Abbaye Notre-Dame d'Ardorel

Pays :France
Langue :français
Création :1114
Fin d'activité :179.
Note :
A l'origine prieuré de Bénédictins fondé en 1114 par la comtesse Cécile de Provence et Bernard Atton. A partir de 1124 les lieux furent occupés par les moines de l'abbaye de Cadouin qui prit le prieuré sous sa dépendance, mais celui-ci fut érigé au rang d'abbaye en 1134. En 1147 l'abbaye entra dans l'ordre de Cîteaux, filiation de Pontigny
D'abord fondée sur le territoire d'Augmontel (actuelle commune de Payrin-Augmontel, Tarn), l'abbaye fut transférée à la Rode (commune de Lempaut, Tarn) vers 1587 après sa démolition lors des guerres de religion. - Fermée à la Révolution, aujourd'hui habitation privée
Autres formes du nom :Abbaye d'Ardorel
Abbaye de Cisterciens. Lempaut, Tarn (Notre-Dame d'Ardorel. 1587-179.)
Abbaye de Cisterciens. Payrin-Augmontel, Tarn (Notre-Dame d'Ardorel. 1147-1587)
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'abbaye Sainte-Marie de l'Ardorel / Vincent Ferras, 1975
    Cottineau
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Abbaye d'Ardorel
  • Abbaye de Cisterciens. Lempaut, Tarn (Notre-Dame d'Ardorel. 1587-179.)
  • Abbaye de Cisterciens. Payrin-Augmontel, Tarn (Notre-Dame d'Ardorel. 1147-1587)
  • Abbaye Notre-Dame de la Rode
  • Abbaye Sainte-Marie d'Ardorel
  • Abbaye Sainte-Marie de l'Ardorel

Biographie Wikipedia

  • L’abbaye de l'Ardorel est une ancienne abbaye bénédictine puis rapidement cistercienne, ruinée par les guerres de religion, située à Payrin-Augmontel, dans le Tarn.

Pages équivalentes