Bernardines de la Divine Providence

Pays :France
Langue :français
Création :1622
Fin d'activité :179.
Note :
La mère Louise-Blanche-Thérèse de Ballon, religieuse cistercienne du monastère de Sainte-Catherine d'Annecy se retira à Rumilly en 1622 pour fonder un monastère réformé, point de départ d'une congrégation de Bernardines réformées. Celle-ci prit le nom de congrégation de la Divine Providence en 1650, car à cette date était apparue une autre congrégation de Bernardines réformées (qui prit le nom de Bernardines du Précieux Sang). Les Bernardines de la mère de Ballon fondèrent 16 maisons en France, disparues à la Révolution
Autres formes du nom :Bernardines de la Mère de Ballon
Bernardines réformées
Congrégation de la Divine Providence

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • La Règle et les constitutions des religieuses de la Congrégation S. Bernard, ordre de Cisteaux, dressée premièrement en Savoye et en Dauphiné par bulle expresse de N. S. P. Urbain VIII, de l'an 1628

    Description matérielle : 249 p.
    Édition : Grenoble : P. Verdier , 1631

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33804657r]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Bernardines de la Divine Providence

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Cottineau
    DHGE, t. 8, col. 807
    Le monastère des Bernardines réformées de Rumilly / Laurent Morand, 1866
    Notice biographique de la vénérable mère Louise de Ballon, fondatrice des Bernardines réformées / Joseph Garin, 1932
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Bernardines de la Mère de Ballon
  • Bernardines réformées
  • Congrégation de la Divine Providence

Pages équivalentes