Michel Monnerie

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Ufologue. - Restaurateur d'oeuvres d'art aux Archives nationales et astronome amateur, membre de la LDLN (Lumières dans la nuit) (en 1979)

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Et si les OVNIs : [Objets volants non identifiés]: n'existaient pas ?

    Description matérielle : 223 p.-[8] p. de pl.
    Description : Note : Bibliogr. p. 220-221
    Édition : Paris : les Humanoïdes associés , 1977

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34600336s]
  • Le Naufrage des extra-terrestres

    Description matérielle : 243 p.-[8] p. de pl.
    Description : Note : Bibliogr. p. 237-240
    Édition : Paris : Nouvelles éditions rationalistes , 1979
    Autre : Pierre Kohler

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb346527650]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Michel Monnerie (né en 1940) est un ufologue français, membre de l'association Lumières dans la nuit (LDLN) et représentant de la « nouvelle ufologie ». Il a également été président de la Société Parisienne d'Etude des Phénomènes Spatiaux et Etranges (SPEPSE). En 1977, il lance un pavé dans la mare dans le monde de l'ufologie francophone en publiant l'ouvrage: Et si les ovnis n'existaient pas? (Paris, Les Humanoïdes Associés). Cet ouvrage fondateur marque le début du mouvement qui a été surnommé « nouvelle ufologie » en France. Deux années plus tard, Monnerie publie un second ouvrage, Le naufrage des extraterrestres (Paris, Nouvelles Editions Rationalistes, 1979). Ces deux publicatioins ont été relativement mal accueillies par la communauté ufologique défendant l'hypothèse extraterrestre (HET). Cependant, ils ont influencé un certain nombre d'auteurs qui, à l'instar de Thierry Pinvidic, sont devenus sceptiques après les avoir lus.