Eduard Sievers (1850-1932)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne
Langue :allemand
Naissance :25-11-1850
Mort :30-03-1932
Note :
Philologue. - Professeur à l'université d'Iéna (1871), Tübingen (1883), Halle (1887), Leipzig (1892-1922)
ISNI :ISNI 0000 0001 0861 6318

Ses activités

Éditeur scientifique3 documents

Auteur du texte2 documents

Traducteur1 document

  • On the influence of Germanic languages on Finnic and Lapp

    a historical linguistic inquiry

    [Fac-sim.]
    Description matérielle : [X-] 188 p.
    Description : Note : Reprod. en fac-sim. de la trad. allemande de 1870 parue sous le titre: Über den Einfluss der germanischen Sprachen auf die finnisch-lappischen, eine sprachgeschichtliche Untersuchung... Aus dem Dänischen übersetzt von E. Sievers... Titre original danois: Den gotiske Sprogklasses indflydelse pa den finske, en sproghistorisk undersogelse. - Notes bibliogr. Index
    Édition : Bloomington : Indiana university ; The Hague : Mouton and C ° , 1967
    Éditeur scientifique : Thomas Albert Sebeok (1920-2001)
    Auteur du texte : Vilhelm Ludwig Peter Thomsen (1842-1927)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35334579t]

Postfacier1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Eduard Sievers (1850-1932)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Nibelunge Not ; Kudrun / [mit einem Nachwort von E. Sievers], 1955
  • DBA

Biographie Wikipedia

  • Georg Eduard Sievers (né le 25 novembre 1850 à Lippoldsberg (de), Hesse du nord - mort le 30 mars 1932, à Leipzig) est un linguiste et philologue des langues classiques et germaniques. Il a été professeur aux universités de Halle (1871), Tübingen (1883), Iéna (1887) et Leipzig (1892). Il fit partie dès 1892 du cercle des néogrammairiens de l'école de Leipzig, et fut l'un des philologues les plus importants de la seconde moitié du XIXe siècle.Eduard Sievers est notamment connu pour avoir permis une redécouverte de traditions poétiques anciennes telles que le vieux Saxon et l'Anglo-Saxon, et pour être un des premiers chercheurs en linguistique à s'intéresser à la phonologie suprasegmentale.On doit en outre à Eduard Sievers de nombreux articles et publications dans le journal Beiträge zur Geschichte der Deutschen Sprache und Literatur (de 1891 à 1906 et de 1924 à 1931), dans la revue Grundriss der Germanischen Philologie et dans l'Encyclopædia Britannica, principalement sur des sujets concernant la littérature en vieil anglais et les inscriptions runiques.

Pages équivalentes