Auteurs nés en 1696176 documents

  • Pasteur de l'Église française de Berlin (paroisse du Werder). - Conseiller du Consistoire supérieur puis du grand directoire français. - Membre de l'Académie royale des sciences et belles-lettres (1744), classe de philosophie spéculative

  • Fondateur de la Congrégation du Très-Saint-Rédempteur (C.SS.R., Rédemptoristes). - Évêque de Sainte-Agathe-des-Goths (1762-1775). - Canonisé en 1839 ; docteur de l'Église (1871)

  • Magistrat. - Lieutenant général de police (janvier-juillet 1720 ; avril 1722-janvier 1724), secrétaire d'Etat à la Guerre (1743) et ministre chargé de la police de sûreté (1749)

  • Professeur à l'Université d'Uppsala (1716). - Bibliothécaire (1722)

  • Électeur de Saxe (sous le nom de Frédéric-Auguste II) et roi de Pologne (sous le nom d'Auguste III) de 1733 à 1763. - Fils d'Auguste II

  • Nom patronymique : Marie-Anne Réal. - Libraire. - Fille d'un ancien juge-consul et échevin de la ville de Calais. Épouse le libraire parisien François Babuty, alors veuf, le 7 août 1718. Dite âgée de 25 ans en 1722. Succède à la librairie d'assortiment de son mari au décès de celui-ci (août 1768). Testament déposé le 10 janv. 1782. Décédée doyenne des veuves de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 21 mars 1786 ; dite alors âgée de 90 ans

  • Architecte né à Côme, maître d'oeuvre de l'Ordre teutonique, principalement autour du lac de Constance et en Allemagne du SW; associé à son fils Franz Anton

  • Conseiller au Parlement de Paris en 1718, maître des requêtes en 1732, conseiller d'Etat en 1747, ambassadeur ordinaire auprès des XIII cantons à Soleure (Suisse) de mars 1738 à avril 1749, intendant des finances le 10 déc. 1748, ambassadeur en Hollande en août 1749, conseiller au Conseil royal des finances en 1762. - Epouse le 30 mars 1732 Henriette Geneviève Savalette de Magnanville (1715-1740), puis en mars 1745 Marie-Madeleine Fyot de la Marche

Auteurs morts en 1696123 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 169633 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Aiccardo, d'. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du couvent royal de San Domenico. - Héritiers attestés à partir de 1740

    En 1696, travaille en association avec son frère ou son père (?) Tommaso Aiccardo ; en 1713-1714, en association avec Antonio Epiro

  • Autre(s) graphie(s) : Baillard. - Libraire. - Vend aussi en foire, à Francfort et à Leipzig

  • Libraire. - Né à Chalo-Saint-Mars, près d'Étampes. Âgé de 20 ans à son entrée en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Denis II Thierry, en mars 1687 (quittancé en mars 1691), et d'environ 34 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. Reçu maître le 28 fév. 1696, il figure parmi les "maîtres sans exercice" en 1697 et travaille comme "facteur" chez Denis II Thierry en 1701 et 1703. À partir de 1706 environ, publie sous son propre nom, mais à l'adresse de D. Thierry, à qui il succède en 1712. Sollicite en vain une place d'imprimeur à partir de 1706. Sépulture à Paris le 31 mai 1731. Son gendre Jean-Barthélemy Alix lui succède

  • Imprimeur-libraire. - Entré en apprentissage en fév. 1688

  • Imprimeur-libraire. - Fils de Nicolas Caron, libraire, et petit-fils de la veuve de Robert Hubault, Marie Sallé, chez qui il fait son apprentissage. Il lui succède en 1696 ("brevet" royal du 26 juin), peu avant ou peu après la mort de sa grand-mère (1696 ou 1697). Dès le 20 fév. 1702, son frère cadet Charles est admis à reprendre sa place d'imprimeur, dans des circonstances mal définies. Il continue cependant d'exercer la librairie, jusqu'à sa mort semble-t-il

