Auteurs nés en 1662134 documents

Auteurs morts en 1662139 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 166233 documents

  • Libraire ; libraire juré [de l'université de Paris]. - Fils et successeur du libraire parisien Gervais Alliot. Reçu maître le 26 janv. 1662. Veuve attestée à partir de 1674. Le nom de Gilles Alliot peut apparaître encore sur des publications de sa veuve jusqu'en 1684 au moins

    Jusque vers 1669, travaille en association avec sa mère, veuve de Gervais Alliot

  • Autre(s) graphie(s) : Alstorff, Peter Wilhelm von. - Imprimeur-libraire. - Successeur de l'imprimeur-libraire de Cologne Urban Kraft, dont il épouse la veuve vers 1662. Son véritable nom serait Wilhelmi. Décédé en 1691. Ses héritiers lui succèdent jusqu'en 1698

  • Autre(s) graphie(s) : Amelingh. - Variante(s) de prénom : Gerhardus ; Gerrit. - Libraire. - Fils de notaire ; baptisé le 9 mars 1631. Établi libraire sans avoir été reçu dans la guilde. En nov. 1679, cède sa boutique et son fonds à son commis Johan Van Velsen. Sépulture 24 avril 1684

    Pour les enchères et les ventes de livres, s'associe au libraire Theodorus Duurcant pour 6 ans à partir d'oct. 1671

  • Pseudonyme dissimulant vraisemblablement une impression lyonnaise des "Pucelles à regret" de N. Corneille sous la fausse adresse de Paris, "joignant la rue de la Fessière"

  • Autre(s) graphie(s) : Appelaar. - Imprimeur-libraire. - Né en 1641 ou 1642. Dit âgé de 31 ans lors de son mariage (19 fév. 1673). Membre de la "Nederlandsche Bijbelcompagnie". Décédé peu après 1705

    De 1662 à 1675 (?), travaille en association avec son frère Broer Appelaer

  • Libraire. - Serait le fils du compagnon relieur parisien Louis de Bas. En apprentissage chez le libraire Étienne Richer, puis chez Michel Bobin à partir de juillet 1642. Reçu maître le 27 juin 1662. Gendre de l'imprimeur-libraire Jacques Guillery. Encore en vie le 13 mars 1691 (réception à la maîtrise de son fils Pierre II de Bats) ; veuve attestée dès 1691. D'après l'enquête de nov.-déc. 1701 à Paris, Pierre II, reçu en mars 1691, a ensuite "succedé à la boutique de feu son pere"

  • Libraire. - Fils de Michel I Brunet. Reçu maître le 27 juillet 1662. Veuve attestée en 1697

  • Libraire. - Fils et successeur du libraire de Rouen Jacques Cailloué. De confession calviniste. Reçu maître dès déc. 1654, ainsi que son frère Jean Cailloué, il s'établit vers 1662. Décédé à Rouen le 19 août 1679. Inventaire après décès 20 sept. 1679 ; vente après décès 6 nov. 1679. Sa veuve lui succède

  • Nom patronymique : Marie Boutard. - Épouse l'imprimeur-libraire de Lyon Jacques Carteron avant 1644. Lui succède à son décès, en 1662. Encore en activité en 1668

  • Variante(s) de prénom : Jaques. - Pseudonyme qui, accolé à celui de "Noël Chartier" et à l'adresse de "Sain(c)t Leger", dissimule des éditions de "L'Apocalypse de Meliton..." : en 1662 une impression de Leyde, Veuve et héritiers de Johannes Elzevier (d'après Willems et Rahir), ou d'Amsterdam (d'après Weller et G. Brunet), en 1665 une impression d'Amsterdam (peut-être de Johannes I Janssonius Van Waesberge d'après Willems, de Joan I Blaeu d'après Rahir), en 1668 au moins deux impressions (dont une attribuée à Philippe Vleugaert de Bruxelles par Willems et Rahir), en 1677 encore une impression sous fausse adresse

Personnes ayant cessé leur activité en 166235 documents

  • Pseudonyme dissimulant vraisemblablement une impression lyonnaise des "Pucelles à regret" de N. Corneille sous la fausse adresse de Paris, "joignant la rue de la Fessière"

  • Nom patronymique : Élisabeth Marlot. - Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire du Roi (1654). - Née à Reims vers 1600. Succède à son mari l'imprimeur-libraire de Reims François Bernard, décédé en 1650. Publications attestées jusqu'en 1662. Décédée à Reims en janv. 1674

  • Nom patronymique : Anne Bachelier. - Imprimeur-libraire. - Sœur du compagnon imprimeur parisien Mathurin Bachelier (159.?-1646). Épouse Claude I Calleville le 12 mai 1630. Succède à son mari, décédé en 1647 (avant le 26 juin, date de son inventaire après décès). Figure au procès-verbal de visite de juillet 1657. Sépulture 8 janv. 1662. Ne semble pas avoir travaillé en association avec ses fils Claude II et Pierre Calleville

  • Imprimeur-libraire. - Vraisemblablement fils du papetier Jean Carteron. Frère des libraires de Lyon Claude-Charles et Jean Carteron. Veuve attestée à partir de 1662

  • Imprimeur (ordinaire) du Roi, de monseigneur l'archevêque et de la ville [de Bourges]. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Pierre Chaudière. D'abord libraire de l'archevêque de Bourges, il est reçu imprimeur de la ville en nov. 1654. En 1654, rachète une partie du matériel de Jean Levez et s'installe dans sa maison. La ville ayant décidé de reprendre le bâtiment, il doit rembourser 10 l. de location annuelle

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur et libraire (ordinaire) du Roi. - Probablement fils de l'imprimeur-libraire dijonnais Claude (I) Chavance à qui il semble avoir succédé. Auparavant, en 1645, un "Philbert Chavance" est apprenti du libraire-relieur Nicolas Pillon à Paris. À Dole, semble avoir succédé fugitivement à Antoine I Binart, mort en 1647, dont il reprend l'enseigne "Au Petit Jésus", et dont il épouse la fille, Marie Binart. A peut-être aussi exercé la gravure. Veuve attestée dès 1662. Aurait eu 2 fils : Claude (II), libraire à Lyon, et Philibert (II), auteur en 1683 d'un "Traité des excommunications" publié à Dijon

  • Autre(s) graphie(s) : Cœursillys. - Libraire. - Encore en activité en 1662. Inventaire après décès 1664

  • Serait le fils aîné de l'imprimeur-libraire parisien Arnoul I Cotinet (m. 1601), mais un autre Arnoul Cotinet imprimeur est attesté dès 1619 rue Saint-Jacques (?). Reçu maître le 22 janv. 1637. Accusé d'avoir produit le libelle "Souspirs françois sur la paix italienne", son atelier fait l'objet d'une perquisition du lieutenant civil au Châtelet le 13 avril 1649 ; s'étant sauvé par une fenêtre à l'arrivée de la police, Arnoul II Cotinet est condamné à mort par contumace et pendu en effigie le 7 mai suivant ; la foule s'en prend alors au bourreau et abat la potence. Après avoir commué la sentence de mort en une condamnation aux galères, le parlement de Paris, par un arrêt d'absolution rendu fin septembre, permet enfin à Arnoul II Cotinet de sortir de la clandestinité. Encore en activité en 1662, il n'est plus attesté au procès-verbal d'oct. 1666

  • Imprimeur et libraire (ordinaire) de Monsieur (ou : Monseigneur) [le duc d'Orléans], frère du Roi (1630-1643 ; 1650). - Entré en apprentissage en juin 1613 chez le libraire parisien Jean I Gesselin. Reçu maître en oct. 1623. Thomas Jolly lui succède en 1663 sous la même enseigne après avoir racheté la moitié de son fonds en 1662. Figure en 1666 parmi les anciens adjoints de la communauté encore en vie. Veuve attestée entre fév. 1672 et 1676 (importante créancière lors de la faillite Jolly). Mais plusieurs publications paraissent encore sous le nom d'Augustin Courbé, jusqu'en 1692

  • Autre(s) graphie(s) : Crips ; Crippse. - Libraire. - Fils de Henry I Cripps, libraire à Oxford. En apprentissage d'oct. 1639 à déc. 1647. Veuve attestée de 1661(?) à 1667

Organisations créées en 166210 documents

  • En 1662, le chapitre fondé à Maillé en 1486 par Hardouin de Maillé fut transféré à l'église paroissiale Saint-Jean de Langeais qui devint ainsi également collégiale. Le chapitre comptait 4 chanoines, l'un d'eux étant curé de la paroisse sous le titre de vicaire perpétuel. Le chapitre fut supprimé en 1790, la collégiale est restée église paroissiale

  • Fondée en 1662 dans le but de soutenir le mouvement de réforme de la vie dominicaine qui se développait en Italie à partir du Frioul. - Supprimée en 1810. - Placée sous le patronage du bienheureux Giacomo Salomoni, dominicain (1231-1314)

  • Congrégation hospitalière de droit diocésain fondée le 16 avril 1662 par Hélie Guillebaud et Mgr de Péricard. Elle essaima rapidement dans tout l'Angoumois, la Saintonge et le Poitou, tout en laissant chaque communauté autonome. Les diverses communautés furent fondues en une congrégation centralisée en 1853, qui s'occupa alors aussi d'écoles pour filles. La congrégation disparut le 16 juillet 1969 par une fusion avec les Soeurs de Sainte-Marthe de Périgueux et Sainte-Marthe de Romans pour une nouvelle congrégation qui conserva le nom de Sainte-Marthe de Périgueux

