Arabella Kurtz

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :féminin
Note :
Psychologue clinicienne. - Enseigne à l'Université de Leicester, GB (en 2015)
ISNI :ISNI 0000 0004 5958 0740

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • La vérité du récit

    conversations sur le réel et la fiction

    Description matérielle : 1 vol. (182 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 177-178. Glossaire
    Abstract : « Le dialogue entre littérature et psychanalyse a plus d'un siècle. Le plus étonnant dans cette affaire est qu'il n'appartient pas encore au passé. En un sens, il est aussi jeune que lorsqu'il a commencé. [...] Le dialogue entre J.M. Coetzee et Arabella Kurtz en témoigne magnifiquement aujourd'hui. Il démontre que les plus grandes questions ne cessent jamais de se poser et qu'elles peuvent être abordées avec ingénuité et une perplexité assumées qui confèrent à une telle conversation un tour préservé, de part et d'autre, de toute forme d'arrogance dogmatique. »Philippe Forest Qu'est-ce qui est vrai dans le récit ? Où se situe la frontière entre ce qui s'est passé réellement et ce qu'en transmet le narrateur ? Au cours d'un échange passionnant, l'écrivain sud-africain J.M. Coetzee,  Prix Nobel de littérature, et la psychanalyste anglaise Arabella Kurtz abordent la question de la vérité et de la fiction, touchant à des interrogations essentielles, telles que l'élaboration du récit de vie, le souvenir, la subjectivité, l'importance du rapport avec l'autre dans la constitution de soi, le dialogue, l'illusion, la fabrication de l'histoire collective.
    Édition : Paris : Albin Michel , DL 2016
    Autre auteur du texte : John Maxwell Coetzee
    Préfacier : Philippe Forest
    Traducteur : Aline Weill

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45011017b]
  • The good story

    exchanges on truth, fiction and psychotherapy

    Description matérielle : x, 198 pages
    Description : Note : Includes bibliographical references (pages 192-193)
    Abstract : "The Good Story' is an exchange between a writer with a long-standing interest in moral psychology and a psychotherapist with a training in literary studies. Arabella Kurtz and J.M. Coetzee consider psychotherapy and its wider social context from different perspectives, but at the heart of both their approaches is a concern with stories. Working alone, the writer is in sole charge of the story he or she tells. The therapist, on the other hand, collaborates with the patient in telling the story of their life. What kind of truth do the stories created by patient and therapist aim to uncover: objective truth or the shifting and subjective truth of memories explored and re-experienced in the safety of the therapeutic relationship ? The authors discuss both individual psychology and the psychology of the group : the school classroom, the gang, the settler nation where the brutal deeds of the ancestors have to be accommodated into a national story. Drawing on great writers like Cervantes and Dostoevsky and on psychoanalysts like Freud and Melanie Klein, they offer illuminating insights into the stories we tell of our lives." -- Dust jacket
    Édition : London : Harvill Secker , 2015
    Autre auteur du texte : John Maxwell Coetzee

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44495669d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The good story : exchanges on truth, fiction and psychotherapy / J. M. Coetzee and Arabella Kurtz, 2015
  • LCNA (2016-03-26)

Pages équivalentes