Valerius Cordus (1515-1544)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :18-02-1515
Mort :Rome (Italie), 25-09-1544
Note :
Botaniste et pharmacien
ISNI :ISNI 0000 0001 0876 7298

Ses activités

Auteur du texte24 documents8 documents numérisés

  • Annotationes in Dioscoridis de medica materia libros V

    [Reprod.]
    Description matérielle : 7 microfiches
    Description : Note : Index
    Édition : Leiden : IDC , [19??]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372697392]
  • Le guidon des apotiquaires

    c'est à dire la vraye forme et manière de composer les médicaments

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37230172f]
  • In hoc volumine continentur Valerii Cordi Simesusii annotationes in Pedacii Dioscoridis Anarzabei de medica materia libros V ; ejusdem Val. Cordi historia stirpium lib. IIII. - Sylva

    longe aliae quam ante hac sunt evulgatae, posthumi, nunc primum in lucem editi, adjectis etiam stirpium iconibus, et brevissimis annotatiunculis, qua rerum fossilium in Germania plurimarum, metallorum, lapidum et stirpium aliquot rariorum notitiam brevissime persequitur, nunquam hactemus visa

    [Reprod.]
    Description matérielle : 17 microfiches
    Description : Note : Contient aussi : "De artificiosis extractionibus liber" ; "Compositiones medicinales aliquot, non vulgaret" / Valerius Cordus. "Stocc-Hornii et Nessi in Bernatium Helvetiorum ditione montium, et nascentium in eis stirpium" / descriptio Benedicti Aretii. "Conradi Gesneri de hortis Germania liber recens". - Index
    Édition : Leiden : IDC , [19??]
    Éditeur scientifique : Conrad Gesner (1516-1565)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37268361w]
  • Novum Valerii Cordi dispensatorium hoc est Pharmacorum conficiendorum ratio

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37257499d]
  • Novum Valerii Cordi dispensatorium hoc est Pharmacorum conficiendorum ratio

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372654189]

Annotateur1 document1 document numérisé

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Dispensatorium, hoc est Pharmacorum conficiendorum ratio, auctore Valerio Cordo, 1561
    Le guidon des apotiquaires : c'est à dire la vraye forme et manière de composer les médicaments, premièrement révélée par Valerius Cordus, traduite de latin en françoys et répurgée d'une infinité de fautes, 1572
  • Ouvrages de reference : Deutsche Biographie [né à Kassel] (2013-10-29)
    Dictionary of scientific biography. 3, 1981 [né à Erfurt]
    Literaturlexikon : Autoren und Werke deutscher Sprache. 2, 1989
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Cordus (Valerius Eberwein, dit), de Simshausen
    BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Valerius Cordus, né le 18 février 1515 à Erfurt et mort le 25 septembre 1544 à Rome, est un médecin, chimiste et botaniste allemand. Avec Hieronymus Bock dit Tragus, Otto Brunfels et Leonhart Fuchs, il est considéré comme l’un des pères allemands de la botanique.Son père, Euricius Cordus, médecin et botaniste également, lui enseigne la botanique qu’il a appris des botanistes italiens. Cordus obtient son titre de docteur à l’université de Wittemberg en 1531. En 1540, il devient la première personne, du moins en Europe, à synthétiser l’éther, un liquide volatil appelé l’huile douce de vitriol, par l’ajout d’acide sulfurique à de l’alcool. Paracelse est quelquefois cité à sa place dans cette découverte. Il semble que Cordus ait appris cette technique de voyageurs portugais revenus d’une des premières expéditions au Moyen-Orient.En 1542, il entreprend un voyage en Italie mais il contracte la malaria et meurt.Le tracé de son itinéraire lui fit successivement visiter Venise, Padoue, Pise, Lucques, Livourne, Sienne.À Venise, il étudia l'ichthyologie de la mer Adriatique, et décrivit, d'une manière exacte, soixante-six espèces de poissons ; le manuscrit de ces descriptions tomba, plus de vingt ans après la mort de l'auteur, entre les mains de Conrad Gessner.Aucune œuvre ne paraît de son vivant. En 1548, paraît Pharmacorum conficiendorum ratio, publié par le gouvernement de Nuremberg. En 1561, paraît son recueil Annotationes in Pedacii Dioscoridis de Materia medica libros V où il décrit 500 plantes environ. Il ne se contente pas de reproduire les textes anciens mais tente un véritable travail de clarification taxinomique. Ces descriptions, très précises et minutieuses, sont très novatrices pour son temps. C’est Conrad Gessner qui fait paraître son Historia Stirpium et Sylva constitué d’un commentaire de Cordus sur Dioscoride et de notes prises durant ses cours par ses étudiants.Le genre végétal Cordia de la famille des Boraginacées lui a été dédié.

Pages équivalentes

Valerius Cordus (1515-1544) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle