René Boyer (1930-2007)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Alger (Algérie), 14-01-1930
Mort :Paris (France), 15-08-2007
Note :
Comédien. - Animateur de radio à Radio Luxembourg. - Producteur musical. - Créateur de la marque phonographique Hexagone
ISNI :ISNI 0000 0001 3248 3236

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur René Boyer (1930-2007)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Entretien avec Hervé Bergerat [Enregistrement sonore]. Bibliothèque nationale de France, 2014
    BnF, Paris, Département de l'audiovisuel. [Rencontres autour de l'édition phonographique, Entretien avec Hervé Bergerat] (2014)
  • wikipedia (2015-08-03)

Biographie Wikipedia

  • René Boyer, né le 14 janvier 1930 à Alger et décédé à Paris le 16 août 2007 fut comédien et animateur de radio (sur Radio Alger puis Radio Luxembourg) avant de devenir éditeur et producteur de musique.Sa carrière d'acteur se déroule d'abord à Alger puis à Paris (Théâtre de la Renaissance) et à Lyon (Théâtre des Célestins). Parallèlement, il travaille de plus en plus pour la radio. À partir de 1958, à Radio Luxembourg il est animateur, producteur, réalisateur puis coordinateur des services musicaux aux côtés de Roger Kreicher. Il dirige ensuite le service de programmation musicale de la station, à la demande de Jean Farran.Il est ensuite à la tête les Éditions Fantasia, liées à Radio Luxembourg (il édite en 1969 le Concerto pour une voix de Saint-Preux qui devient un succès mondial), et crée Hexagone (éditeur de Malicorne, Gabriel Yacoub, Dan Ar Braz, La Bamboche et du musicien bandonéoniste argentin Juan José Mosalini). Il prend ensuite la direction des éditions françaises du groupe Peermusic et notamment de Méridian (qui compte à son catalogue notamment des classiques comme Léo Ferré, Édith Piaf, Yves Montand, Michel Polnareff et, parmi les artistes plus récents, Soldat Louis, Lokua Kanza et Nicolas Bacri).Dans les années 1980, il s'engage dans les structures de sa profession notamment la SACEM dont il est administrateur puis vice-président, la SDRM et à la CSDEM (Chambre syndicale se l'édition musicale), qu'il a également présidée de 1988 à 1992 avant d'en devenir le président d'honneur. Il a également été président du FCM (Fonds pour la création musicale), vice-président de Musique France Plus, fondateur de l'ACDMF (Association pour la création et la diffusion de la musique française).Il a notamment été l'initiateur du projet d'anthologie intitulé Un siècle de chansons françaises.

Pages équivalentes