Martine Lefeuvre-Déotte

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Docteur en sociologie. - Enseignante à l'Université de Caen (en 1997)
Autre forme du nom :Martine Lefeuvre- Déotte
ISNI :ISNI 0000 0000 3745 9086

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • L'excision en procès, un différend culturel ?

    Description matérielle : 337 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 323-334
    Édition : Paris ; Montréal : l'Harmattan , 1997

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb369634584]
  • Les campeurs de la République

    Nouvelle éd. revue et augmentée
    Description matérielle : 1 vol. (246 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 233-235
    Édition : Paris : l'Harmattan , impr. 2017

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45300379s]
  • Les campeurs de la République

    70 ans de vacances utopiques

    Description matérielle : 1 vol. (267 p.-[4] p. de pl.)
    Description : Note : La couv. porte en plus : "document". - Bibliogr. p. 265-266
    Édition : Paris : Bourin , impr. 2006

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40195029f]

Directeur de publication1 document

  • Des corps subalternes

    migrations, expériences, récits

    Description matérielle : 1 vol. (235 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Paris : l'Harmattan , DL 2012

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42730250p]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'excision en procès : un différend culturel ? / Martine Lefeuvre-Déotte, 1997

Autre forme du nom

  • Martine Lefeuvre- Déotte

Biographie Wikipedia

  • Martine Lefeuvre-Déotte est une sociologue française née en 1951.Elle a enseigné les lettres modernes dans le premier cycle avant d'enseigner en IUFM, puis à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Docteur en sociologie, elle intègre l'Université en 1997. Sociologue de l’immigration, Maître de conférences à l’Université de Caen, chercheur au LASAR (Laboratoire d’Analyse Socio-Anthropologique du Risque), ses travaux portent, dès les années 1990, sur les "différends" culturels, ou encore les télescopages de légitimité : affaire du voile, procès d'excision.Elle est l’auteur de nombreux articles sur les « vaincus » de l’Histoire : prisonniers, étrangers dans les zones d’attente, mouvements de résistance face aux crimes de guerre... Après voir mené une enquête sur la micro-société que représente les Campeurs universitaires de France (GCU) — qui fonctionnent sur le mode du bénévolat, de la solidarité, de la laïcité et de l'autogestion —, Martine Lefeuvre-Déotte oriente ses recherches vers la sociologie des loisirs et de la consommation.

Pages équivalentes