Compagnia della fede di Gesù

Langue :latin
Création :1797
Fin d'activité :1814
Note :
Tentative de refondation de la Compagnie de Jésus (dissoute en 1773, survivant en Russie). - Fondée à Rome par Niccolò Paccanari en 1797. - Unie en 1799 à la Société du Sacré-Coeur (fondée à Egenhoven, Belgique, le 8 mai 1794, par un groupe d'émigrés français). - La reconnaissance par Pie VII en 1801 de la Compagnie de Jésus subsistant en Russie provoqua des divisions chez les Paccanaristes, certains voulant réintégrer les jésuites. - Après la condamnation du fondateur par le Saint-Office en 1808, la Compagnie de la foi subsista difficilement jusqu'à la restauration de la Compagnie de Jésus en 1814, quand les derniers Pères de la foi furent autorisés à intégrer celle-ci au bout d'une seule année de noviciat moyennant l'accord du supérieur général, ou devinrent prêtres séculiers
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Paccanaristi
Padres de la Fe
Padri della Fede
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Compagnia della fede di Gesù

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Entré à l'Oratoire de Caravita en 1796, il se retira dans la solitude pour murir un projet de fondation qui aboutit le 15 août 1799 à l'érection de la Compagnia della fede di Gesù, tentative de restauration de la Compagnie de Jésus (dissoute en 1773). - Il fonda également un institut féminin, les Dilette di Gesù. - Ordonné prêtre à Padoue en 1800. - En 1801, la reconnaissance par Pie VII d'une branche des jésuites survivant en Russie provoqua des dissenssions dans la nouvelle compagnie. - Condamné par le Saint-Office en 1808 à dix ans d'emprisonnement, libéré un an plus tard, la fin de sa vie est obscure. - En 1811, un corps décapité retrouvé dans le Tibre fut identifié comme le sien, sans que la chose soit certaine. - Les Pères de la foi intégrèrent la Compagnie de Jésus rétablie en 1814, ou devinrent prêtres séculiers. - Les Dilette di Gesù se divisèrent, et la branche italienne, sous la conduite de Léopoldine Naudet, donna plus tard naissance à l'Istituto delle sorelle della Sacra Famiglia (reconnu en 1833)

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Paccanaristi
  • Padres de la Fe
  • Padri della Fede
  • Società della fede di Gesù
  • Societas de fide Iesu (latin)

Pages équivalentes