  • Variante(s) de prénom : Josephus Carolus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur et libraire de monseigneur le vice-légat et de la ville [d'Avignon] ; imprimeur des Jésuites et du prolégat. - Originaire d'Aix-en-Provence. Peut-être fils de l'imprimeur Michel Chastanier. Épouse Andrée Nanty, issue d'une famille d'imprimeurs lyonnais. En 1696, s'installe à Avignon où il rachète l'imprimerie de Pierre-Antoine Deforges. À son décès, survenu le 8 nov. 1717, sa veuve fait don de son fonds à son beau-frère, l'imprimeur d'Avignon Louis Domergue

  • Marchand-cartier actif à Aix-en-Provence entre 1696 et 1737

  • Libraire. - Fils du libraire-relieur parisien Jacques II Du Brueil (1638-1712?). Mis en apprentissage chez l'imprimeur-libraire Étienne Chardon en 1690, il travaille ensuite chez divers imprimeurs-libraires parisiens. Reçu maître le 31 juillet 1696. D'après le procès-verbal de visite des 21-24 juillet 1698, il n'a alors qu'un étalage quai de la Tournelle et "point de boutique". Lors de l'enquête de nov.-déc. 1701, il déclare être âgé de 27 ans et travailler à l'Imprimerie royale tout en étant établi quai de la Tournelle. Décédé à Paris le 17 août 1730 ; son inventaire, dressé le 7 sept. suivant, fait état de biens très modestes. Sa veuve Gabrielle Ferrault lui succède et meurt avant 1749, bien que l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery la recense encore au 1er janv. 1752

  • Libraire. - Fils du libraire parisien Jean Du Puis. Reçu maître en mai 1696, il exerçait déjà auparavant. Déclare lors de l'enquête de nov.-déc. 1701 s'être établi le 1er janv. 1699 et être âgé de 28 ans. Gendre du graveur Gérard Edelinck (fév. 1700). En faillite en 1741. Aurait quitté la librairie avant 1749 d'après l'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery. Décédé à l'étranger avant 1755

Personnes ayant cessé leur activité en 169624 documents

  • En apprentissage de 1662 à oct. 1669, exerce dès 1668

  • Libraire. - Fils de Jean Ango, bourgeois de Falaise. Reçu apprenti de l'imprimeur-libraire parisien Pierre Le Petit en août 1644 ; reçu maître le 23 sept. 1655. Gendre en premières noces du libraire Georges I Josse. En 1673, demande l'autorisation de transporter une presse à Bourges pour y imprimer des usages. Syndic de la communauté des libraires et imprimeurs parisiens de 1679 à 1687, il contribue notamment à l'élaboration de l'édit de règlement d'août 1686. Décédé en oct. 1694. Inventaire après décès du 12 oct. au 8 nov. 1694. Son nom apparaît encore sur des publications de ses associés jusqu'en 1696 au moins

  • Autre(s) graphie(s) : Bailly l'aîné. - Libraire. - Fils aîné de Pierre I Bailly. En 1687, revend une partie de son fonds à Jean-Baptiste Barbier. Syndic de sa communauté en 1692-1693 ; encore en activité en 1696. Laurent Bachelu rachète son fonds en 1699. N'est plus attesté lors de l'enquête de 1700-1701. Son fils Pierre III est encore mineur en sept. 1704. - De 1661 à 1668, travaille en association avec sa mère, veuve de Pierre I Bailly ; de 1670 à 1684 avec son frère Benoît Bailly sous la raison "Frères Bailly". Membre de la Compagnie des usages de Lyon formée en avril 1670

  • Nom patronymique : Marie Bourgoin. - Succède à son mari l'imprimeur-libraire parisien Michel Bobin, décédé le 17 fév. 1681. Encore en activité en 1696. Ne figure plus ni sur la liste des imprimeurs et libraires de Paris établie en 1697 (BnF, ms. fr. 21740, fol. 231) ni à l'enquête de nov.-déc. 1701

