Parti d'unité prolétarienne. France

Pays :France
Langue :français
Création :12-1930
Fin d'activité :1937
Note :
Créé en décembre 1930 par fusion de deux petits partis politiques, scissions du PCF, situés entre le Parti communiste et le parti socialiste SFIO : "le Parti ouvrier et paysan" et le "Parti socialiste communiste ou Union socialiste communiste". - Le PUP disparaît en juin 1937, en intégrant la SFIO
Autres formes du nom :Parti d'union prolétarienne. France
PUP

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • La crise économique ; Le déshabillage d'André Marty

    le chômage, la solution

    Description matérielle : 16 p.
    Description : Note : Vers 1932 d'après le texte
    Édition : Paris : Parti d'unité prolétarienne , [ca 1932]
    Auteur du texte : Louis Sellier (1885-1978)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35315269h]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Dirigé par :

  • Version

    Commis des PTT. - Homme politique. - Conseiller général de la Seine (1914-1944), conseiller municipal de Paris (quartier de la Goutte-d'Or) et député de Paris (18e arrondissement, 3e circonscription, 1932-1942). - Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain

Voir aussi

  • Parti politique dirigé par Louis Sellier et Jean Garchery, créé en décembre 1929 par des exclus et démissionnaires du PC-SFIC ; le POP a une courte existence : dès décembre 1930, il décide de fusionner avec le Parti socialiste communiste, ou Union socialiste communiste, au sein du Parti d'unité prolétarienne (PUP)

  • "Union socialiste communiste" constituée en 1923 par des scissionnaires du parti communiste français (L.O. Frossard, Paul Louis, André Morizet...) ; transformée en Parti socialiste-communiste en 1927

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Parti d'union prolétarienne. France
  • PUP

Biographie Wikipedia

  • Le Parti d'unité prolétarienne ou PUP (1930-1937) est un ancien parti politique français, dont les Jeunesses prolétariennes unitaires constituaient le mouvement de jeunesse.