Henri Burin des Roziers (1930-2017)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :18-02-1930
Mort :26-11-2017
Note :
Religieux dominicain. - Avocat au barreau de Paris (en 2002)
Domaines :Religion
Droit
Autre forme du nom :Henri Burin Des Roziers (1930-2017)
ISNI :ISNI 0000 0003 9828 6854

Ses activités

Auteur du texte3 documents1 document numérisé

  • Comme une rage de justice

    entretiens avec Sabine Rousseau

    Description matérielle : 1 vol. (174 p.)
    Édition : Paris : les Éditions du Cerf , DL 2016
    Autre auteur du texte : Sabine Rousseau

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45084796k]
  • La Distinction du droit civil et du droit commercial et le droit anglais

    Édition : Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence ; (Cachan, impr. Gamard) , 1959. - Gr. in-8° (25 cm), VIII-196 p., 2 000 fr. [D. L. 3298-59] -VIIb-
    Préfacier : René David (1906-1990)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31999180v]
  • La Distinction du droit civil et du droit commercial et le droit anglais

    Édition : Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence ; (Cachan, impr. Gamard) , 1959. - Gr. in-8° (25 cm), VIII-196 p. 2000 fr. [D. L. 3298-59] -VIIb-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb318910914]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henri Burin des Roziers (1930-2017)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Comme une rage de justice : entretiens avec Sabine Rousseau / Henri Burin des Roziers, DL 2016
  • Frère Henri Burin des Roziers : avocat des sans-terre / Bernardete Toneto, 2002
    Le Monde (article nécrologique), 2017-12-01

Autre forme du nom

  • Henri Burin Des Roziers (1930-2017)

Biographie Wikipedia

  • Henri Burin des Roziers, né le 18 février 1930 à Paris, est un frère dominicain, avocat au barreau de Paris ; il est connu au Brésil pour être l’ « avocat des sans-terre ».Issu d'une famille de la haute bourgeoisie, il étudie le droit à la Sorbonne (doctorat de droit en 1957) et à l'Université de Cambridge où il rencontre le célèbre dominicain Yves Congar. Après son ordination comme prêtre dominicain, il est aumônier des étudiants en droit et sciences économiques de Paris pendant les événements de Mai 1968, puis travaille dans les associations de défense des droits des travailleurs immigrés maghrébins.En 1978, il part pour le Brésil où il s'engage comme avocat des «sans-terre» aux confins de la forêt amazonienne.En 1994, il reçoit les insignes de chevalier de la légion d'honneur au titre des Droits de l'Homme.En 2000, avocat de la Commission pastorale de la terre, il obtient pour la première fois la condamnation d’un fazendeiro, un grand propriétaire terrien, dans l’État du Pará, responsable de l'assassinat d'un leader syndical. Sa tête est alors mise une première fois à prix par les grands propriétaires terriens.Depuis 2005, après l’assassinat de la missionnaire américaine Dorothy Stang (73 ans), il est de nouveau menacé de mort, comme nombre de syndicalistes et de religieux défenseurs des droits des plus pauvres, et protégé à ce titre par la police. Un « contrat » a été lancé contre lui par les fazendeiros, mettant sa tête à prix pour 50 000 reals (soit 20 000 euros).Il est lauréat du Prix international des droits de l'homme Ludovic-Trarieux en 2005.

Pages équivalentes