  • Autre(s) graphie(s) : Boude le jeune, Jean. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1678) ; des États (généraux) de la province du Languedoc, de l'université (de Toulouse), de la cour [de parlement de Toulouse] et des États (ou : du pays) de Foix (1685) ; de monseigneur le duc de Noailles ; du clergé. - Petit-fils de l'imprimeur-libraire de Toulouse Jean I Boude, fils de Jean-Jacques Boude et d'Élisabeth Hénault. Reçu imprimeur ordinaire du Roi le 9 déc. 1678, en survivance de son grand-père. Dit âgé d'environ 12 ans en 1684. Abandonne son qualificatif de "le jeune" en fév. 1689. Réimprime la "Gazette", le "Mercure galant" (à partir de 1694) et l'"Almanach universel de Milan" (1694). Possédait un moulin à papier près de Toulouse. Frère utérin de Claude-Gilles Lecamus, son apprenti en 1694 et son successeur en sept. 1696

  • Marchand-cartier actif à Rouen, paroisse Saint-André-de-la-ville, entre 1671 et 1696. - Fils de Pierre Délepine et de Madeleine Du Allayes et frère de Louis Delépine, lui-aussi marchand-cartier. - Épouse Marie Sauger vers 1670. - Il est dit "maître marchand-cartier" en 1671 et a aussi la charge de trésorier de la paroisse (1678-1686) et de receveur de la Monnaie. - Il est toujours "marchand" en 1696. - Il transmet sa charge de trésorier à son fils aîné, Pierre Edme Delépine

  • Imprimeur-libraire ; relieur. - Fils du libraire de Grenoble Pierre I Faure, d'origine lyonnaise. Épouse en février 1677 Marie Galle, fille de l'imprimeur grenoblois André Galle, qui se retire alors et auquel il succède. Outre des pièces officielles, notamment des ordonnances du bureau des finances du Dauphiné, il imprime une traduction commentée de la Bible de Marc de Bérulle qu'il partage avec l'imprimeur de Grenoble Pierre Hugot. À partir de 1689, il travaille aussi à La Correrie pour la Grande Chartreuse, et c'est à lui que l'on devrait attribuer l'impression d'un ouvrage de dom Innocent Le Masson, "Explication de quelques endroits des anciens statuts de l'ordre des Chartreux...", publié probablement en 1693, en réponse à un libelle de l'abbé de Rancé, à l'adresse "A la Correrie, par André Galle, imprimeur de Grenoble" (le beau-père ayant servi de prête-nom au gendre pour une publication qui risquait de déplaire au cardinal Le Camus, prince-évêque de Grenoble, d'après H. Élie, "Les Éditions des statuts de l'ordre des Chartreux", Lausanne, 1943, p. 166-168). Décédé en déc. 1696. Sa veuve et son fils aîné André I Faure lui succèdent à Grenoble et à La Correrie. Ses fils puînés Pierre II et Jean Faure font eux aussi carrière dans les métiers du livre, le premier en qualité de libraire à Grenoble, le second comme imprimeur à Moulins

  • Nom patronymique : Marguerite Dehansy. - Fille du libraire François Dehansy. Succède à Claude I Hérissant, décédé avant le 24 déc. 1686

  • Nom patronymique : Marie Sallé. - Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire de monseigneur l'évêque d'Amiens. - Épouse l'imprimeur-libraire d'Amiens Robert Hubault en fév. 1637. Cède son entreprise à son petit-fils (et non à son petit-gendre) Nicolas Caron-Hubault en 1696. Décédée avant le 17 avril 1697 (inventaire après décès)

  • Nom patronymique : Maria Magdalena Tegelmann. - Imprimeur

Organisations créées en 169612 documents

  • Établi Hôpital par lettre de Louis XIV en 1696, il entre par fusion, le 1er janvier 203, dans le Centre hospitalier Départemental La Roche-sur-Yon - Luçon - Montaigu (établissement de proximité et de référence), dont les éléments vont être regroupés à Olonnes-sur-Mer (ouverture au public en 2011)

  • Hospice établi dans le palais des Stuart pour les vétérans de la marine, ouvert en 1705, il ferme en 1869. En 1873, le Royal Naval College s'y installe jusqu'en 1998, puis l'Université de Greenwich et le Trinity College of Music. Fait partie du site classé au patrimoine mondial de l'Unesco "Maritime Greenwich"

