Thomas Robert Malthus (1766-1834)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Rookey, GB, 13-02-1766
Mort :Claverton, GB, 23-12-1834
Note :
Pasteur anglican (ordonné en 1788). - Professeur d'histoire et d'économie politique au Collège d'Haileybury, Hertford (1805-1834). - Initiateur du malthusianisme
Domaines :Économie politique. Travail
Autre forme du nom :Robert Malthus (1766-1834)
ISNI :ISNI 0000 0001 1034 5190

Ses activités

Auteur du texte41 documents4 documents numérisés

Autre1 document

  • Essai sur le principe de la population, ou exposé des effets passés et prescrits de l'action de cette cause sur le bonheur du genre humain ; suivi de quelques recherches relatives à l'Espérance de guérir ou d'adoucir les maux qu'elle entraîne, par C. R. Malthus trad. sur la 5e éd. par P. et G. Prévost, 3e éd. française

    Description matérielle : 4 vol. in-8 °
    Édition : Paris : Cherbuliez ; Geneve , 1836
    Traducteur : Guillaume Prevost (1799-1883), Pierre Prévost (1751-1839)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39312158d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Thomas Robert Malthus (1766-1834)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : An essay on the principle of population / T. R. Malthus ; ed. by Patricia James, 1989
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Encycl. britannica
    Who's who in economics, 1986
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Robert Malthus (1766-1834)

Biographie Wikipedia

  • Thomas Robert Malthus, né près de Guildford (Surrey) le 13 février 1766 et mort à Bath (Somerset) le 29 décembre 1834, est un économiste britannique de l'École classique, et également un pasteur anglican. Contemporain du décollage industriel anglais, il est surtout connu pour ses travaux sur les rapports entre les dynamiques de croissance de la population et la production, analysés dans une perspective « pessimiste », totalement opposée à l'idée smithienne d'un équilibre harmonieux et stable.Son nom a donné dans le langage courant un adjectif, « malthusien » souvent négativement connoté (désignant un état d'esprit plutôt conservateur, opposé à l'investissement ou craignant la rareté), et une doctrine, le malthusianisme qui inclut une politique active de contrôle de la natalité pour maîtriser la croissance de la population.

Pages équivalentes