François Scali

Pays :France
Langue :français
Note :
Architecte et designer
Domaines :Architecture
ISNI :ISNI 0000 0000 8169 4446

Ses activités

Directeur de publication1 document

  • Imaginaire industriel

    leçon 1, le métabolisme respiratoire, [workshop international, Le Havre, juillet 2010]

    Description matérielle : 1 vol. (112 p.)
    Édition : Paris : Archibooks ; Le Havre : les Industries du Havre , impr. 2011
    Directeur de publication : Delphine Desveaux

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427091561]

Auteur du texte1 document

  • Mnémo

    monuments

    Description matérielle : 42 p.
    Description : Note : Publ. à l'occasion de l'exposition présentée à Paris, Galerie de la Caisse des dépôts et consignations, 4 octobre 1993-23 janvier 1994 et à Bordeaux, Centre d'architecture Arc en rêve, 10 février-6 mars 1994
    Édition : [Paris] : Némo , 1993
    Autre auteur du texte : Alain Domingo

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35689372m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur François Scali

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mnémo : monuments / Alain Domingo, François Scali, 1993

Biographie Wikipedia

  • François Scali est un architecte/designer français né en 1951 à Boulogne-Billancourt (92).Il est dans les années 1980 un des pionniers du renouveau du design mondial. Sous le nom de "NÉMO", agence dont il partage la création avec Alain Domingo, on lui doit de nombreuses pièces emblématiques, comme le duo de chaises "Moreno & Marini", la chaise "Faizzz", ou encore le tabouret "Tape in Two".François Scali avait fait auparavant une entrée remarquée dans le métier puisque, fraîchement diplômé, il s'était retrouvé finaliste du Concours International d'Architecture pour le Triangle de la Folie à la Défense. Pour son tout premier concours, il se retrouve finaliste, parmi les quatre premiers sur 350 réponses.Ses principaux travaux comptent le Pavillon de l'Automobile de la Cité des Sciences de la Villette (2000); le Palais des Sports et de Spectacles de la Ville de Beauvais (Oise); l'Immeuble Maharishi - MHB Limited, à Londres (2004).En 2007, pour la Ville de Shanghaï, il conçoit avec l'artiste Aurèle, un bâtiment en forme de chien géant (80 m de hauteur prévue): « The Yellow LostDog ». L'immeuble doit être construit pour l'exposition universelle que la ville accueille en 2010. En raison de problèmes financiers liés à la crise, le projet de "chien-immeuble" est mis en suspens, ce qui ne l'empêche pas d'obtenir un presse fameuse et de s'ériger comme l'un des bâtiments les plus curieux du début du millénaire.En parallèle de son activité d'architecte, François Scali a également été le concepteur de plusieurs projets souvent proches des arts plastiques. Parmi lesquels le "Génitron", une horloge futuriste qui décomptait les secondes avant l'an 2000. Installée devant le Centre Pompidou à Paris pendant près de treize ans, elle est inaugurée en 1987 par le Président de la République de l'époque, François Mitterrand. Également l'aménagement de la Plaça de les Gloriès à Barcelone où il a fait installer un monument, "La Meridia", commémorant le bicentenaire de l'invention du système métrique.En 2012, François Scali vit et travaille à Paris, où il dirige son agence d'architecture.Il a été décoré Chevalier des Arts et des Lettres en 1997 par le Ministre de la Culture Jack Lang.

Pages équivalentes