  • Fondé en juin 1696 par lettres patentes de Louis XIV qui lui adjoint les biens et revenus de l'Hôpital ou Commanderie de Bessault. - Situé rue Porte-d'Aire, actuellement rue Lazbezailles, il était doté d'une maternité, la Fondation Candau, qui se trouvait en face dans la même rue. - Remplacé par l'Hôpital Layné en 1937, il subsista tout de même jusqu'en 1964, date après laquelle il n'y eut plus qu'un service gériatrique et un hospice. Les bâtiments ont été transformés en 1979 en maison de retraite dépendant du Centre hospitalier

  • A l'origine il y avait à Crécy un petit hôpital et une maladrerie. Louis XIV y fonda par lettre patente du 11 juin 1696 un Hôtel-Dieu qui fut confié à deux religieuses, dont l'une devait se consacrer à l'éducation des jeunes filles pauvres. Louis XIV réunit à cette fondation les maladreries d'Origny, Bronchamp, Pont-à-Bucy, Etouvelle. Au XIXe siècle l'Hôtel-Dieu devint un hospice, réhabilité dans les années 1980 pour devenir une maison de retraite

  • Créée en 1696 au nom de "Academie der Mahl-, Bild- und Baukunst" ou "Academie der Mahler-, Bildhauer- und Architectur-Kunst" par le roi de Prusse Frédéric 1e, devient en 1704 "Königlich preussische Academie der Künste und mechanischen Wissenschaften", puis en 1809 "Königliche Akademie der Künste", et enfin de 1918 à 1947 "Preussische Akademie der Künste zu Berlin"

  • Congrégation enseignante fondée à Sainville (Eure-et-Loir) par la bienheureuse Marie Poussepin. Institut établi à Tours, paroisse Notre-Dame la Riche, en 1812. La maison de Tours fut rouverte après la Révolution ; elle fut transférée dans le quartier de la Grande Bretèche en 1848. - Congrègation de droit pontifical depuis 1887. Affiliée à l'ordre dominicain définitivement en 1959. En 1974, la congrégation comptait 4933 religieuses, dont 3000 en Amérique du sud, et 1121 en France, réparties dans 49 maisons

  • Le nom de Saint-Paul fut choisi en 1708 pour indiquer un programme de vie ; celui de Saint-Maurice vient du faubourg de Chartres où, en 1708, était établie la maison-mère

    Congrégation fondée à Levesville-la-Chenard, Eure-et-Loir, par Louis Chauvet, Marie Michau et Marie-Anne de Tilly. Ont eu pour nom : Filles de l'école jusqu'en 1708, Filles de saint Paul de 1708 à la Révolution, Soeurs hospitalières de Saint-Maurice de 1803 à ? Établies à Chartres depuis 1708. De droit pontifical depuis 1861

  • Imprimerie. - Imprimerie de la paroisse unitarienne de Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie), fondée en fév. 1696 par l'épouse d'András Kmita, contrainte avec son mari de quitter la Pologne, où la communauté unitarienne était persécutée. Imprimerie dirigée par Mihály Liszkai de 1697 à 1698, puis par Michael Helczdörfer en 1702. Publie jusqu'en 1702, après quoi elle ne reçoit plus de permissions d'imprimer. Le matériel de l'imprimerie sera confisqué sur ordre de l'Empereur en mars 1716

Organisations ayant débuté leur activité en 16962 documents

  • Imprimerie. - Imprimerie de la paroisse unitarienne de Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie), fondée en fév. 1696 par l'épouse d'András Kmita, contrainte avec son mari de quitter la Pologne, où la communauté unitarienne était persécutée. Imprimerie dirigée par Mihály Liszkai de 1697 à 1698, puis par Michael Helczdörfer en 1702. Publie jusqu'en 1702, après quoi elle ne reçoit plus de permissions d'imprimer. Le matériel de l'imprimerie sera confisqué sur ordre de l'Empereur en mars 1716

