Jean Morin (libraire en activité en 1537-1538, 151.?-15..)

Illustration de la page Jean Morin (libraire en activité en 1537-1538, 151.?-15..) provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :151.
Mort :15..
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Variante(s) de prénom : Jehan. - Serait probablement le dernier fils de l'imprimeur-libraire de Rouen Martin Morin (145.?-1522) et le frère d'un autre Jean (I) Morin, imprimeur à Rouen lui aussi. Venu en bas âge à Paris avec sa mère, veuve de Martin Morin, qui se remarie avec le libraire parisien Robert Regnault. En activité en 1537 et 1538. Arrêté le 13 mars 1538 en conséquence d'une lettre du roi avisant le parlement de Paris de la parution d'un "Cymbalum mundi" (attribué plus tard à Bonaventure Des Périers) contenant "de grands abus et heresies", il est emprisonné à la Conciergerie du Palais après une perquisition qui découvre aussi chez lui "plusieurs folz et erronez livres". Adresse alors au chancelier Antoine Du Bourg une supplique dans laquelle il se qualifie de "pauvre jeune garson libraire de Paris" et demande à être relâché vu son innocence ("il n'[...] eust mis sa marque ny son nom [au titre du "Cymbalum"] s'il eust pensé aucun mal"). Mais entre-temps le parlement découvre qu'il a vendu quatre "petits livres [...] heretiques" au libraire Jean de La Garde, qui est condamné et brûlé vif le 15 avril 1538 avec les exemplaires saisis. Jean Morin, tombé malade en prison, est condamné par arrêt du parlement du 10 juin 1538 à faire amende honorable, à être battu de verges, mis au pilori et banni pour toujours du royaume pour avoir publié le "Cymbalum mundi", que la Sorbonne examine et déclare, le 19 juillet suivant, pernicieux et devant être supprimé bien qu'il ne contienne aucune erreur quant à la foi. J. Morin aurait fait appel de la condamnation, qui n'aurait pas été exécutée, mais on perd sa trace après cette affaire. À distinguer d'un autre Jean Morin, libraire à Paris et au Mans en 1588
ISNI :ISNI 0000 0000 7995 7657

Ses activités

Imprimeur-libraire8 documents4 documents numérisés

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lottin : le mentionne en 1537
    Renouard : l'appelle Jean I Morin
    Index aureliensis : ne le distingue pas de son frère Jean (I) Morin de Rouen
    Rép. 16 s. : l'appelle Jean I Morin
    Simonin, Cymbalum mundi

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Pages équivalentes

Jean Morin (libraire en activité en 1537-1538, 151.?-15..) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle