Catherine de Parthenay Rohan (vicomtesse de, 1554-1631)

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :22-03-1554
Mort :26-10-1631
Note :
Femme de lettres calviniste. - Épouse en 1575 René II de Rohan (1550-1586)
Autres formes du nom :Catherine de Rohan-Soubise (1554-1631)
Catherine de Parthenay (1554-1631)
Catherine de Parthenay Rohan-Soubise (dame de, 1554-1631)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 3331 9510

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Apologie pour le Roy Henri IV envers ceux qui le blasment de ce qu'il gratifié plus ses ennemis que ses serviteurs, faite en l'année 1596. "Voir" [Henri III.] Recueil de diverses pièces servant à l'histoire de Henri III...

    Description matérielle : In-12
    Description : Note : Voir au Catalogue des anonymes "à l'article" Henri III "les autres éditions de cet ouvrage"
    Édition : Cologne , 1666

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312361486]
  • Ballets allégoriques en vers, 1592-1593. Publiés avec une introduction et des notes, par Raymond Ritter

    Édition : Toulouse, Impr. des Arts ; Marius Bonneville, maître-imprimeur ; Paris, Edouard Champion, éditeur, 5 et 7, quai Malaquais , 1927. (24 juin.) In-16, XX-57 p. [9494]
    Éditeur scientifique : Raymond Ritter (1894-1974)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb319165541]
  • Ballets allégoriques en vers, 1592-1593, publiés... par Raymond Ritter

    Édition : Paris, E. Champion , 1927. In-16, XX-57 p. [Acq. 322216]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32580167q]
  • Lettres de Catherine de Parthenay, dame de Rohan Soubise, et de ses deux filles Henriette et Anne à Charlotte-Brabantine de Nassau, duchesse de La Trémoille...

    Description matérielle : In-8°
    Description : Note : Extrait des "Mémoires de la Société de statistique, sciences et arts du département des Deux-Sèvres"
    Édition : Niort , 1874
    Éditeur scientifique : Hugues Imbert (1842-1905)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30633977t]
  • Lettres de Catherine de Parthenay, dame de Rohan-Soubise et de ses deux filles, Henriette et Anne, à Charlotte-Brabantine de Nassau, duchesse de La Trémoïlle, publiées d'après les originaux par Hugues Imbert,...

    Description matérielle : In-8° , 122 p.
    Description : Note : Extrait des "Mémoires de la Société de statistique, sciences et arts du département des Deux-Sèvres"
    Édition : Niort : L. Clouzot , 1874

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312362114]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Catherine de Parthenay Rohan (vicomtesse de; 1554-1631)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Apologie pour le roi Henri IV / Mme de Rohan, dans Journal des choses mémorables advenues durant le regne de Henry III, 1720
  • Ouvrages de reference : Grente, 16e s.
    Cioranescu, 16e s.
    Musée virtuel du protestantisme (2016-04-16)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Catherine de Rohan-Soubise (1554-1631)
  • Catherine de Parthenay (1554-1631)
  • Catherine de Parthenay Rohan-Soubise (dame de, 1554-1631)
  • Catherine de Parthenay L'Archevesque (1554-1631)

Biographie Wikipedia

  • Catherine de Parthenay, née le 22 mars 1554 au parc-Mouchamps et morte le 26 octobre 1631 dans le même lieu, est une humaniste française, femme d'un héroïsme antique, connue à son époque pour son engagement calviniste.Parlant et écrivant le latin, le grec et l'hébreu, poétesse, dramaturge et mécène, elle est la descendante d'une lignée de femmes de la Renaissance, Michelle de Saubonne et Antoinette d'Aubeterre, qui alliaient l'érudition à la foi. Elle reçut vers onze ans les leçons du mathématicien François Viète, alors secrétaire de sa mère qui l'élevait. Mariée à quatorze ans au baron Charles de Quellenec, elle lui intentera (avec sa mère) un procès pour empêchement dirimant demeuré célèbre. Cependant, à la mort de son mari (lors de la Saint-Barthélemy), elle compose une élégie à sa gloire et à celle de l'Amiral de Coligny. Peu après, elle fait jouer dans La Rochelle assiégée une tragédie, Holopherne, dont il ne reste rien.Douée pour les mathématiques et pour la littérature, elle est mariée en secondes noces au vicomte René II de Rohan, dont elle eut six enfants. Veuve une seconde fois, elle se consacre à l'éducation de ses fils Henri II de Rohan et Soubise, et de ses filles, Anne, Catherine et Françoise, dans son château de Blain, puis au parc-Mouchamps. Connue au grand siècle comme la mère des Rohan, elle reproche son abjuration à Henri IV dans un pamphlet publié anonymement mais qui lui est unanimement attribué ; quelques années plus tard, elle déplorera sa mort dans un très beau poème. Tallement des Réaux en a laissé le portrait d'une femme lunatique et quelque peu décalée. Vers la fin de sa vie, elle combattra aux côtés de ses enfants pour faire respecter l'esprit de l'édit de Nantes, mais son parti sera vaincu à La Rochelle, après un siège héroïque, où l'on dit qu'elle et sa fille Anne mangèrent le cuir des chevaux. Emprisonnée, puis exilée sur ses terres sur ordre de Louis XIII, elle meurt trois ans plus tard sur les lieux de sa naissance, âgée de soixante-dix-sept ans.On la nomme selon les époques de sa vie Mlle Soubise, la baronne du Pont ou la mère des Rohan.

Pages équivalentes