Delphine Solère : pseudonyme individuel

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Romancière

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Le goût du désamour

    Description matérielle : 1 vol. (237 p.)
    Édition : Paris : la Musardine , impr. 2013

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43710989c]
  • Les risques de l'improvisation

    roman

    Description matérielle : 1 vol. (222 p.)
    Édition : Paris : Michalon , DL 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43869955f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le goût du désamour / Delphine Solère, impr. 2013

Biographie Wikipedia

  • Delphine Solère est une auteure française née à Maubeuge en 1973.Delphine Solère passe son enfance dans le Nord de la France, une région à laquelle elle est très attachée. Pour des raisons professionnelles, elle vient à Paris et devient Éducatrice spécialisée auprès de jeunes, en banlieue. Ce métier la passionne. Mais le goût du soleil l'attire à Toulouse où elle s'installe et poursuit son métier d'éducatrice. Elle a deux enfants et vit aujourd'hui à Toulouse. Delphine Solère a toujours été attirée par l'écriture, c'est une lectrice passionnée, elle fait le pas en 2013, poussée par son ami Étienne Liebig (auteur d'une vingtaine de romans et d'essais) et publie un roman érotique à La Musardine : Le goût du Désamour, qui connait un succès d'estime et recueille de nombreuses appréciations positives. Elle a des papiers élogieux dans les journaux de la région entre autres, fait une émission de radio avec Brigitte Lahaie et de télé avec TLT. Cette expérience lui donne envie de poursuivre l'expérience. Elle écrit donc un polar en 2014 : Les risques de l'improvisation. aux éditions Michalon, un ouvrage noir mais plaisant où elle invente son héros musicien et bon vivant : Élysée Gaumont.Delphine est proche des milieux de la satire et de la presse, elle a écrit pour Zélium. Parallèlement, Delphine Solère continue d'exercer son métier d'éducatrice spécialisée et élever ses deux enfants à Toulouse..