Pascale Absi (19..-....)

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Docteur en ethnologie. - Chercheur à l'IRD dans l'unité de recherche Travail et mondialisation (en 2003)
ISNI :ISNI 0000 0000 3541 6920

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Les ministres du diable

    le travail et ses représentations dans les mines de Potosi, Bolivie

    Description matérielle : 323 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 305-316. Glossaire. Index
    Édition : Paris ; Budapest ; Torino : l'Harmattan , 2003

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39002519w]
  • Los ministros del diablo

    el trabajo y sus representaciones en las minas de Potosí

    Description matérielle : 1 vol. (XX-339 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 321-335. Glossaire. Index
    Édition : La Paz (Bolivia) : Fundación PIEB : IRD, Institut de recherche pour le développement en Bolivie ; Lima (Perú) : IFEA, Instituto francés de estudios andinos : Embajada de Francia en Bolivia , 2005

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42753708d]

Collaborateur1 document

  • La tentation de Potosi

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones (1 h 06 min) : 16/9, coul. (PAL), son.
    Édition : Bondy : IRD audiovisuel [éd., distrib.] , [DL 2011]
    Voix parlée : Bernard Blancan
    Auteur du texte : Philippe Crnogorac
    Réalisateur : Philippe Crnogorac

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42350738x]

Scénariste1 document

  • Marta et Karina en discrète compagnie

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (1 h 27 min) : coul., son., stéréo
    Abstract : A Sucre en Bolivie, Marta et Karina vivent de la prostitution. Chronique de leur quotidien, le film s'engage à leurs côtés. La caméra entre dans leurs chambres modestes - discrète, elle ne montre pas les clients - et leur donne la parole. Ce métier leur permet une certaine indépendance financière pour préparer un autre projet de vie. Elles récusent les préjugés à l'égard des prostituées, sans minimiser la violence sociale que cela implique. Entre deux appels téléphoniques, Marta tricote et raconte. Elle travaillait avec Karina dans la même maison close. Un jour, elles ont décidé de louer une chambre et de s'inscrire à l'université. "Caractère dominateur", elle y trouve son compte, une fois posées les conditions qui la protègent de l'humiliation. De vraies relations humaines s'instaurent parfois avec les clients. Pour l'un d'eux, elle donne des conseils juridiques au prix avantageux de la passe. Chacune a désormais son propre domicile, assume ses enfants, soucieuse de l'avenir. Pendant le tournage, Marta reçoit son diplôme d'avocate. Agressée la veille de l'examen, Karina, elle, n'a trouvé qu'une pierre pour se défendre, mais à la policière qui la dénigrait, elle a cette fois pu répondre que, bientôt, la justice s'occupera des prostituées. Elle compte bien entamer une procédure pour discrimination. Leur dignité est bien là, dans la façon dont elles se construisent une vie meilleure. (source : Charlotte Ferchaud / Images de la Culture)
    Édition : [Paris] : Centre national du cinéma et de l'image animée , [DL 2018]
    Réalisateur : Philippe Crnogorac

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb454606718]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les ministres du diable : le travail et ses représentations dans les mines de Potosi, Bolivie / Pascale Absi, 2003

Pages équivalentes