 1976 il passe au Nouvel Économiste, où il restera 15 ans le directeur de la rédaction. Un de ses journalistes, lui rendant hommage dans ce journal à sa mort en 2008, le décrit comme ayant « un caractère épouvantable » lié à sa timidité, et ayant « du mal à trouver le juste équilibre entre le mutisme et la brutalité », mais aussi un « affectif », « sensible » et couvrant ses journalistes.Michel Tardieu est par ailleurs l'un des premiers chroniqueurs boursiers de la télévision, de la fin des années 1960 au milieu des années 1970.En 1991 il quitte le journalisme et part au groupe Bouygues comme responsable de la communication. Il est ensuite directeur délégué de l'Institut de l'entreprise, dont le président était Didier Pineau-Valencienne et le vice-président Ernest-Antoine Seillière, et administrateur délégué du groupe immobilier Pelloux.

Pages équivalentes