Philippe Roger

Pays :France
Langue :français
Note :
Critique cinématographique
ISNI :ISNI 0000 0003 6628 1266

Ses activités

Auteur du texte2 documents

Directeur de publication1 document

  • Les archives du cinéma et de la télévision

    Description matérielle : 279 p.
    Description : Note : Numéro de : "CinémAction" = ISSN 1241-8161, 97 (2000)
    Édition : Condé-sur-Noireau : Ed. Corlet ; Bry-sur-Marne : INA ; Paris : Télérama , 2000
    Préfacier : Jean-Noël Jeanneney
    Directeur de publication : Michel Serceau

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37645147b]

Postfacier1 document

  • Supprimé par l'ascenseur ; Textes et poèmes

    roman

    Description matérielle : 170 p.
    Édition : [Lyon] : Institut Lumière ; Arles : Actes Sud , 1995
    Auteur du texte : Edmond T. Gréville (1906-1966)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb357972998]

Préfacier1 document1 document numérisé

  • Journal d'un critique musical lyonnais, 1907-1940

    Description matérielle : 1 vol. (290 p.)
    Description : Note : Index
    Abstract : La vie musicale lyonnaise entre 1907 et 1930, véritable effervescence, est magnifiée par le regard du journaliste Léon Vallas (1879-1956), le plus pointu et le moins complaisant des quinze ou vingt (!) critiques musicaux des journaux lyonnais… C'est aussi le seul à rencontrer une audience nationale – c'est-à-dire parisienne – et internationale, et certains de ses livres sur Debussy, traduits en anglais, sont encore réédités outre-Atlantique en 2018 ! C'est encore le seul critique du xxe siècle à faire parler de Lyon ailleurs que dans sa ville. Très engagé dans les combats de son temps, il partage les rêves de sa génération, pénétré des mêmes obsessions typiquement françaises, avec ses rejets partisans et une certaine méfiance pour la superficialité, allant même jusqu'à se montrer injuste, notamment envers Mahler ou Puccini. Il accorde une grande importance à cette fonction d'éclaireur du jugement de ses lecteurs, et sait souvent se montrer très convaincant. Son Journal, noté dans un ton familier, détendu et parfois à l'emporte-pièce (car il n'est pas destiné à la publication), ce qui le rend si savoureux, révèle encore ses autres activités, comme celles de conférencier, de professeur, d'auteur, mais aussi d'organisateur de concerts. Il tient en effet à rendre vivante sa Revue musicale de Lyon, en l'illustrant de concerts qui sortent des sentiers battus : il y fait entendre la musique des ses contemporains, souvent en première audition à Lyon, de Debussy à Richard Strauss, de Ravel à Schoenberg, de Stravinski à Poulenc, mais aussi des exhumations d'œuvres de ce que l'on n'appelle pas encore la « musique ancienne », de Couperin à Rameau, de Janequin et Goudimel à Du Caurroy et Marais). N'oublions pas non plus sa « critique parlée des disques », idée qui sera bien exploitée plus tard par d'autres… On a ajouté des extraits de l'agenda de Vallas de l'année 1940.
    Édition : Lyon : Symétrie , DL 2018
    Auteur du texte : Léon Vallas (1879-1956)
    Éditeur scientifique : Jérôme Dorival

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb456410964]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Au tympan du cinéma / Philippe Roger, 1993

Pages équivalentes