L'Exclusif

Date :17..
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • L'Exclusif.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure au pointillé ; 21,1 x 30,4 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure au pointillé
    Note : Un patriote farouche, dans l'attitude du "Gladiateur Farnèse", tient d'une main un poignard et de l'autre braque un pistolet sur un adversaire invisible en hurlant la fameuse devise : "Liberté, Egalité, Fraternité ou la Mort". Il est porteur d'un "Mandat d'arrêt" et d'un "Certificat de civisme" daté du "2 7.bre [1792]"
    Pièce ignorée par Renouvier, Le Blanc, Portalis et Beraldi, qui mentionnent seulement sa transformation (voir l'IFF18 BONNEFOY (Jacques), 13)
    Elle fut signalée dans un rapport du Bureau central en date du 2 thermidor an V (19 juillet 1797) : ""L'Exclusif", homme d'une figure sinistre... tenant en arrière un poignard sur lequel est écrit : "Fraternité," de la main en avant un pistolet pointé, et portant sur son bonnet le mot : "Liberté ;" de sa poche sortent des mandats et une légende portant : "2 septembre"."
    Le 24 novembre 1797, Gillray en donna une interprétation anglaise (Cd. 39, n° 203)
    Ceux qu'on appelait "patriotes exclusifs" ou simplement "exclusifs" n'étaient pas autre chose, selon Aulard, que les républicains restés fidèles à la République. Mais l'opinion les confondait ou affectait de les confondre avec les jacobins terroristes et septembriseurs. Cela ne déplaisait pas au premier Consul, qui haissait ce parti. Il faut dire aussi que les "exclusifs" avaient le tort de pressentir César en Bonaparte et de mener contre le premier Consul une guerre de chansons : "Capet voulut aussi régner // Et comme nous, tu sais le reste..."
    Bonaparte tira prétexte de l'attentat du 3 nivôse an IX (24 décembre 1800) pour s'en débarrasser (voir l'IFF18 BONNEFOY (Jacques), 13)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, article BONNEFOY (Jacques), n. 12
    Sources : Collection De Vinck, inventaire analytique, 1970-, n. 7553
    Édition : , [17..]
    Graveur : Jacques Bonnefoy (graveur, 17..-18.. )

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44533985x]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, BONNEFOY (Jacques), n. 12