Œuvres créées en 1696180 documents

Œuvres terminées en 169613 documents

Spectacles représentés en 16961 document

  • Spectacle : Le joueur

    Paris (France) : Comédie-Française - 19-12-1696

Documents publiés en 16962088 documents

  • Abbreviatoris de Curia compendiaria notitia

    Description matérielle : [20]-72 p.
    Édition : , 1696
    Auteur du texte : Giovanni Giustino Ciampini (1633-1698)
    Imprimeur-libraire : Stamperia camerale. Rome

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393459239]
  • Abra-Mulé, ou l'Histoire du déthronement de Mahomet IV, 3e nouvelle historique, par M. Le Noble

    Description matérielle : In-12, pièces limin., 152 p.
    Édition : Paris : M. et G. Jouvenel , 1696
    Auteur du texte : Eustache Le Noble (1643-1711)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307903755]
  • Abrégé chronologique de l'Histoire de France

    Description matérielle : 6 vol.
    Édition : Amsterdam : A. Schelte , 1696
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    6 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2,Partie 1 - Partie 2,Tome 3 - Tome 4,Partie 2 - Tome 5,Partie 3 - Partie 3,Tome 6
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30939917x]
  • Abrégé chronologique de l'histoire de France par le Sr de Mézeray,... divisé en six tomes

    Description matérielle : 6 vol. in-12
    Édition : Amsterdam : Antoine Schelte , 1696
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    6 documents numérisés : Tome 6 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 1
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39363659d]
  • Abrégé de la nouvelle methode pour apprendre facilement & en peu de temps la langue grecque

    Description matérielle : 204 p.-[4] f. de dépl.
    Description : Note : Par Claude Lancelot, d'après Barbier. - Enoncé des règles en vers. - Titre en rouge et noir
    Édition : , 1696
    Auteur du texte : Claude Lancelot (1615?-1695)
    Imprimeur-libraire : Florentin Delaulne (1664?-1722?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39325931h]
  • Abrégé de la nouvelle methode pour apprendre facilement & en peu de temps la langue grecque

    Description matérielle : 204 p.- [2] f. de dépl.
    Description : Note : Par Claude Lancelot, d'après Barbier. - Enoncé des règles en vers. - Titre en rouge et noir
    Édition : A Paris : chez Denys Du Puis , 1696
    Auteur du texte : Claude Lancelot (1615?-1695)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39325932v]
  • Abrégé de la vie et miracles de Saint Jean de St. Facond, religieux de l'ordre des FF. Hermites de Sainct Augustin. Canonizé par Notre Saint P. le Pape Alexandre VIII. le 16 octobre 1690

    Description matérielle : 65-[7] p.
    Description : Note : Fleuron au titre. - Bandeau et lettrine gr.. - Titre courant : "Abregé de la vie de S. Jean de S. Facond". - Permissions et approbations à la fin du volume
    Édition : , 1696
    Imprimeur-libraire : Philibert Masson (1651?-1708)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393541999]
  • Abrégé de l'Histoire de Joseph, historien juif, par M. Gravisset

    Description matérielle : 5 parties en 1 vol. in-12
    Description : Note : Cinq entretiens précédés d'une pièce intitulée : "Avis touchant le livre intitulé : Abrégé de l'histoire de Joseph, historien juif, dans lequel on voit une idée générale du dessein de l'auteur"...
    Édition : Paris : Vve C. Mazuel , 1696
    Auteur du texte : Flavius Josèphe (0038?-0100?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306608434]
  • Abregé de l'histoire de la souveraineté de Dombe

    Description matérielle : [6]-52 p., 1 carte
    Édition : , 1696
    Auteur du texte : Claude Cachet de Garnerans (16..-17..)
    Autre : Charles de Neuvéglise (1646-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427093379]
  • Abrégé de l'histoire de la souveraineté de Dombe, dont les propositions seront soutenues par Claude Cachet de Garnerans, dans la salle du collége de monseigneur prince souverain de Dombe... à Thoissei, le [ ] du mois de novembre 1696

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Thoissei : Impr. de J. Le Blanc , (s. d.,)
    Auteur du texte : Claude Cachet de Garnerans (16..-17..)
    Autre : Charles de Neuvéglise (1646-1719)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36384129b]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données