Rosa Balistreri (1927-1990)

Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :féminin
Naissance :21-03-1927
Mort :20-09-1990
Note :
Chanteuse traditionnelle sicilienne
ISNI :ISNI 0000 0000 3100 2747

Ses activités

Chant1 document

  • Contenu dans : Voix d'Italie

    I pirati a Palermu. - [22]

    Description matérielle : 1 livre (168 p.) - 1 disque compact : ill., couv. ill. ; 18 cm
    Description : Note : Publié à l'occasion du cycle "Naples, un portrait musical", de la Cité de la Musique (février 1999)
    Glossaire, bibliogr., discogr.
    P 1999
    Cop. 1999
    Édition : Paris : Cité de la musique (Paris) , 1999 (cop.)

    [catalogue]

Guitare1 document

  • Contenu dans : Voix d'Italie

    I pirati a Palermu. - [22]

    Description matérielle : 1 livre (168 p.) - 1 disque compact : ill., couv. ill. ; 18 cm
    Description : Note : Publié à l'occasion du cycle "Naples, un portrait musical", de la Cité de la Musique (février 1999)
    Glossaire, bibliogr., discogr.
    P 1999
    Cop. 1999
    Édition : Paris : Cité de la musique (Paris) , 1999 (cop.)

    [catalogue]

Auteur du texte1 document

  • Rosa Balistreri

    una grande cantante folk racconta la sua vita

    2. ed
    Description matérielle : xxi, 77 p.
    Description : Note : Contains notes
    Édition : Caltanissetta : S. Sciascia , 2012
    Éditeur scientifique : Giuseppe Cantavenere

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43641846h]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Rosa Balistreri (1927-1990)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Rosa Balistreri est une chanteuse et musicienne italienne née le 21 mars 1927 à Licata, en Sicile et morte le 20 septembre 1990 à Palerme.Sa voix rauque chargée de mélancolie et sa forte personnalité furent d'elle une icône de la Sicile du XXe siècle à l'instar de l'écrivain Leonardo Sciascia, du poète Ignazio Buttitta ou du peintre Renato Guttuso qui comptèrent tous trois parmi ses admirateurs.

Pages équivalentes