  • Un Hôtel-Dieu existait à Mantes-la-Jolie avant la destruction de la ville par Guillaume le Conquérant. Il fut reconstruit sous Charles V. En juin 1662 une déclaration de Louis XIV ordonnait la création d'un hôpital général dans toutes les villes du royaume pour l'enfermement des mendiants. Un Hospice-des-Vieillards et Enfants fut fondé à Mantes, qui forma avec le vieil Hôtel-Dieu, l'Hôpital Général. En 1850 la Commission administrative des Hospices vendit les bâtiments de l'Hôtel-Dieu et agrandit ceux de l'Hospice des Vieillards pour laisser un hôpital unique à Mantes, devenu hôpital François Quesnay. - L'Hôtel-Dieu est devenu un musée depuis 1996

  • Première bibliothèque construite de façon indépendente sous l'Empire ottoman. Rattachée à la Süleymaniye, elle conserve une petite collection de manuscrits et d'imprimés anciens dont le catalogue en 3 volumes est publié

  • Une pièce était à l'origine attribuée à l'exposition de pièces anciennes. Les visites s'étant étendues à toute la manufacture, on peut considérer que celle-ci fait accessoirement office de musée. - Au 17e siècle, la Manufacture royale des Gobelins comprenait divers ateliers (peinture, tapisserie, orfèvrerie, gravure, ébénisterie, etc.) dont un atelier de marqueterie de pierres dures de 1668 à 1715

  • Monastère de Camaldules fondé en 1662

  • Congrégation de droit diocésain, fondée en 1662 à Sotteville-lès-Rouen par Nicolas Barré, religieux minime, pour l'instruction des enfants pauvres. Depuis 1970, cette congrégation est réunie en fédération avec les Sœurs de l'Enfant-Jésus - Nicolas-Barré (autre congrégation fondée par lui, à Paris en 1675), et les Sœurs de la Providence de Lisieux (fondées en 1683)

Œuvres créées en 166246 documents

Œuvres terminées en 16624 documents

Documents publiés en 16622255 documents

  • 3.e Livre d'airs de dévotion à deux parties, ou conversion de quelques-uns des plus beaux de ce temps en airs spirituels par le Réverend père François Berthod...

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Paris : R. Ballard , 1662
    Compositeur : François Berthod (16..-16..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42850393t]
  • Abbrégé de l'histoire des Turcs, contenant tout ce qui s'est passé de plus remarquable sous le règne de vingt-trois empereurs,... par le sieur Du Verdier,...

    Description matérielle : In-12
    Description : Note : T. II
    Édition : Paris : P. Girard , 1662. 2e éd.
    Auteur du texte : Gilbert Saulnier Du Verdier (16..-1686)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30391314h]
  • Abeville

    Description matérielle : 1 flle : 135 x 115
    Description : Note : Pl. h. -t. de Topographia Galliae... Amsterdam Jacob van Meurs, 1662
    Échelle : [1:14 000 environ]
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1662
    Autre : Jacob Van Meurs (1619?-1680?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40593105x]
  • Benjamini Prioli Ab excessu Ludovici XIII ad sanctionem pacis historiarum libri V...

    Description matérielle : In-4° , épître dédicatoire, 12 p.
    Description : Note : Contient seulement 5 épîtres dédicatoires. les avis au lecteur et le "liber primus"
    Édition : Parisiis : typis Cramosianis , 1662
    Auteur du texte : Benjamin Priolo (1602-1667)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31152409d]
  • Abrégé de la vie du bienheureux François de Sales,...

    Description matérielle : In-12
    Édition : Paris , 1662

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30629730v]
  • Abrégé de la vie du bienheureux François de Sales,... tiré du commencement de ses oeuvres de la dernière édition...

    Description matérielle : In-12
    Édition : Paris : S. Huré , 1662
    Autre : Sébastien Huré (15..-1650)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36427922s]
  • Abrégé de la vie et miracles de saint Géry

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-4, fig.
    Description : Note : Le titre courant porte : "La vie de S. Gery". - La 2e partie a un titre spécial : "Chronique racourcie des évesques de Cambray..."
    Édition : Tournay : impr. de la vefve A. Quinqué , 1662
    Auteur du texte : Baudri de Thérouanne (1015?-1097?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30240252b]
  • Abrégé des controverses, par l'adveu des ministres pour toutes les créances de l'Église romaine, par le sieur Péan

    Description matérielle : In-32, 204 p.
    Édition : Paris : L. Boulanger , 1662
    Auteur du texte : François Péan de La Croullardière (1603-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31071205g]
  • A. Couleii Plantarum libri duo

    Description matérielle : In-16
    Édition : Londini : typis Flesher , 1662
    Auteur du texte : Abraham Cowley (1618-1667)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393290101]
  • Les Acquisitions de la France en Allemagne par la Païx de Munster : le Landgraviat de la Haute et Basse Alsace ; le Sundgow ; le Comté de Ferrette [1 : 3 000 000 env] ; La ville et Seigneurie de Brisac ; La protection de Philisbourg

    Description matérielle : 1 flle : 125 x 105
    Description : Note : Pl. 5 de : P. du Val, Les Acquisitions de la France. 1662
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1662
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406441922]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données