Georges Kan

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Pianiste, compositeur et pédagogue. - Fondateur en 1994 des Éditions musicales européennes

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Fondateur de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sonates op. 2 [Musique imprimée] / de Ludwig van Beethoven ; reconstitution pré-romantique de Georges Kan, 2008
  • EME (2008-02-25)

Biographie Wikipedia

  • Georges Kan est un musicologue et éditeur français.Il est le fondateur des Éditions Musicales Européennes - EME (1994-2010) qui ont publié en quinze ans d'activité près de 500 ouvrages, dont les œuvres de compositeurs de la nouvelle génération tels Bernard Cavanna (Victoires de la musique classique 2000 pour son "Concerto pour violon", disque "Karl Koop Konzert" nommé aux Victoires de la musique classique 2012), Thierry Pécou (Grand Prix de la Critique 2007 pour "L'Oiseau Innumérable", Prix Musique de la SACD 2008, Grand Prix de la Critique 2010, Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros 2011 pour le cd "Symphonie du Jaguar / Vague de Pierre"), François Narboni, Paul Méfano, Alain Louvier, Johannes Schöllhorn (de), Alberto Posadas et Aureliano Cattaneo - et celles de compositeurs du début du siècle tels que André Gedalge et Jacques de la Presle.Né en 1958 à Enghien-les-Bains, il effectue ses études musicales au conservatoire de Limoges, puis au Rubin Academy à Tel-Aviv en classe de piano avec Walter Aufhauser.En 2007, impressionné par la qualité des publications des Editions Artaria à Wien (1796), il se lance dans une reconstitution pré-romantique des Sonates pour piano de Beethoven.Il publie une recherche sur l'opus 2 et l'opus 7.De par son intense activité éditoriale et les liens étroits tissés avec des compositeurs, Georges Kan est le dédicataire de plusieurs œuvres musicales (Gennevilliers Symphony de Bernard Cavanna, clouds and sky de Johannes Schöllhorn, Cripsis de Alberto Posadas, La Noia de François Narboni, Zéphyr de Suzanne Giraud, Sopherim de Philippe Schœller, Bing de Gérard Zinsstag). Il est aussi l'auteur/traducteur de notices musicales (Spur de Johannes Schöllhorn, Bernard Cavanna : “Ça sonne”) et le compositeur d'œuvres pédagogiques (Sept Etudes sur les Intervalles pour piano, 2 Pièces (Ondée et Romance) pour clarinette et piano)