Aimon de Savoie Aoste (duc d', 1900-1948)

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Naissance :Turin (Italie), 09-03-1900
Mort :Buenos-Aires (Argentine), 29-01-1948
Note :
Duc de Spolète (1904), puis duc d'Aoste (1942). - Roi titulaire de Croatie (Tomislav II) de 1941 à 1943
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Tomislav II de Croatie (1900-1948)
Aimone di Savoia Aosta (duca d', 1900-1948) (italien)
Aimon Di Savoia (1900-1948)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 5547 6808

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Aimon de Savoie Aoste (duc d'; 1900-1948)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • BnF - Département de la recherche bibliographique[Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Aimon de Savoie, duc d'Aoste], 1939

Autres formes du nom

  • Tomislav II de Croatie (1900-1948)
  • Aimone di Savoia Aosta (duca d', 1900-1948) (italien)
  • Aimon Di Savoia (1900-1948)
  • Aimone Savoia-Aosta (1900-1948)
  • Aimon Savoie-Aoste (1900-1948)
  • Aimon di Savoia-Aosta (1900-1948)
  • Aimon (duc d'Aoste, 1900-1948)
  • Aimone (duca d'Aosta, 1900-1948)
  • Aymon de Savoie Aoste (duc d', 1900-1948)
  • Aimon de Savoie Spolète (duc de, 1900-1948)
  • Aimon de Savoie (1900-1948)
  • Tomislav II (roi titulaire de Croatie, 1900-1948)

Biographie Wikipedia

  • Aymon de Savoie-Aoste (en italien : Aimone di Savoia-Aosta), duc de Spolète et quatrième duc d’Aoste, né le 9 mars 1900 à Turin (Italie), et décédé le 29 janvier 1948 à Buenos Aires (Argentine), est un militaire et explorateur italien, membre de la branche d'Aoste de la maison de Savoie, la famille royale italienne. Durant la Seconde Guerre mondiale, en vertu des accords entre l'Italie fasciste et le mouvement croate des oustachis, il est proclamé roi de l'État indépendant de Croatie sous le nom de Tomislav II. Son , qui dure de 1941 jusqu'à la capitulation italienne en 1943, demeure cependant purement théorique et il ne se rend jamais en Croatie.

Pages équivalentes