Jean Bullant (151.?-1578)

Country : France
Language : français moyen (1400-1600)
Birth : 151.
Death : Ecouen (Val-d'Oise), 10-10-1578
Note :
Jean Bullant est issu d'une famille de maîtres maçons picards. Il est né vers 1515-1520, probablement à Amiens, et a deux frères. Il meurt le 10 octobre 1578 à Ecouen. Il séjourne à Rome au début de sa carrière, vers 1540, peut-être plus tard vers 1549-1550 (d'après V. Hoffmann)
Vers 1550-1551 il est nommé architecte d'Anne et François de Montmorency, et le restera jusqu'à sa mort. Il termine la construction du château d'Ecouen, commencée en 1539. De 1554 à 1559 il réalise la transformation du pont d'accès au château de Fère-en-Tardenois sur Aisne, nouveauté particulière car il crée une galerie fastueuse sur un pont fonctionnel (reliant le château et les communs). De 1557 à 1560 il aménage le petit château à Chantilly. Par ailleurs en 1555 il acquiert l'intérim de Pierre Deshôtels, contrôleur des bâtiments, et lui succède en 1557. Cependant il perd sa charge à la mort d'Henri II au profit de François Sannat, secrétaire du cardinal Charles de Lorraine. Rappelé par Catherine de Médicis, vers 1567, en tant que contrôleur général de ses bâtiments, il succède à Philibert de l'Orme comme architecte de la reine mère en 1570. Il obtient en plus les charges d'architecte du roi à Fontainebleau en 1571 et de surintendant de la sépulture d'Henri II à Saint-Denis l'année suivante
Bullant publie trois ouvrages techniques : "Recueil d'horlogiographie", paru en 1561 ; "Petit Traicté de géométrie et d'horlogiographie practique", édité en 1562, 1564, 1599 et 1608 ; enfin "Reigle generalle d'architecture des cinq manières de colonnes, à sçavoir : tuscane, dorique, ionique, corinthe et composite, à l'exemple de l'antique suivant les reigles et doctrine de Vitruve", paru en 1564. Des éditions revues et augmentées de cet ouvrage ont vu le jour en 1568, 1619 et 1647. Pour ce dernier traité, dont la dédicace est adressée au connétable François de Montmorency, Bullant exécute lui-même les gravures servant d'illustrations. Il obtient un privilège en 1563. Une nouvelle édition en 1568 voit les eaux-fortes ou les burins remplacés par des gravures en bois, selon Bullant pour des motifs techniques. A l'exception des illustrations de son traité, seules six estampes sur cuivre de Bullant sont connues, représentant des éléments architecturaux ou des feuilles d'acanthe
Variant of the name : Jehan Bullant (151.?-1578)
ISNI : ISNI 0000 0000 8144 0331

Activities of Jean Bullant (151.?-1578) (5 resources in data.bnf.fr)

Documents about Jean Bullant (151.?-1578) (3 resources in data.bnf.fr)

Livres (3)

Jean Bullant
Une oeuvre inédite de Jean Bullant ou de son école
[Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Jean Bullant]

See also