Dames de la Retraite - Filles du Sacré-Coeur de Jésus

Country : France
Language : français
Creation : 1678
Note :
La maison religieuse fondée à Quimper par Claude-Thérèse de Kermeno pour accueillir les femmes désireuses de participer aux exercices spirituels de saint Ignace était dirigée par une communauté de femmes laïques sous la juridiction de l'évêque. - Connue sous le nom de Dames ou Demoiselles de la Retraite avant la Révolution, la communauté fut après celle-ci consacrée au Sacré-Coeur et prit le nom de "Dames de la Retraite - Filles du Sacré-Coeur de Jésus". - Sous la Restauration, la communauté se tourna, outre l'organisation des retraites, vers l'éducation des filles. - La maison de Quimper ayant été confisquée en 1790, la communauté s'installa à Quimperlé en 1808, ouvrit en 1820 une deuxième maison à Saint-Pol-de-Léon (transférée à Lesneven en 1827), puis une à Redon, à Lannion en 1835, à Nantes en 1838. - Les maisons de Redon et Lannion s'était détachées en 1820 et 1841, car elles souhaitaient imposer les voeux de religion à leurs membres. Ses deux branches procédèrent à leur tour à des fondations, dont celle d'Angers qui donna naissance à la Société de Marie. - En 1847 la Retraite de Quimperlé se réinstalla à Quimper, qui redevint le siège officiel de la Société en 1857. - En 1862, la congrégation imposa les voeux de religion à ses nouveaux membres et en 1885 ses constitutions furent approuvées par le Vatican. - En 1897, elle fusionna avec la Société de Marie d'Angers (issue de sa propre fondation de Redon)
Variants of the name : Dames de la Retraite de Quimper
Demoiselles de la Retraite
Retraite du Sacré-Coeur de Jésus
Société de la Retraite

Documents about Dames de la Retraite - Filles du Sacré-Coeur de Jésus (1 resources in data.bnf.fr)

Livres (1)

Notice historique sur les retraites de Quimper et d'Angers

See also